Michel Zecler: «Je ne suis pas un “sale nègre”»

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Et en plus, renvoyés dans la rue !

Je suis en accord avec vos propos et c’est un fait vu les décisions prises.

Le problème de fond que je décris est la création de l’IGPN même qui sous la juridiction du ministère de l’intérieur et de ce faite sous influence direct du syndicat de police. Ce qui amène plus facilement à des dossiers d’investigation baclés qui empêcheront une véritable liberté de l’état et de la justice à mieux inspecter les cas de bavure avéré ou non. Le pire ça facilite des corruptions à grande ampleur sur les centaines de dossiers de violences sur les gilets jaunes seul 3 ont été retenu par exemple malgrès les handicap ( perte d’un œil, motricité réduite et j’en passe )

Un contrôle des polices par le ministère de la justice est une grande avancée sur l’administration de lIGP’

 

A quand une IGPN revu...  A quand des réels mesures sociales...

???

Dans un MONDE D'APRÈS ! Certainement pas dans celui-ci ! Qui est pire, de jours en jours... Mais qui ne changera pas, tant qu'autant de cons courberont la tête, jouissant de leur impuissance en politique, préférant des "chefs" qu'ils élisent gentiment, pour les mener à la schlague.

Diviser pour mieux régner ! Le slogan a encore de beaux jours devant lui... Quand on voit (et lit ici) autant de cons s'occuper uniquement des prochaines élections, au lieu de reprendre eux-mêmes, leurs vies et celles de leurs concitoyens en main !

Les salauds ont de beaux jours devant eux ! Ce n'est pas près de changer... cry

c'est pour quoi au juste? Ils pourraient nous préciser, les policiers?

C'est pour mieux vous mater, mon enfant ! laughing

Pour que vous continuiez à être un pays qui se tient sage !

Toujours pas compris ?

Ce qui est Révoltant: alors que les vidéos sont explicites ,non contestables , pourquoi ces policiers ne sont toujours pas condamnés ?

 

Ceux qui ont tué Cédric Chouviat ont été filmés aussi....

Ils exercent toujours ...

Bon allez, être traité de sale nègre par un sale con, il faut relativiser. Bonne journée Monsieur Michel Zecler, et continuez dans votre attitude digne, la meilleure réponse à ce genre d'abruti !

C'est un très vaste sujet, "Comment reçoit-on l'insulte" ?
Pour ma part, je réagis comme vous, je considère d'où viens l'insulte (et je dirais même d'où qu'elle vienne, après tout)   non, même pas - je montre mon texte rayé pour tenter d'illustrer.
Je dois être assez lucide pour savoir que l'insulte n'est qu'une parole, qui doit être combattue par la parole. Mais il s'agit de moi, c'est bien différent pour chaque autre cas, chaque autre situation, et certaines sont très complexes et très lourdes. Je commence l'écriture du bouquin demain, je vous donne des nouvelles dans 2 ans environ.

Yaura pas le même sens dans 2 ans 3 ans C'est une évidence, il se sera passé tellement de choses, les "pros" talentueux du non lieu chronique auront "travaillé"...

Phrase attribuée à Pasqua qui niait en être l'auteur mais qui illustre bien ce que "nous" pouvons "voir et penser" de ces affaires sans fin ...

Quand on est emmerdé par une affaire, il faut susciter une affaire dans l’affaire, et si nécessaire une autre affaire dans l’affaire de l’affaire jusqu’à ce que personne n’y comprenne plus rien.

 

VOUS INQUIÉTEZ PAS MÉMÉ SARFATI EST LÀ! ET J'VOUS JURE QUE ÇA VA BARDER ! FOI D'ANIMALE!  

Je plussoie.  Etre soignant ne garanti rien de l'honnêteté intellectuelle ni de la perversité que l'on peut trouver ds tts les corps de métiers. Les ptits chefaillons, les rates du pouvoir en sante il y en a plein, qui profitent de la faiblesse de l'humanité fragilisee par sa souffrance  . Comme ds la police , des brebis galeuses il y a , du toubib a l'aide soignante,  minorite souvent soutenue par une majorite silencieuse qui ne peut/veut pas de vague . Pas que ds la police,sans doute moins visible et pire moins facile a prouver . Je suis une vieille soignante qui a travaillé 40 ans.  Et a l'hopital comme ailleurs la violence legitime de l'autorite fige les esprits. Etre combatif est difficile , pour le soignant comme pour le soigne.    

Quand bien même cela aurait été, la loi, autorise les services concernés à " arrêter" les délinquants pas à les les insulter, leur tenir des propos racistes, et, de surcroit : les cogner,et,encore moins en s'y  mettant à plusieurs...

 

Et ces conduites "inappropriées" se sont multipliées dans le monde du travail en général, me semble t-il ...je trouve ça absolument épouvantable... "nous sommes en guerre" pourrait on dire...tel notre Macron d'opérette si nuisible aux "riens" ...Si ce n'est que dans ce monde du travail les "p'tits chefs, chefs "supérieurs décideurs" possèdent "l 'artillerie lourde" et que l'employé est aujourd'hui, quasiment sans armes...les "institutions" qui pouvaient aider les  "travailleur" à se défendre sont quasiment en "faillite"...L'avantage d'être vieux, même en étant pauvre, c'est de ne plus avoir à supporter " tout ça"...mais "ça ne rend pas heureux que de savoir la souffrance de tous "les harcelés, déconsidérés, ou ceux devenus "gros beaufs" parce que c'est plus facile...( peut être )?

+++  (hélas ...) 

... et je le redis, avec les gestionnaires, les cadres-parasites grassement payé(e)s    qui ont littéralement envahi les hostos comme des sauterelles depuis 40 ans, sans aucune vocation ni compétence ni formation en soins et déchargé(e)s d'avance de toute responsabilité, qui ne pigent absolument rien à l'humain(e) ni même à la science, pondant des protocoles pour coller à la tarification à l'acte en même temps, pour croire/dire tout maîtriser et ayant bien préparé la privatisation de ce service public, les malades    y sont considéré(e)s comme du matériel à rentabiliser et les maltraitances y sont devenues inouïes aussi (... à l'échelon du pays, ça a donné la « gestion de la crise Covid » : en très peu de temps, on a perdu des acquis essentiels, tel le secret médical préparant le fichage/l'exploitation des « données », et il sera très dur de les récupérer) 

il y a peut-être un espoir du côté des luttes ... féministes c'est là que la femme peut être l'avenir de l'homme → en effet, l'interne ou l'assistant qui a royalement concédé par-dessus la jambe 6 jours d'ITT à M. Zecler a obéi au virilisme encore prégnant à l'hôpital (comme chez les policiers), qui consiste à très bien supporter la souffrance des autres, genre « hé ! regardez les collègues !!! comme je suis fort, je ne lui mets que 6 jours d'arrêt, c'est pas assez grave pour moi, ça ne m'impressionne pas » ... à condition que les femmes ne se soumettent plus  (à l'hôpital, hommes et femmes, médecins et infirmières, obéissent au virilisme - par exemple en ne donnant que rarement des antalgiques, en ne mettant pas d'anesthésie locale pour les sutures ... en laissant/faisant sortir des urgences voire en les jetant dehors des ... urgences en [leur] disant que « c'est rien ») (et les cadres petit(e)s chef(fe)s tou(te)s content(e)s envoient les factures)

"la violence légitime de l'autorité fige les esprits" !!!! n'y aurait-il pas aussi un genre de solidarité entre fonctionnaires ?

Et puis les soignants des services d'urgence ont souvent besoin des policiers (tout le monde n'est pas calme en arrivant), un autre source de "sentiment" de solidarité ?

Et puis parfois on veut croire qu'il existe une vraie justice et un bras armé qui défend cette vraie justice, parce qu'autrement, il faudrait faire quelque chose, par exemple, au minimum : voter à gauche sans être sûr que la gauche que l'on soutient va perdre ?

j'ai moi-même été victime de ce "frein" à donner des antalgiques aux urgences - j'en été arrivée à soupçonner (mais je suis complotiste) qu'il se faisait là des économies ou pire, des trafics ?

... c'est vraiment le virilisme (Bourdieu a été le premier à l'évoquer dans « La domination masculine » : en deux lignes il explique que cela consiste à TB supporter la souffrance de l'autre ... et ainsi, de se sentir courageux/se ...) →              à l'hôpital (en plus il y a l'effet troupeau, en groupe il y a une émulation, dans le mauvais sens, en groupe on est « plus fort(e)s »), on dirait qu'ils/elles ont plus peur  de donner des antalgiques que de regarder souffrir les gens, et il est très difficile de prescrire des antalgiques - il y a les fameux protocoles, c'est une surcharge de travail, on n'en voit pas l'utilité tant que c'est « supportable » (paraît-il, " justement ") etc.

même l'échelle de la douleur, un protocole mis en place en espérant que ça améliorerait les choses, est compris à l'envers : les « soignant(e)s » au mieux    voient ça comme un score à atteindre, si vous dites que vous avez, disons 9,5/10 de douleur(s) → hop ! on inscrit ça dans la petite case tout(e) content(e) ... et on ne revient pas donner d'antalgique - on ne prévient personne ...

et j'aimerais savoir quand mediapart publiera les dessins dorénavant censurés par le monde ,

journal qui se protège et qui n'honore pas  la profession de dessinateur de caricatures!

de l'ironie intelligente d'ailleurs , pas une caricature .

Merci de m'avoir fait connaitre Marius Jacob et, encore plus les éditions " L'insomniaque" j'ai parcouru, mais je vais y aller voir de plus près. Marius Jabob, m'a fait immédiatement penser à Michel Ragon et La mémoire des vaincus"...Pas seulement pour " l'image" de l'anarchie et des anarchistes dont il parle, mais aussi celle du petit garçon qui devient très ami avec la petite "poissonnière" car "elle sent la mer" qu'il n'a jamais vue bien sur...j'avais aussi adoré ( du même) " le roman de Rabelais".

J' ai actuellement du mal à "plonger" dans les livres que l'on me "passe" ou que je "trouve" à ma petite bibliothèque de village. Ce que propose " l'insomniaque" a aiguisé mon appétit de lecture. Je suis limitée financièrement mais, il a des livres au cout abordable me semble t-il ? En revanche commander avec l' "obligation" de se servir du portable pour le paiement...c'est pas gagné !!!! Je suis le dinosaure des techniques d'aujourd'hui. Je vis en solitaire et dans cette période de pandémie, de confinement parfois, (et à venir sans doute) je suis plus isolée que jamais...

Quand je m'avance à parler livres, éditeurs... je cause...je cause...Je termine  : merci encore !!! Je jubile  !!!

 

L'abonné Meta a déjà fait le boulot, il nous en a abreuvé jusqu'à plus soif contre les Gilets jaunes de vos pingoins ! Vous n'en avez pas encore eu assez ? Vous en voulez encore ? Pas encore la nausée ? Juste les mains sales ?

Commentaire voué à être effacé par la censure (qui tourne à régime surpuissant ces derniers temps !) Devinez qui les fait effacer ?

Si vous aimez tant les animaux trollesques rigolos, ceux-là ne sont pas mal non plus... cool

cafard-epuise

 

Nouvelle approche (peut-être néo-gothique) du COMPLOTISME au  "MONDE" à ce propos (un record de commentaires unanimes à 99% !) qui pourrait se résumer ainsi :

HUMOUR = COMPLOTISME= ÉRADICATION (* de ce dessin qu'on ne saurait voir ; *commentaire d'un lecteur du monde)

Comme quoi, de nos jours, quoiqu'on dise, quoiqu'on fasse, on se devient inéluctablement le "COMPLOTISTE" de quelqu'un ou de quelque chose dès qu'on n'est plus dans les clous du bien-penser.

Bêêêeeee !

Salut,

Je te conseille ce livre issu de la thèse Jean-Marc Delpech et qui anime aussi un blog consacré à Jacob. Je viens seulement ce soir de prendre connaissance de cet ouvrage et que je vais empresser de lire. Voici le lien :

http://www.atelierdecreationlibertaire.com/Alexandre-Jacob-l-honnete-cambrioleur,567.html

Merci pour le partage très intéressant et lier à l’actualité bravo :)

Oui, Ceinna, Michel Zecler et les très nombreux et nombreuses Michel Zecler doivent être soutenus.

J'en appelle une fois de plus à l'art, qui dit si bien l'obscurité qui nous sidère, et dans un contraire éclatant : victimes, éclairées, d'un côté, machines à abattre, de l'autre.

C'est Tres de Mayo, de Francisco de Goya, une œuvre à la dimension universelle, comme Massacre en Corée, de Pablo Picasso :

tres-de-mayo-francisco-de-goya

massacre-en-coree-pablo-picasso

 

Le deuxième dessin (inspiré de Guernica) me fait immédiatement penser à ça : Val-d’Oise: une femme accuse la police d’être responsable de sa fausse couche (18 janvier 2021)

Merci Hippolyte.

Merci pour le rappel ANNIE !

C'est un constat, une des femmes policières est + virile qu'un mec... la virilité c'est son comportement adopté pour se sentir supérieure et ORDONNER, et c'est avéré en politique également...

Pourquoi sous-titrer quand M. Zecler est interviewé et pas quand le journaliste pose les questions ? Vous pensez vraiment qu'on ne le comprend pas, qu'il faut un décodage ? Très étonnant, d'autant plus quand on sait au nom de quels préjugés il s'est fait défoncer par les flics.

 

Vous êtes sûr ? Parce que pour moi toute la vidéo est sous-titrée, du début à la fin, quel que soit l'intervenant.

C'est plutôt vous qui avez un petit problème en sous entendant que, comme l'interviewé est noir, les journalistes ont eu besoin de le sous-titrer. C'est d'une part prêter de fausses intentions à des journalistes qui n'ont tout simplement pas fait ce que vous signalez, car les sous-titres sont bien présents tout au long de la vidéo, mais c'est également reproduire la mécanique que vous dénoncez.

 

Et accessoirement, c'est un peu validiste aussi.

Au fil du temps, il a été fait tellement de faux témoignages sous serment, jamais punis, que celui-ci trop abusé devrait être supprimé.

 

Moi Michel je veux le prendre dans mes bras 

C'est pour éviter "ça" que je n'ai pas voter Macron  !!! Mais là encore je pense à Coluche" : " Si voter changeait quelque chose, il y a longtemps que le vote serait interdit" ...( de mémoire)

  • Nouveau
  • 20/01/2021 21:54
  • Par

On ne sait qui croire. Il y aurait peut-être des pistes à explorer du côté de Cachan que MZ a bien connu.                                                                                                                                           Pour votre journal, une telle recherche devrait être possible.

Très sérieux.  Oui, il m'en faut plus.  Une enquête approfondie sur le personnage.

Hurler avec les coyotes ne me suffit pas.

Donc, par déduction,  pour vous je suis aussi un coyote.

Moi Jean-Luc LUMEN de Bouzonville Moselle, j'ai été agressé, le 14 sept 2019,  chez moi sur mon usoir, au 36 rue D'Eller à Bouzonville, comme du temps de la gestapo, par le gendarme adjudant-chef de surcroît OPJ, Pfleger Philippe de la brigade de Boulay Moselle.

Qui en plus de m' agresser ( sauté à la gorge) et de me mettre en garde à vue avec la complicité du procureur de Metz  grand protecteur de criminels et autre agresseur d'handicapés, ma craché à la figure 

ON A RIEN À FOUTRE DU DROIT...ON A DES ORDRES...C'EST QUOI CE PANNEAU AVEC MACRON...

VOUS SAVEZ CE QUE LE COYOTE VOUS DIT...

Ceinna ...laisse tomber, c'est une raclure.

Dommage que je n'ai pas son nom ...pour aller chercher dans son passé et ses occupations.

Comment peut-on mettre tant d’acharnement à ne pas reconnaître les faits les mieux attestés et comment cet acharnement peut-il se trouver aussi largement partagé ou soutenu ?

Simple...quand on est un adepte du système hitlérien...

Pour ceux qui auront tant soit peu étudié et comparé la doctrine hitlérienne et celle de Macron auront constaté de nombreuses similitudes

Avant de nous traiter de coyotes, pourriez-vous avoir l'amabilité de nous préciser ce qui dans cette affaire vous pose question? C'est que vous nous faites part de vos doutes sans nous dire sur quoi ils portent. On ne comprend donc pas ce qui justifierait à vos yeux "une enquête approfondie sur le personnage " par les journalistes.

Si on part dans votre logique, on pourrait vous accuser d'être en train de salir son image et "parce qu'hurler avec les coyotes ne nous suffit pas" exiger des journalistes qu'ils enquêtent sur vous (la victime d'une accusation donc) pour savoir quel syndicat vous envoie en service commandé pour pondre un commentaire aussi abjecte. On pourrait aussi demander si vous êtes en lien avec des journalistes, avec le ministère de l'intérieur, avec la macronie, ce que vous avez voté en 2017, ce que vous avez mangé ce matin et si vous avez des antécédents judiciaires...

Mais on sait que votre logique est pourrie, par conséquent on ne vous accuse pas. On vous demande juste de bien écouter ici (à partir de 18 minutes) ce dont nous prévient M Noam Anouar dès le 27 novembre et de revenir vers nous pour confirmer vos/nos doutes.

Et si, comme ils ont l'habitude maintenant de se stimuler entre eux pour leurs faits d'armes, la victime était décédée suite à la joyeuse interpellation policière, les policiers (je ne sais pas si on appelle encore ça; policier) ils auraientt dit que la victime souffrait d'insuffisante cardiaque. C'est bien connu dés que les policiers interviennent, le nombre de décès cardiaque augmente. 

Les pouvoirs publiques devraient s'occuper de nos insuffisances cardiaques et de notre libido...Les policiers s'amusent avec nos coeurs et les politiques avec leur braguette, c'est vraiment grivo is...   

Si vous alliez " acheter" un peu de courage, ça vous suffirait pour enlever le bandeau que vous avez sur les yeux et les boules Q...que vous avez dans les oreilles !!! La lâcheté est le plus qui fait "le déni" !!! Il ne m'en faut pas plus pour le savoir !!!

... ben ouais, c'est sa DEMARCHE, une FOUILLE (depuis son cri de naissance ou en gestation) sur MICHEL... 

... LE et DRALLIM comme n'importe qui ou quoi n'est pas "parfait"... et les vicieux policiers ou pas qui COGNENT et handicapent ne sont pas "parfaits" NON PLUS une fouille s'impose pourquoi pas... PERSONNE N'EST PARFAIT ça n'existe PAS !

... important, merci !

"La possibilité de tout nier ne relève pas du « relativisme » mis en cause par les graves esprits qui s’imaginent être les gardiens de l’universalité rationnelle. Elle est une perversion inscrite dans la structure même de notre raison. L’entêtement à nier n’est pas la marque des esprits arriérés mais une variante de la rationalité dominante."

Précisons, chère Annie, que notre raison n’est pas plus celle de Rancière que la nôtre. C’est la raison instrumentale ou d’entendement (dirait Hegel) qui a cours dans notre monde sublunaire, quand la prudence se perd. Si nous devenions néo-aristotéliciens, une autre forme de pensée rationnelle serait peut-être possible.

Sidérant !

"Comment peut-on mettre tant d’acharnement à ne pas reconnaître les faits les mieux attestés et comment cet acharnement peut-il se trouver aussi largement partagé ou soutenu ?"

Ce pauvre artiste est en état de choc ! Espérons qu'il a un bon psychiatre, car il y a du boulot pour réparer toutes ses blessures.

Que de barbarie chez ces policiers qui en ont fait un bouc émissaire ! Sans oublier le faux en écriture publique ! Difficile à croire à notre époque, et pourtant.

Courage à lui. La musique aide +++.

Excellent travail de David PERROTIN, que je découvre ce soir.

Y avait-il autant de bavures il y a quelques années ? C'est à cause des attentats ? À cause de l'épisode des Gilets Jaunes (qui a révélé la barbarie de certains) ?  À cause de la Covid-19 qui rend certaines personnes "sur les nerfs" ?

Il faut reconnaître que ce quinquennat est tout sauf serein. La faute à qui ? Ah là là, que la trouille est mauvaise conseillère !

Oui pour les crimes.

Vous avez peut-être raison pour les caméras. Mais pas certain.

Je trouve qu'il y a plus de violences qu'avant. Mais j'ai connu le temps des trente glorieuses, et il n'y avait pas l'angoisse du chômage à ce moment-là. C'est certainement une des causes de certains pétages de plomb.

"Plus de violences qu'avant" ? Quel avant ? Celui où il n'y avait que très peu de bâtiments (dits logements sociaux) ? Avec Sarkozy les lois ont changé, les qualifications des délits ne sont plus les mêmes, et c'est vrai que si il y a plus de populations, plus de chômage, la délinquance suit...la violence aussi ? Peut être ?

Je persiste à croire, malgré tout que, les plus grands délinquants sont ceux qui "organisent" cette misère, ceux qui "planquent" leurs milliards pour le propre profit et "bonheur", sans honte ni honneur, sans jamais être sanctionnés, les gouvernement "ferment les yeux"' on peut parfois se demander pourquoi ? Bien que...

Si l'argent du profit des malhonnêtes " en col blanc"servait au " bien commun" la misère ne se résoudrait peut être pas mais...

Lorsque les personnes témoignent anonymement avec le visage flouté et la voix déformée c’est que ce  témoignage peut porter préjudice à leur intégrité ou à celle de leur famille .On comprend totalement puisque ceux d’en face font partie de l’extrême droite.

OK...mais s'il y avait moins de pleutres...

J'ai déposé plainte auprès du service du Doyen des juges d'instruction, contre le procureur de Metz, grand protecteur de criminels et autre et contre le rien à foutre du droit on a des ordres.

Et ce n'est que le début.

Suis curieux de voir la suite...

Jean Luc LUMEN

Témoignage glaçant, effectivement.

Je ne veux pas être mauvaise langue mais un conseil tout de même à toutes les policières racisées: surveillez bien votre casier et ne laissez pas traîner vos carnets n'importe où.

Courage à tous ceux qui voudront bien comprendre que ce n'est pas parce que la majorité décomplexée assimile virilité et comportements "à la  rambo-mafioso-béké" que la minorité a le devoir de s'écraser. Pour ma part je suis prêt à pardonner votre silence passé si vous le transformez en intransigeance et professionnalisme en dénonçant et sanctionnant ces comportements délictueux. Par contre n'attendez plus. Ce n'est pas une menace, mais quand il sera trop tard, il sera trop tard pour toute la maison "poulaga"(je ne parle pas de la rôtisserie de Nîmes).

Tous les chats sont beaux

La justice...je dirais qu'il faut la nettoyer des juges, procureurs qui protègent les criminels et autres parasites comme les ripoux.

Je relance mon appel

vous les flics et juges honnêtes, qui respectez les lois et droits, qu'attendez vous pour débarrasser vos rangs des ordures 

Jean Luc LUMEN de Bouzonville Moselle

vous les flics et juges honnêtes, qui respectez les lois et droits, qu'attendez vous pour débarrasser vos rangs des ordures : " d'en avoir le pouvoir" !!!! Monsieur Lallemend qu'attendez vous pour vous débarrasser vos rangs des ordures ? Bon ! Vous l' "avez devinez c'est de l'humour...Tant que le pouvoir fonctionnera en pyramide...le "p'tit chef", le "un peu plus grand", le "moyen", le "grand" le moyen/grand", le "super grand" et le "chef suprême"...

" D'en avoir le pouvoir" !!!!....Ou le courage...

je dirai tentatives d'assassinat en bande organisée ... avec multiples facteurs aggravants, qu'on pourrait regrouper sous l'appelation : violations des principes [les plus] élémentaires du code                  de déontologie de la police et multiples trahisons des règles de leurs missions de base

Entièrement d'accord avec vous car c'est tout à fait ça. Eh, combien de fois j'ai pu le penser en voyant les violences policières exercées auprès de la population.

C'est le monde à l'envers.

D'ailleurs les 10 autres policiers ne sont pas intervenus pour mise en danger d'autrui. 

Non Michel tu n'es pas un sale nègre, tu es un humain comme tout le monde, courage et que justice soit faite pour que ces racailles de policiers aillent en taule et payent pour leurs actes inadmissibles !

****

Une pensée à tous les Zecler de France et du monde qui croupissent en prison ou à 6 pieds sous terre

Il y a quelques années, les fliques avaient fait une descente en armes, hors de leur service donc illégalement, pour défendre un des leurs qui avait fait un faux témoignage qui risquait d'envoyer un innocent en taule…

  • Nouveau
  • 21/01/2021 07:59
  • Par

La différence d'inégalités de traitement par les médecins enfreignent la loi et la déontologie article 7 et  article 32. De plus, il y a une véritable carence de la médecine a toujours ne pas être capable à savoir diagnostiquer les troubles post-traumatiques.

  • Nouveau
  • 21/01/2021 08:18
  • Par

Et ce racisme n'est plus supportable.

  • Nouveau
  • 21/01/2021 08:23
  • Par

M Perrotin !!...faites votre travail (au demeurant bon !!) jusqu au bout en donnant le lien vers la cagnotte dont vous parlez .. ÇA serait un EXCELLENT moyen de soutenir Michel !! MERCI

 

 

 

Il me semble l'avoir vu un peu plus haut !

  • Nouveau
  • 21/01/2021 08:31
  • Par

Et pourtant, depuis hier sur toutes les chaines d'information bien feutrées, j'entends dire que pour la première fois au États-Unis une femme noire est nommée vice présidente, et personne ne trouve à redire ? 

Une femme vice présidente aurait suffi !

 

Une femme vice présidente aurait suffi ! C'est vrai mais...dans cette Amérique à suprématie blanche ce n'est peut être pas si sur ? en plus je pense au fils de Thuram qui répondait à son père " mais papa "je ne suis pas noir, je suis marron", et, cette femme n'est pas noire non plus, pas plus que obama d'ailleurs... et nous "les visages pâles" d'ici et d'ailleurs? où voyons nous que nous serions blanc ? Blanc comme la neige ? Comme la feuille blanche de notre imprimante ? Comme le lait de vache ?

+++++++++

Auriez-vous lu "la pensée blanche" de Thuram ??

Blanc comme un être humain dont la police ne cherche pas à "vérifier l'identité" en toute occasion... Blanc comme un producteur de "l'industrie culturelle française" que la police française ne passera jamais à tabac parce que même le flic le plus stupide du village gaulois sait que "la hiérarchie" aura du mal à couvrir ses turpitudes, filmées ou non... Blanc comme neige, oui, parce que non racisé (forme passive du verbe raciser) par "la société" et ses "institutions", police, justice, etc.

https://www.francetvinfo.fr/...

Je voulais juste dire que d'indiquer à cette occasion que cette femme soit noir ou de couleur est de montrer une différence. Pourquoi le faire ?

Vous avez raison Michel, rien n'était normal ce soir là, rien n'était justifié, et ce n'était pas une simple déconne.

Puissiez vous guérir de tous ça, d'aller de l'avant, vous n'oublierez pas sans doute ce que vous avez vécu (qui n'aurait pas dû vous arriver dans un pays de droits), vous ferez avec pour vous reconstruire, renforcé je l'espère. Je me permets de vous dire que certaines femmes vivent aussi sans rien avoir demandé, des pluies de coups et supportent  des séquelles secrètes  à long court sur lesquelles elles continuent d'aller autant qu'elles peuvent sans trouver aide significative ni soutien mais plus souvent se taisent de peur d'être sur accablées d'apriori infondés.

Vous avez raison Michel. Dans votre malheur et votre infortune, vous avez eu de la chance que ce soir là un oeil dénué de sentiment filme la terrible scène pour montrer la réalité de ce qui se passe et que je trouve anormal en tout point quand sans témoin certains se perdent en folie brutale en rupture avec la déontologie, trahissant la confiance aussi au passage.

Bien à vous 

 

 

  • Nouveau
  • 21/01/2021 08:39
  • Par

Question medecins, ils devraient déjà commencer par poser des question aux victimes pour les comparer à ceux des ripoux et même de certains pompiers du samu, complices des ripoux.

Car ils pourront se retrouver sur le banc des accusés 

@Michel Zecler, non, jamais vous ne serez identifiable à des propos si évidemment racistes, vous êtes blessé, par ces coups et ces mots ( qui nous ont tant touchés et révoltés à en être témoins ), et dont vous subissez les ondes de choc deux mois après ( jour pour jour, aujourd'hui ), visiblement. 
À vous, on souhaite courage et soins appropriés pour vous reconstruire.
Pour vous, on demande à la société et en particulier, à la justice, réparation.

Faut pas chercher d’excuse aux fous. Il y en a partout pour x ou y raisons voir aucune l’histoire l’a prouvé plusieurs fois

Ca n'est pas une excuse mais une tentative d'expliquer une raison possible de l'extrème de l'acte, pas de l'acte lui-même. C'est une nuance importante.

Non l'ami, tu n'es pas un sale nègre .

Ca suffit toutes ces saloperies.

Ce que vous avez vécu est inqualifiable. Il est difficile d'imaginer ce que vous avez dû vivre, à ce que vous devez encore supporter aujourd'hui et devrez rencontrer dans les temps à venir, notamment lors de la confrontation à ces "prétendus" policiers et à ce qui les anime.

Cette police qui vous a agressé est, et c'est peu de le dire, infiniment détestable et nous ne pouvons qu'éprouver pour nos institutions de la honte qu'elle ne soit pas immédiatement réprouvée sans barguigner.

Souhaitons que justice* se voit le jour et que vous puissiez dépasser, pour autant que ce soit possible, tout cela !

* Difficile là aussi à imaginer, hélas, au vu des coups de butoir de l'exécutif en place en ces temps répressifs bien confinés.

 

Vous me connaissez ? Je suis pour la paix de l'esprit et la tranquillité de l'âme !

Les suprémacistes blancs sont accrochés comme la corde à son pendu !, à l'idée que c'est un authentique mensonge... qu'au temps de Lucy et ses copines australopithèques.... C la couleur noire qui régnait parmi ces ancêtres de l'homme moderne !

Dès lors, c'est lutter contre la vérité des choses, que de trouver à tout un chacun !, une quelconque destinée à être sale...Et non indexée sur le goût de chacun pour la propreté !

D'ailleurs, si nous étions méchants... Nous irions regarder du côté des ventes de brosses à dents en France !, qui n'ont aucune commune mesure, au nombre d'habitants !

Je dis cela...je dis rien !

 

 

 

Je suis frappée par la clarté d'esprit et la lucidité du témoignage de Michel Zecler, qui force le respect.

Non, vous n'êtes pas un "sale nègre", en ravanche les criminels en uniforme qui vous ont agressés, sont des racistes, évidemment, comme beaucoup de leurs collègues toujours en quête d'une personne sans défense à tabasser, voire tuer, et ce sont des lâches.

 

  • Nouveau
  • 21/01/2021 16:43
  • Par

Ce monsieur est d'une incroyable dignité qui fait plaisir à voir et entendre.

Malgré les traumatismes psychiques et physiques, il garde un sang froid et une présence d'esprit que beaucoup n'ont pas sans avoir vécu ce qu'il a vécu : dire que tous les policiers ne sont pas ça, venant de sa bouche c'est tout à son honneur, tout comme dire qu'on doit payer pour ce qu'on fait, qui que l'on soit, il rappelle des choses simples, de bon sens, mais qui devraient servir à d'autres.

Et de rappeler qu'il y a des gens biens aussi partout, ca fait du bien à entendre plutôt qu'à longueur de journée des plaintes sur tout ce qui ne va pas plutôt que de voir de temps en temps ce qui va.

Mr Zecler, vous devriez être donné en exemple. Bravo et bon courage, en espérant que la justice passe comme elle doit passer. Votre cas doit devenir un exemple.

Prenez soin de Vous Michel ZECLER, Liberté, Égalité, Fraternité.

Avec les flics pourris, c'est comme avec les pommes: une seule suffit à pourrir l'ensemble de la récolte si on ne la retire pas de suite.

 

Personne n'est un sale nègre, un sale arabe, un sale jaune ou un sale youpin... On est tous humain et on finira tous de la même façon sous terre. .  

Vous êtes volontaire pour aller expliquer ça aux miliciens (entre autres) ??

Malheureusement, le fait que vous ayez plus que raison ne résout aucun problème...

C'est juste plus complexe que de dire "on est tous pareils", ce que chacun sait, même le pire facho (sinon il ne se cacherai pas pour commettre ses méfaits)...

Bref, c'est un fléau à combattre activement. Le tiède-mièvre (mais juste) "on est tous pareils" ne suffit pas. Il ne faut plus commettre l'erreur  de penser "qu'ils ne savent pas ce qu'ils font".

Ils le savent très bien...

  • Nouveau
  • 24/01/2021 10:47
  • Par

Dans son témoignage M Zecler fait état de plusieurs faits qui me choquent: Il s'agit de la passivité des policiers et, des autorités qui ont vu toutes les vidéos de cette affaire, mais surtout des 6 jours d'ITT obtenu à l'hôpital où,  si j'ai bien compris, il a été amené par des policiers.

Il y a une instrumentalisation d'un service de santé et donc d'un médecin. Ce dernier a agit, de fait,  en complice  de la violence policière en sous-estimant  manifestement les conséquences médico-légales des lésions qu'il se devait de constater.  M Zecler est à 180 jours d'ITT  dans le reportage. Donc la sous estimation est incontestable. Il a pris une position partiale. Pour ma part, j'assimile cette situation au même niveau de gravité qu'un faux procès verbal; c'est à dire un faux en écriture publique passible de 10 années prison.  
L'autre aspect est les  retards dans l'application de l'article 40 du code de procédure pénale. Mais ce n'est pas mon sujet aujourd'hui.

L'agression de M Zecler  et la complicité de l'autorité médicale me fait penser à l'internement à la demande d'un tiers qui s'est révélé illégale qu'a subit un honnête homme, Dans ces 2 affaires  je  constate au travers du livre de M Caccomo, qu'aucune des garanties unanimement reconnues  comme indispensables à tout individu  dans notre pays n'ont pas fonctionnées. Le magistrat qui a permit le  maintien de cette personne dans une situation de torture mentale en ne respectant pas les droits  de la personne internée, serait en lien avec la partie qui avait demandé l'internement; Cela fait penser à un conflit d'intérêt par un magistrat. 

Le rapport médical  du Dr Billet prouvant la bonne santé mentale retrouvée  de la personne après qu'il l'ai sevré des traitements antérieurs,  jette un très fort doute de la finalité d'un internement dans un  hôpital psychiatrique où la santé de la personne ne s'est que dégradée sur une durée de plus de 2 ans .

Rien dans cette affaire comme celle de M Zecler ne pouvait les sauver d'une machination rendue possible par la complicité passive ou/et active de quelques uns dont je devrais écrire surtout  des personnes ayant autorité.  

Il y aura toujours des personnes malveillantes, et dont l'égo est disproportionné.

Dès lors les contre-pouvoir s'imposent pour éviter de telles dérives. 

Celle contre M Zecler  est révélée de façon flagrante et très rapidement tant mieux pour lui .

Pourquoi celle qui touche l'université de  Perpignan n'est t'elle pas plus connue?
Est-ce parce qu'elle met en cause un avocat qui est commis d'office pour une des parties mais est rémunérée par l'autre partie dans une ou plusieurs autres affaires.....?
Est-ce par ce que l'ordre des médecins ne serait  au courant de rien sur ce qui se  passe  à l'hôpital de Thuir?
Est par ce qu'un élu est statutairement lié à l'université présente sur son territoire?

Dans ces deux affaires exemplaires, je constate qu'aucune  possibilité de saisie rapide de la justice   par des moyens indépendants des pouvoir en place, et notamment des procureurs qui sont, je l'espère,  dans leur très grandes majorité des serviteurs de la nation française par le gouvernement Français, n'a été possible par des voies sûres et balisées. 

Quand un magistrat fait un  jugement inique, il n'est pas normal qu'il ne puisse pas être sanctionné voir radié de la fonction publique s'il y a en plus des conflit d'intérêts. 

On peut citer quelques exemples

Refuser de rouvrir un dossier de pédophilie classé sans suite par un procureur lui même condamné,  après coup,  pour détention d'images pédo pornographique. N'est ce pas un fait nouveau  de nature à remettre en cause l'honorabilité de la justice et la confiance de toute la population française?

Dans une affaire de diffamation , où les faits  à l'origine de la dénonciation sont reconnues comme vraies par toutes les parties en causes devant le tribunal d'instance, le tract émis pas le syndicat impliqué n'est pas reconnu constitutif de diffamation, mais qu'un blogueur l'ai mis sur son blog a été constitutif d'une diffamation  tout cela  au cours de la même audience. Le syndicat n'a pas eu  à payer de dommage et intérêt,  le blogueur  lui  à du payer 1 € de dommage et intérêt mais surtout il fut  le seul  dans cette affaire à être  condamné à 1500€ de frais de justice! N'est ce pas inique?

Le défenseur des droits pourrait être une voie de recours face à des jugements manifestement inique.

Un RIC pourrait être un moyen d'avoir une justice plus au service du peuple qu'au service d'une mafia de plus en plus délétère pour le pays. Mais face à des dérives aussi grave seul un tribunal populaire devrait  en dernier recours pouvoir mettre fin à ce qui est de fait un système dont le cœur est mafieux. Quant aux sanctions elles devront entrainer  en cas de reconnaissance de culpabilité,  une interdiction immédiate et  à vie de toute activité dans la fonction publique, de tout mandat électif, et de tout revenu lié  à une quelconque  activité publique. 

M Zecler,  la personne martyrisée à laquelle je pense et,  le peuple français méritent mieux que le triste cinéma en cours; d'ailleurs ils sont fermés! Fermez le ban.

Tout mon soutien et ma sympathie à Michel Zecler ; malgré cette expérience traumatisante, il parle encore avec beaucoup de sagesse. Puisse justice lui être rendue.

Tout mon soutien et ma sympathie, aussi, aux autres victimes de faits similaires qui n'ont pas eu la chance d'être filmées. Ca doit vraiment être terrible. Courage pour vous redresser.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous