Doctorant en histoire à l'université d'Évry-Val d'Essonne, Vincent Gay termine une thèse sur les « OS » (ouvriers spécialisés) immigrés dans les usines automobiles d'Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis et de Poissy dans les Yvelines. Le jeune chercheur suit de très près la grève qui paralyse depuis le 16 janvier le site d'Aulnay-sous-Bois. À plusieurs reprises, il a rendu visite ces dernières semaines aux salariés en grève, constatant non pas une violence de leur part, mais « une violence patronale ». Entretien.