Loi sur le travail: jusqu’au bout de la déchéance!

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Je serais Gattaz je me méfierais d'un Hollande qui pense déjà à lui piquer la place quand il se fera virer de la présidence.

Comment .vous ne saviez pas  que  François Hollande  était  social liberal ?cqfd......

le vote blanc n'est jamais la solution, il revient a laisser le choix aux autres 

il faut choisir le candidat qui parait le plus a meme de respecter son electorat , et s'il n'y en a pas il faut se presenter 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Une série d'articles pour enfoncer le clou sur la trahison des faucialistes:

http://www.anti-k.org/category/travail/

et meme neoconservateur dans tous les domaines

Amusant !

Dire qu'il y en a encore pour croire que le politique peut intervenir sur l'industriel, voire sur l'économie et la finance ! C'est tordant !

Le monde politique n'a jamais eu le moindre pouvoir sur les trois autres mondes cités. Tous ces mondes sont décorrellés...

Ramener cette décorrellation à la notion de vote (donc de choix politique) est une "hérésie" totale...voire une aberration "coupable".

le politique fait les lois, et libre à lui de s'affranchir des maîtres chanteurs de l'oligarchie.

Dans votre "idéologie", mais ça ne fonctionne pas comme ça, hélas !

Cela dure depuis Pompidou (banquier) et ça s'est "inscrit" dans les "moeurs" à partir de 1974 (arrivée de VGE au pouvoir)

Ceci ne peut être le travail d'un média!

C'est à nous de sensibiliser autour de nous, Mediapart expose les faits, prend certes position, mais ils ne peuvent se permetre de faire campagne car ce n'est pas leur rôle!

" les français " quels français ? ceux qui sont dans le système des 35 heures,nous on travaille 39 heures et l' employé de l' état français assis dans la chaise d' à côté, c' est lui qui pleurniche! Encore ! encore ! mais pour moi tout seul ! si vous allez voir derrière le rideau comment il paye son travailleur , vous verrez qu' il est pour le travail au noir, par le noir !  que de toute façon, il ne vous laissera rien parce qu' il n' aura jamais assez pour lui même; quand le toit s' écroule sur la tête d'un pakistanais ou d' un afghan qui n' a d' autre choix que de se laisser exploiter dans la fabrication de nos produits de consommation, le français n' a pas besoin d' étouffer ses scrupules, et il consomme et il consomme !Les hommes politiques se servent bien pour bien servir leurs français, mais voilà, il y a des français qui deviennent noirs comme les grecs ! 

.

On se sent " con "!

sur le site du "grand soir" Maxim vivas soutient la candidature de jlm avec un tres beaux texte 

Si, ils font quelque chose, ils votent de plus en plus FN...

Mélenchon appellera au second tour à voter PS, tout comme en 2012, donc pas mieux avec lui...

Oui... je partage votre commentaire qui souligne la corrélation entre la mondialisation et le mouvement de paupérisation qu'instaure cet abject gouvernement.

Mais attention, "le français" cela ne veut rien dire ou plutôt votre terme revêt un racisme à l'envers, donc un racisme effectif... d'abors "le français" n'existe pas ... les classes sociales OUI même si on ne parle plus guère en termes marxistes de classes sociales ...

La "baisse tendancielle du taux de profit", moteur de la mondialisation, pour aller rechercher des marges juteuses de bénéfices tirées de l'exploitation dans des conditions d'asservissement tels qu'en Chine, mais ça paye moins aujourd'hui, alors au Bangladesh, au Pakistan, etc ... ramènera bientôt des pans entiers du monde au nivellement de ces conditions d'asservissement.

Veillons à nous remuer, à agir pour sortir les lanternes ... À ça ira ... ça ira ...

Pouvez-vous donner le lien : je ne trouve pas ce texte.

il est indispensable que les syndicats et les organisations de gauche fassent une grande manif, du genre de celles contre la retraite.

Catebaden, j' ai répondu à Patrickv qui écrivait " ils creusent sans arrêt et enfoncent les français" . A Tahiti, on est toujours aux 39 heures contre 35 heures pour le fonctionnaire d' état qui vit à l' heure française et je ne faisais pas allusion à la mondialisation mais bien au rapport à l' autre quand il s' agit de travail, de consommation .

Je l'ai déchirée dès juillet 2012 au plus fort des ratonnades anti-roms de Mr Valls

Cette vidéo "là-bas si j'y suis", vue à l'époque, nous avait parfaitement renseignés, s'il en était besoin. La seule erreur relative de ce Monsieur pourtant très au courant, est qu'il suppose que le gouvernement Hollande prendra des gants, fera un peu semblant. Totalement faux le cynisme règne en même temps que la trahison, le despotisme et la corruption.

Re-recommandons cette vidéo, dont la vue dispense de s'interroger vainement devant les montagnes de manipulations politiques. Les soi-disant "partis de gouvernement" ont donné le pouvoir à la finance, au capital, et comme tous les maîtres chanteurs, la rapacité du capital ira croissant jusqu'au jour où nous déciderons de dire "non" et de le combattre, par les seules armes que nous ayons: le vote pour des représentants sincères et prêts au combat, et la mobilisation tous azimuts pour les soutenir, comme en 36.

++++++++++++++++++++++++++++

Le grand Melenchon-bashing a commencé sur Mediapart; il va devenir furieux sur tous les medias; la droite se régale, PS et fachos inclus; ne vous laissez pas influencer par les boniments!

C'est pas vrai. On parie combien?

Il faut un sacré abnégation pour s'obstiner à voter pour le PS alors que celui-ci est un parti de droite comme celui de ses amis des LR ! D'ailleurs, leurs élites fréquentent les mêmes lieux de pouvoir comme par exemple le club élitisme du Siècle où tous les hiérarques du PS et de l'ex-UMP retrouvent les dirigeants du CAC 40 tous les mois !

c'est un montage la photo, ou sont ils en train de lui changer les piles?

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Il est temps pour nous de reprendre ce pouvoir

Rigolant

Euh...

Remplacer une "bourgeoisie" par une autre bourgeoisie qui, tôt ou tard, constituera une oligarchie à son tour ?  En pleurs

Sans moi !

a-code-hollande-villepin-ds a-code-hollande-villepin-ds

Denis Kessler, sors de ce corps !

Afficher l'image d'origine

Mon dieu, qu'ils sont laids, en plus !

Ancien membre de l'UEC (Union des étudiants communistes), puis militant CFDT, ancien assistant de Dominique Strauss-Kahn, pour finir vice-président du MEDEF de 1998 à 2002, en passant par président du club Le Siècle de 2008 à 2010 ! Un parcours exemplaire... (n'est-ce pas, Pierre Laurent ?) Rigolant

"Le modèle social français est le pur produit du Conseil national de la Résistance. Un compromis entre gaullistes et communistes. Il est grand temps de le réformer, et le gouvernement s'y emploie. Les annonces successives des différentes réformes par le gouvernement peuvent donner une impression de patchwork, tant elles paraissent variées, d'importance inégale, et de portées diverses : statut de la fonction publique, régimes spéciaux de retraite, refonte de la Sécurité sociale, paritarisme… À y regarder de plus près, on constate qu'il y a une profonde unité à ce programme ambitieux. La liste des réformes ? C'est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s'agit aujourd'hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance !"

« Adieu, 1945, raccrochons notre pays au Monde », Denis Kessler, Challenges, nº 94, 4 octobre 2007, p. 38

...Raymond Aubrac qui, dans le film Les jours heureux, lui décerne avec humour le titre de « meilleur allié de la gauche » (sous-entendant : pour avoir osé dire une telle chose). Denis Kessler prône l'abolition de la loi des 35 heures dont il décrit les conséquences négatives pour l'économie française. Il a été élu le 11 janvier 2016 à l'Académie des sciences morales et politiques... En 2013, il a été élu « Financier de l’année » dans le cadre du prix organisé par l’ANDESE, Association nationale des docteurs ès sciences économiques et en sciences de gestion, et l’hebdomadaire Investir-Journal des finances...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Denis_Kessler

+1 !

le politiquement correct pour moi c'est terminé...

Itou !

greve-generalisee

Ceux qui avaient 20 ans en 1994, ont aujourd'hui 40/42 ans... (l'âge de mes enfants) Où sont-ils ???

C'est tout le fond de la question ! Criant

Afficher l'image d'origine

Pourquoi tous mes commentaires se retrouvent-ils ramassés au même endroit (ce qui n'a aucun sens) et non en réponse aux commentateurs auxquels je tente de répondre ou dialoguer. Ce nouveau logiciel de médiapart est nul !!! Plus moyen de suivre un fil... Grrr ! Criant

Ça fait déjà un bon moment que ce nouveau script informatique a été dénoncé... Mais vieux motard que jamais...

http://www.legrandsoir.info/en-2017-comme-je-l-ai-fait-en-2012-je-voterai-pour-jean-luc-melenchon.html#forum122417

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Oui, mais Mélenchon a été le premier à nous demander de voter Hollande SANS AUCUNE CONTRE-PARTIE au sccond tour. C'est malin !!!

Oui GUY vous avez raison. Syndicaliste de l'UGICT-CGT depuis 38 ans je peux vous dire que nous n'attendions pas une consigne de vote de la part de la Confédération CGTen faveur de Hollande pour chasser le Nain du pouvoir...nous considèrons que cela a été une erreur de l'avoir fait parce que nous, syndicalistes de terrain, nous savons parfaitement ce que nous avons à faire,comme les citoyens que nous sommes. Mais une chose est quasiment certaine, consigne ou pas consigne, soyez assurés que les syndicalistes, les syndiqués et le monde du  travail,  et principalement celui du commerce ( Loi Macron avec le 49-3) vont s'occuper eux aussi de dynamiter le PS aux prochains scrutins.....et la charge sera si forte qu'il y aura peu de survivants.....Ainsi va la vie, lorsqu'on manie comme le Caudillo et Flamby les explosifs, alors qu'on est pas artificiers, il ne faut pas s'étonner parfois que la charge vous pète à la figure....et nous le redisons tranquillement, consigne ou pas, c'est la désintégration qui les attends. Cela fait 50 ans maintenant que durent  chantages, menaces et régressions, donc c'est STOP et Médiapart à raison, jamais nous n'avons connu une telle déferlante, qui je le rappelle faisait d'ailleurs  dire à Valls je cite "que ce serait le FN qui serait réducteur des libertés et des acquis sociaux"....Si l'heure n'était passi grave, on se tordrait de rire.....sauf que ce type est en fait un Killers pour le monde du travail..... et une providence pour Gattaz ..Mais aucun salarié aujourd'hui ne peut dire honnêtement qu'il a voté pour une telle trahison et une telle régression. Donc acte, On va les aider à partir.....loin.....à poil....... et pour très longtemps.

Pas de problème, Fikrane, présentez vous et je voterai pour vous...

Après que vous aurez obtenu les 500 signatures d'élus pour valider votre candidature.

Vous en faites pas, ils ont bien vérouillé le système!

Ne soyez pas ridicule, Mélenchon ne pouvait pas appeler à voter Sarkozy ou s'abstenir sous peine de voir Sarko revenir.

J'ai voté Hollande au deuxième tour, je n'attendais pas grand chose de lui, mais je n'imaginais pas que la trahison serait à ce point insondable.

Caroline De Haas : «Ce gouvernement est en accord avec ce que dit le Medef»

Pour Caroline De Haas, militante féministe à l'origine de la pétition contre la loi Travail, le gouvernement a définitivement franchi la ligne rouge avec le projet porté par Myriam El Khomri.

Je pencherai plutôt pour "escabeau", seul il était trop petit pour de si hautes fonctions.

Comme son prédécesseur d'ailleurs.

L'histoire nous a appris qu'on en a passé au peloton d'exécution pour bien moins que çà alors que ces pauvres diables étaient innocents et qu'ils ont été réhabilités près de 100 ans après...Mais nous, nous élisons des politiques qui sont de véritables escrocs,bonimenteurs, fossoyeurs du monde du travail, porte parole du MEDEF et que sais je....et lorsqu'ils sont pris par la patrouille et condamnés,ils restent malgré tout éligibles...

Si vous perdez vos 12 points, que vous continuez à conduire,et que la patrouille vous rattrappe, vous me direz s'ils vous laissent repartir......dés fois que.... on ne sait jamais...mais pour eux impunité fonctionne avec compromission, corruption, imposture, vous avez totalement raison.

Et il va falloir en finir une bonne fois.En fait les dynamiter électoralement comme eux avec le code du travail afin de bien les éparpiller et pour longtemps, de cette gouvernance  à laquelle ils s'accrochent becs et ongles car pour eux qui n'ont jamais travaillé.......la soupe est bonne....mais pour nous, monde du travail, l'accés à la gamelle est naturellement interdit...comme dans les entreprises où le festin ne se partage qu'entre une poignée d' actionnaires à l'appétit financier sans limite..

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

mal, très très mal, je suis honteuseSurpris

L'année prochaine on pourra voter "utile": pour le candidat Mélanchon, mais surtout pour un programme qui remettra l'action politique au service des citoyens.

Ah bon, ils n'ont pas voté en choeur en 2012 pour Hollande au second tour !  C'est nouveau, ça...

Me souviens l'avoir malheureusement fait. Et préfère ne pas recommencer en 2017...

Documentaire qui décode le travail de la gauche depuis Mitterand, rien à rajouter. Le documentaire est encore un peu plus d'actualité en ce moment de frénétique détricotage de notre contrat social.

 

Dans Social Liberal, il y a "Social" et "Liberal" ... hors un flan qui ne file des libertés qu'à Gattaz n'est donc ni l'un ni l'autre. Et encore moins social d'ailleurs, mais fallait-il attendre que ce traitre (visible encore plus en 2008 lorsqu'Apathie a démasqué un pseudo coup fait contre la droite qui ne s'en est bizarement pas plainte ?) mette en applications ses arnaques Sarkozystes, d'avant 2002 pour se rendre compte qu'il en serait ainsi ?

réponse au commentaire d'Anie Couturier.

Le traitre et l'hypocrite Hollande n'a pas de limites il est complice à 100% de Gattaz l'escroc du merdef, l'énorme et nuisible projet de loi sur le travail est une stratégie car dans ce projet il propose d'abord le pire du pire afin que tous soyons vent debout contre il va donc dans un deuxième temps demander des modifications (à la marge bien sur mais qu'il va faire passer pour de grandes concessions) afin de faire adopter le texte.

Et tout le monde se sera fait baiser ! C'est une escroquerie politique toujours utilisée

C'est vraiment la merde !!!

Et Mélenchon prend cela de travers.

Comment ce gus, instruit, intelligent se laisse aller dans un personnage qui va être récupéré par les médias pour faire de l'audience, type " Georges Marchais" finissant et sera d'une piétre efficacité rassembleuse !!!

On va finir par croire que prendre son pied à jouer le tribun, et le spécialiste de la répartie suffit à son égo, sachant depuis longtemps qu'il n'y a rien à faire pour changer la donne.

Elle est peut être là, la vérité de Mélenchon, et surtout sa limite !!!

 

 

le vote blanc n'est jamais la solution, il revient a laisser le choix aux autres 

c'est tellement évident...

il faut choisir le candidat qui parait le plus a meme de respecter son electorat , et s'il n'y en a pas il faut se presenter 

bon pour l'instant, on a Melenchon ; si on croit qu'on peut faire emerger un candidat crédibke en un n, faut le faire tout de suite ; masi comme on dit ça depuis 3 ans et que depuis la gauche n'arrete aps de se morceler, que la majorité de ceux qu'on entend continue à se fritter sur le productivisme, la décroissance, les sans papiers, les alliances avec le PS et autres questions subsidaires, je crois que la seule solution qui tienne la route, c'est JLM.

A mon humble avis, il (FH) n'a aucune envie de se représenter 

vous croyez ? Je crois surtout qu'il envisage de se présenter à la primaire... de LR !

et alors... il y a eu 2012, et il y a 2016 ; ce n'est pas en regardant derrière soi qu'on peut avancer.

Les situations n'ont rien de comparable.

Voilà une autre raison de refuser les "primaires de toute la gauche": en admettant que la "vraie" gauche s'y soumettte (et admetttons que les fondeurs en fassent partie, ce que je ne crois plus, mais admettons), les règles du temps de parole en période électorale ne s'appliqueront plus aux perdants, et il ne fait guère de doute que la vraie gauche n'aura pas la manjorité de cette consultation sans véritable contrôle, susceptible de toutes les fraudes: ils perdront la seule chance qui leur reste de se faire un peu entendre dans les medias mainstream, dans lesquels on n'entend plus aujourd'hui que la droite (dont le PS) et l'extrême droite s'exprimer. C'est se tirer une balle même plus dans le pied, mais en plein coeur.

Comme l'a très bien analysé le professeur de sciences politiques Bernard Conte dans son exposé intitulé : "La démocratie de connivence et l’anéantissement de la France. "

Depuis de nombreuses années notre pays est sous l’emprise d’une pseudo démocratie caractérisée par un bipartisme de « connivence » (ou de copinage) : gauche caviar et associés d’un côté, droite molle et associés de l’autre côté. Hormis le discours, l’alternance entre la « droite » et la « gauche » ne change rien, ou pas grand-chose, aux politiques d’inspiration néolibérale mises en œuvre. La démocratie de connivence a conduit la France sur une trajectoire d’affaiblissement et d’appauvrissement."

 La démocratie de connivence est l’instrument du capitalisme de connivence . Le capitalisme de connivence instrumentalise la démocratie du même nom pour obtenir des rentes, synonymes de profits faciles et élevés.

 Anesthésiée par la consommation, les discours politiques et l’action des media, la population prend progressivement conscience de la stérilité du vote avec l’accentuation de la crise. Devant l’inutilité avérée de celui-ci, l’abstentionnisme se répand. Néanmoins, ceux qui, parmi les mécontents, persistent à voter pourraient menacer l’hégémonie du bipartisme de connivence en apportant leurs suffrages à la droite « extrême ». Or, ladite droite extrême a été créée par le système bipartisan pour canaliser les mécontentements et servir d’épouvantail pour les seconds tours des élections afin que tout puisse continuer comme avant."

Exposé complet pour comprendre comment fonctionne la démocratie  de connivence ou de copinage entre les deux droites (PS et LR) :

http://www.legrandsoir.info/la-democratie-de-connivence-et-l-aneantissement-de-la-france.html

Il m'est même arrivé de penser que Hollande était passé parce que sarko en avait fait trop, et qu'il fallait relâcher un peu la pression pour que les "réformes" passent mieux. On voit ce qui se passe maintenant, en fin de quinquennat...Un p'tit coup de baton, un p'tit coup de carotte, et tout continue.

Pure propagande.

ben oui, moi aussi, on est quand un peu tarte continuer á penser que le PS ...

Coucou ! et bien moi je n'ai pour l'instant jamais regretté de n'avoir pas voté au second tour pour l'un des deux salopards, ça c'est clair !

mais au train où ça va, je vais peut être finir par regretter de n'avoir pas voté pour l'ignoble sarkozy... il reste un an !

Joë Dalton ?

Iznogoud.

Sarko réélu n'aurait pas osé 

je ne vois pas ce qui vous permet de l'affirmer...

Pétition signée !

Pour quelle obscure raison Mme El Khomri n'agirait-elle pas selon ses convictions, et serait-elle soumise ?

Le carriérisme n'à rien d'obscur, très facile à comprendre

A rapprocher de Belkacem et de sa politique à l'Education Nationale.

Comment croyez-vous que FH, cynique entre tous, puisse inverser la courbe du chômage afin de se re-présenter à la Présidentielle alors que Valls fait tout pour le dézinguer ? Son insistance à le dire doit faire réfléchir....y'a un loup !!

Un deal avec le Medef ? Tu me passes toutes mes propositions de réforme, je te crée des emplois et tu te représentes avec mon soutien !!! 

Maintenant, avec toute la "souplesse" acquise pour licencier après ces réformes du Medef, il n'est pas dit que la courbe ne remonte pas dès l'élection passée...

Mais ça Hollande s'en tape, il sera monarque à nouveau 5 ans et ça plait à Julie....

@ JCN84

"...il n'y aura jamais plus de création nette de postes de travail..."

Comme c'est parfaitement exact, à la condition d'ajouter "en occident", ce serait pas mal de développer... Outre le fait que ça, ça m'intéresse, je partage complètement votre point de vue sur "l'incompréhension", ou plutôt la négation, de cette évidence absolue.

A vous lire... avec intérêt

 

Le sujet est tabou, aucun doute là dessus. Pourtant des chercheurs en parlent dans des livres depuis pas mal de temps... L'oligarchie temporise et assure ses arrières en attendant de devoir se rendre à l'évidence. Avec quelles conséquences? Je crains le pire...

Mais non, il ne sera plus monarque.

Il  essaie de gagner du temps, sur sa décision à se représenter afin de "niquer" les tentatives de primaires à gauche. Et sur ce plan il va gagner, c'est sûr, tellement ils sont aux abonnés absents, chaque jour rendant leur tâche difficile.

Mais étouffer à gauche ne le rend pas compétitif pour autant et il sera "vomi" en fin d'exercice pour être sans résultats et surtout vécu comme un opportuniste et avant tout un usurpateur en 2012 des espoirs du peuple de gauche.

2012 rejet du caractériel Sarko.

2017 rejet du trop finaud et menteur Hollande. Le "coucou" de la gauche.

 

il n'y aura jamais plus de création nette de postes de travail

c'est complétement faux, vous confondez poste de travail et quantité de travail. On peut parfaitement faire disparaitre le chomage en équilibrant les gains de productivité :

il suffit de baisser la durée du travail et l'age de la retraite.

Si on avait gardé la meme durée du travail qu'en 1850 et l'absence de retraite, il y aurait probablement 30 millions de chomeurs !

C'est seulement depuis le milieu des années 80 qu'on a arreté de diminuer la durée du travail, et que du coup le chomage explose.

Sortie prévue au printemps 2017...

Si ça pouvait être un an avant, ça ne serait pas de refus !!! Criant

Ne vous faites pas de film !!!Clin d'œil

Si ça pouvait être un an avant,

parce que si on votait la semaine prochaine, que croyez-vous qu'il se passerait ?

Ou, peut-être, "Le Non de la Rose".

...après le "OUI" de notre "NON" au TCE

Trepalium (Série ARTE) - Bande annonce VO © cinémaniak

 

pour les retardataires ayant raté le début , voir tout ...

 

en streaming :

http://full-stream.me/12514-trepalium-saison-1.html

Clin d'œil

Nous sommes les marionnettes de l'UE, laquelle est la marionnette du drapeau ci-dessus ! Plus d'hésitation, votez UPR ...  le lien c'est www.upr.fr

Young Leaders  :  misérables individus  ayant été retournés après un lavage de cerveau, traitres à la France et aux salariés; renégats; salopards à la solde des Etats-Unis, du haut patronat et de la finance internationale.

Face à un candidat à une élection, la première question qui doit-être posée : a -t-il  été ou non  Young Leaders ?

François Asselineau la marionnette complotiste souverainiste : UPR  ...

@ JULAU

JUSTE EXCELLENT !!! En matière syndicale, comme en choix politique, faut pas confondre "convictions" et "sensibilité", luttes et consensus non plus d'ailleurs...

Il convient ici de rappeler que c'est ce même gouvernement qui a refusé (entre autres choses) de voter une motion à l'ONU demandant à la Turqui la cessation des bombardements sur les Kurdes syriens qui sont aujourd'hui les plus efficaces dans la lutte contre Daesch. 

Où comment la France soutient Daesch indirectement, en léchant le c.. des USA.

 

ça fait un bail que le poids des chaînes est négocié ...

il suffit juste de vouloir l'admettre pour s'en rendre compte !

Déçu

Avant : Hollande à califourchon sur les  électeurs (classes populaires et moyennes) pour les appâter afin de  se faire élire.

Après : Hollande toujours à califourchon sur les électeurs  (classes populaires et moyennes) pour les remercier de l'avoir élu !

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Les parasites des salariés et de l'Etat français: les financiers , les milliardaires Les parasites des salariés et de l'Etat français: les financiers , les milliardaires

Chiche ! cela pourrait être une forme de campagne parallèle et motiverait peut être les abstensionnistes ?! qui sait ? 

+++++++++++

C'est tout à fait ça, et il tire même des missiles.

EXCELENT  !  

 

[PDF]La durée du travail, la norme et ses usages en 1848

www.benedicte-reynaud.com/texte/Reynaud_Geneses-2011.pdf

En effet, pour défendre comme pour combattre le décret du 2 mars 1848, il ... travail des enfants dans les manufactures de plus de 20 salariés a par ailleurs ...

[PDF]Le XIX° siècle: le travail des enfants (2) - Académie de ...

www.ac-grenoble.fr/ecoles/g2/.../pdf_usines_le_travail_des_enfants_2.p...

Le XIX° siècle: le travail des enfants (2). «Des jeunes ... veulent pas envoyer leurs enfants ... 1848: loi proclamant le droit au travail, donc le droit d'être secouru.

Temps de travail — Wikipédia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Temps_de_travail

Aller à La réglementation du temps de travail des enfants - [modifier | modifier le code]. Article détaillé : Travail des enfants. La première réglementation ...

Mesure et définition  •  ‎Comparaison des durées ...  •  ‎Histoire du temps de travail

Il n'était pas question aussi, sous le gouvernement Fillon, d'abaisser l'âge légal du contrat d'apprentissage à 14 ans ?

Il y a en effet des dérogations pour les apprentis dès. 14 ans

Mais ils ont commencé !! regardez ce qu'elle nous a pondu la belle Khonri sur les apprentis qui peuvent désomais travailler plus et ... rien gagner de plus eux. Quand on connait la moyenne d'âge des apprentis... on touche le fond là

Je n'irai peut-être pas jusque là, Tricia, je voulais illustrer la première phrase du billet, qui me semble bien exacte. Mais il ne faut pas oublier que l'Enfer de Dante compte neuf cercles. Où sommes-nous ?

Je pense qu'on est dans le dernier ... sinon, se rappeler la blague de la chute, " Ouf, à peine au 3e étage ..."

Tous ces renoncements nourrissent le FN 

 

D'où l'intérêt de s'orienter ailleurs : Allez visiter le site de l'UPR (Union Populaire Républicaine) et si, comme moi-même, vous êtes convaincu(e)s, n'hésitez pas à voter pour ce parti (qui compte à l'heure actuelle plus de 10 500 adhérents, malgré les censures diverses et variées, davantage de militants qu'EELV à titre de comparaison), voire même à adhérer - le lien ? www.upr.fr

Pas d'accord, Madame,

Il ne s'agit pas de renoncements mais de protestations légitimes. Qu'elles s'expriment et incitent au débat, comme vous le faites si bien habituellement.

Les renoncements sont ceux de la caste dominante qui instrumentalise la ministre du travail pour ses basses besognes. Les coqs, ergots dréssés, sur leur tas de fumier ont trouvé leur grue pour chanter la messe du libéralisme...

A vous lire, Parigotte, pour de plus fines analyses, à moins que vous ne guettiez les faveurs de la Julie et une villégiature à Versailles ?

 

Sarko en a rêvé... Hollande l'a fait...

2017 : Qui les "veautants" vont-ils bien pouvoir "choisir" ?

Il faut savoir que les régimes où tout est joué d'avance présente un réel danger vis à vis des réactions des vraies-démocraties-occidentales-éperdument-éprises-de-liberté-et- toujours-soucieuses-de-celle-des-autres-peuples... d'ici à ce que les usa nous "gendarment" façon Cuba, Vietnam, Chili et... Irak, on devrait quand même sauvegarder les apparences...

Chers camarades de la CGT, il est peut être temps... là... maintenant... de leur expliquer... parce qu'apparement ILS ont un peu oublié... la France compte sur vous. Merci d'avance...

 

Cher camarade Quidam Lambda,

Tu es bien gentil d'appeler les chers camarades de la CGT à se réveiller, mais la CGT, c'est toi et tous les autres. Alors, tu te sors les doigts des trous de nez ?

QUAND  je vous le disais  .....La CGT   traitrise organisée  du travailleur !!!!

 

Cher camarade Aksavavit

Merci de l'injonction mais personnellement je ne me sens pas spécialement morveux... CGT (et PC) me paraissent néanmoins très "absents", pas vraiment "au taquet", jamais en France, les politiques n'ont eu les coudées aussi franches... il est (plus) que temps que la rue les rappelle à l'ordre... publique... ainsi qu'à la modestie de leur fonction... ne serait-ce même que seulement au nom de l'histoire de notre peuple ! Peut-on d'ailleurs compter sur une autre force ?

 

Foxterrier,

Lorsque la CGT a  organisé la réplique contre les sanctions des goodyears, à Tulle nous étions 50 au rassemblement.J'y étais avec ma femme pour la CGT!

Pourtant la réplique devrait être proportionnelle à l'attaque.

Voici mes chiffres:

0 de la CFDT, O du PS, 6 du PC, 2 de la FSU, 0 FO, 0 CNT,0 UNSA , 0 CFTC, 0 SUD, 0 GODF,0 GLDF etc......48 la CGT.

Je ne m'excuserais pas pour les Français frustrés devant leur ordi et attendant que la cgt si ,la cgt là, la cgt pourrie , la cgt nulle etc....

A la CGT nous avons  le dos large, nous sommes constamment critiqué et c'est un peu lourd, on fait ce qu'on peut, alors les leçons y a qu'a faut qu'on!!!!!la situation est très chiante mais nous  n' y pouvons rien si les citoyens ne bougent plus et nous ne sommes pas à la veille du grand soir, loin s'en faut !Clin d'œil.

Je suis à la retraite mais  pendant mon activité salarié, les négos se passaient  à grands  coups de lattes,de grèves, de pressions etc... aujourd'hui ça ne se fait plus et je le regrette, rien de tel que le rapport de force ,pour  tout  décanter!!!

La photo qui illustre l'article est excellente!

Le ou la photographe a saisi l'instantané qu'il fallait pour corroborer la vérité des faits : FH, malgré son intelligence certaine, s'est laissé corrompre par plus forts que lui en matière de manipulation et, le pouvoir aveuglant un tant soit peu un homme qui n'avait pas l'envergure d'être un Chef d'Etat, celui-ci a pris les flagorneries du MEDEF pour des flatteries, des courbettes et des révérences sincères. Ainsi la stratégie du Medef a triomphé.

Malheureusement pour l'un et pour l'autre, aucun des deux n'aura le mot de la fin qui se retrouvera dans les événements qui vont suivre cette hallucinante loi sur le Travail.

Qui trop embrasse mal étreint.

 

Rappel:7 grandes manifestations contre la "déforme"des retraites;

Hollande : celui que  la très riche classe  dominante adore pour son jusqu'au boutisme en matière de casse sociale ! Sarkozy a bien été supplanté dans le coeur de la très riche classe dominante par celui qui avait parfaitement bien caché son jeu même si ceux qui le connaissaient ne doivent guère être surpris !

En effet, grâce à internet on pouvait déjà avoir un aperçu très précis qui ne  laissait aucun doute sur le véritable état d'esprit d'Hollande très déterminé sur son plan de carrière politique mais qui a été suffisamment malin et rusé pour que même au PS ils ne l'aient pas  vu venir considérant - à tort - qu'il était insignifiant - alors qu'au final il l'est à tous bluffer, ridiculiser  en dissimulant parfaitement son jeu ! Sa dangerosité n'en est que plus grande !

Alors dehors ? 

https://youtu.be/8iOH97O4vgI

Ouais, et cela fait vraiment mal qu'un écrit, finalement si ancien, n'ai servi à rien d'autre que d'être cité. Le brave Georges doit tenter le suicide dans sa tombe !

 

Voter la censure : chiche !

Mais faudrait leur faire fumer un gros chichon avant...

Ils vont s'aplatir!!!!...comme des crepes ou pire comme des m...!! Sinon ce sera le grand ménage aux élections!!! , avec un premier ministre comme Woertz ou Vauqiez!!! ce quoi exister les gauchos!!!...les chomeurs devront faire les vendanges et élaguer les arbres...vous vous rendez compte!! Tout le mond au boulot..;comme en Chine... et on va redenir performant!!

Je suis d'accord avec vous, la Constitution de la Vième rép. c'est tout sauf une constitution. Elle ne garantit aucun droit aux citoyens mais constitue une arme dans les mains de l'éxécutif. Les députés socialistes ont ici l'unique occasion de sauver leur honneur, car il s'agit de cela à présent. Mais il vont s'écraser comme ce que vous voulez...

La carotte aux-députés-bien- obéissants a cette fois disparu:le gvt Valls 2(4è gvt en même pas 4 ans)vient d'être créé,avec l'apparition de nouveaux traitres aux idéaux socialistes,en particulier Myriam EL Khomri qui laissera son nom à ce nouveau plan de casse du droit du travail.Baptisé "plan pour l'emploi".Encore un projet Canada-drye où le patronat pourra imposer 46H/semaine pendant 16 semaines/an SANS  AUGMENTATION DE SALAIRE !Pas contents?LA PORTE!Et pas besoin d'embauches supplémentaires!Donc encore plus de chômeurs!

  Ah oui...il ne faut pas oublier que 500 000 chômeurs seraient 'formés'...pour diminuer les stats du chômage avant les prochaines élections,coûtant 1 Milliard d'argent public....Quand tant de demandeurs d'emplois bien formés voire sur-diplômés et compétents ne sont pas embauchés.+ les radiations à la louche....Un projet de service militaire ou civique pour les naîfs...

  Voilà la fourberie des sosialauds:au lieu de redonner du pouvoir d'achat aux entreprises et ménages pour relancer la consommation intérieure afin de garnir les carnets de commande et de maintenir des services,on cache la poussière(le nombre réel de chômeurs)sous le tapis pour donner l'illusion d'un intérieur(pays)bien tenu!

PS:En Nov,M El Khomri ne savait pas combien de fois un CDD pouvait être renouvelé.Encore une qui ne connait pas le monde du travail!Derrière cette guignole:Hollande!

 

Une ligne rouge a été franchie après bien des lignes jaunes... Cette fille est incompétente et elle ne parvient pas à masquer les mains des marionetistes qui la manipulent avec son accord pour prix de son poste de sous sinistresse.  Beurk..

Contrairement à ce que vous pensez les Chinois ne sont pas corvéables à merci... La législation du travail en Chine existe et le nombre d'heures de travail est régulé, et de plus en plus régulé contrairement à la France.

Le plus gros problème est que ce populisme de Droite (et contreproductif pour l'économie) ne peut s'expliquer que par l'espoir que Sarkozy sera le candidat de Droite ne 2017. En effet, la gauche de la gauche n'ira pas voté. Mais, la droite modérée préférera un Hollande qui a poussé des réformes de Droite qu'un Sarkozy. 

Les éléments factuels semblent montrer qu'une force influe sur la justice pour minimiser ses affaires et lui permettre de revenir. Je ne pense pas que cela soit possible sans une approbation au plus haut niveau de l'état.

1984 de George Orwell

"LA GUERRE C'EST LA PAIX

LA LIBERTE C'EST L'ESCLAVAGE

L'IGNORANCE C'EST LA FORCE"

 

 

1984 de George Orwell

"La dictature s'épanouit sur le terreau de l'ignorance"

***

juste je rajouterais que pour convaincre qu'il n'y a pas d'alternative, chaque individu qui ose remettre en cause la "souveraineté" de l'europe est taxé immédiatement de "nationaliste" et par conséquence de facho. Certains tombent dans le piège du FN qui est juste l'épouventail qui sert bien le bi partisme actuel fondé uniquement sur (le libéralisme) le capitalisme, le règne sans partage des banques et des multinationales. Il est temps que le "pape" déclare que l'occident n'est pas chrétien, c'est son crédo qu'il n'y a pas que les néo conservateurs.

A l'heure actuelle il  y a beaucoup de loups déguisés en agneaux, obama et hollande en sont (la pseudo sociale démocratie pour ce dernier) et il y a de quoi hurlé de rire lorsque l'on lit dans ce journal que le congrès américain peut basculer à gauche. Ce n'est meme pas du lavage du cerveau mais du foutage de gueule.

Quand allons nous sortir de la sidération ?

*****

La France et l'ensemble des pays de l'Union européenne régressent vers le 19ème siècle pour l'économie et vers le 18ème siècle pour les libertés publiques. Sauf à élire d'autres personnes, que ce soit Melenchon ou d'autres.

+ 1

  • Nouveau
  • 20/02/2016 14:05
  • Par

Vas y Françoué

le peuple est avec toi

pour une fois 

NUL

Et même pire.

Sarkozy en a rêvé  mais Hollande  l'a fait !

Sauf que si Sarkozy était insupportable par son comportement, sa manière d'être d'enfant gâté  et certaines de ses réflexions indignes et désobligeantes de la part d'un président de la république ("casse-toi pov con ! qui lui collera aux fesses  jusqu'à la fin de sa vie) était beaucoup moins dangereux qu'Hollande - bien plus malin et rusé que Sarkozy - pour les classes moyennes et populaires  car Hollande est un faux mou qui n'a aucun état d'âme envers les faibles, les gens de rien qui n'ont aucun pouvoir d'influence politique même s'ils s'imaginent qu'en votant lors de la présidentielle ils éliront un président qui répondra à leurs attentes  alors qu'en votant ils lui donnent un blanc seing  qui lui donne ensuite toute liberté d'action pour mener une politique aux antipodes de ses promesses électorales  !

Je crois qu'on a compris là... vous allez publier tout le roman comme ça ?

6 fois,c'est trop!

Cela vient d'un article d'un autre journal que je citerais pas, mais je pense a grande importance en réponse a l'article de mdp.

 

Cette attaque sur les pauvres, les démunis, je l’ai vécue comme un coup porté à ma vie tout entière. […] Dans toutes mes fonctions, dans tous mes mandats, je n’ai pensé qu’à aider, qu’à représenter ceux qui souffrent. Je n’ai jamais été du côté des puissants, même si je ne suis pas leur ennemi, mais je sais d’où je viens."

François Hollande s’interrompt, s’attarde un instant. Son visage, soudain, paraît plus dur. La colère affleure mais il parvient à se contrôler.

Vous croyez que j'ai oublié d'où je viens ? Mon grand-père maternel, petit tailleur d'origine savoyarde, vivait avec sa famille dans un modeste deux-pièces à Paris. Mon grand-père paternel, lui, était instituteur, issu d'une famille de paysans pauvres du nord de la France. Et vous croyez que je pourrais mépriser le milieu d'où je tiens mes racines, ma raison de vivre ?"

Les sans-dents ? La formule claque comme un coup de fouet.

Et son père,médecin ORL dans le 16è?

Pas de doute : un président lamentable ... mais quel talent d'acteur ! 

George Orwell

Peut-être que, au moment critique, les gens ordinaires se montreront plus intelligents que les malins - en tout cas je l'espère.

1984 de George Orwell

Ils ne se révolteront que lorsqu'ils seront devenus conscients et ils ne pourront devenir conscients qu’après s'être révoltés

1984 de George Orwell

Le pouvoir n'est pas un moyen, il est une fin. On n'établit pas une dictature pour sauvegarder une révolution. On fait une révolution pour établir une dictature. La persécution a pour objet la persécution. La torture a pour objet la torture. Le pouvoir a pour objet le pouvoir.

OUI!!!.... mais ca marche plutôt bien ailleurs!!! dans le nord de l'europe le chomage est à 5%!!! Il faut quand même se rendre à l'évidence et suivre des recettes qui marchent!! Notre système social est intenable, beaucoup trop généreux...; 15 millions d'assistés!!! c'est une évidence, le cout du travail bas de gamme est trop cher en France....avec la mondialisation les couts horaires vont s'harmoniser, et il n'y a aucune raison pour qu'on ouvrier français gagne 5 fois  plus qu'un chinois, dix fois plus qu'un vietnamien, et cinquante fois plus qu'un éthiopien....tout celà s'harmonise....sur une moyenne!! C'est le progres!! Sauf dans quelques endroits de haute technologie, ou, pour un peu de temps..... on est encore performant, AIRBUS, par exemple...le reste part à la dérive......Bientôt les robots et l'intelligence artificielle vont remplacer les hommes, les taxis, les caissières, les profs, les facteurs...et même les putes!!!! (super les nouvelles poupees gonflables!!!! un robot qui parle, un robot philosophe!!) ....et on a déjà 6 millions de chomeurs, et les gauchistes iréniques veulent faire rentrer les centaines de millions d'africains (sur 2 milliards en 2050, sans compter le moyen orient un milliard de plus!!) en Europe...venez on prend tout le monde!! même les barbus!!

Hollande n'a pas le choix!!!!!....il  lui faudra baisser le smig autour de 500 euros...sinon on sortira de l'europe avec un franc_euro dévalué de 40% ce qui reviendra au même!!! Et les rêves des gauchos mélanchonistes (leurs semblables FN)  iréniques   s'envolent.....le smig à 1700 euros!! quelle rigolade!!

Je déménage à HK!!

Alerte au gogol!

Oh ! Alerte au gogol ! © chaletmEhz

***

Lemoineau tu vas me manquer fais gaffe à ta retraite elle risque de fondre comme neige au soleil

Faîtes-donc ça!

même un moineau a un cerveau suffisamment développé pour ne pas sortir de telles inepties.

Allez les gauchos...c'était une blague....je reste!!

Serge Dassault, sors de ce corps !

avec la mondialisation les couts horaires vont s'harmoniser,

parce que vous croyez qu'il y a 50 ans, il n'y avait pas de différentiel de salaire entre la France et l'Indonésie ?

A l'époque, on savait protéger un système économique avec des barrières douanières ; mais des fantoches prétendument mondialistes ont fait crorii que l'abaissement des frontières ferait le bonheur universel ; la réalité, c'est que ça a permis de tranférer 10% du PIB vers les actionnaires aux dépens des salariés. C'est cela qu'il convient de redresser.

1984 de George Orwell

"A une époque de supercherie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire."

On peut se laisser aller à l'indignation, à la colère, aux imprécations ; il est vrai que cette politique est révoltante et dans ma tête, les noms d'oiseaux se bousculent, qui aimeraient bien aussi déposer une fiente bien grasse sur la tête de ces messieurs, mais d'abord un questionnement me turlupine de longue date : pourquoi ? Quelle est leur motivation, quels sont leurs intérêts dans cette destruction systématique des acquis sociaux, dans ces atteintes sans précédent à la démocratie, dans la grande braderie du patrimoine public au profit du secteur privé, dans cette déconstruction de l'esprit républicain ? Je regrette un peu que Laurent Mauduit, à l'issue de cet excellent article ne nous apporte pas quelques réponses.

Piètre analyste, je ne peux que subodorer quelques hypothèses :

Ils sont intimement persuadés que ces réformes sont engagées pour le bien de la France et de tous (?) les Français et qu'il faut les mener au pas de charge sans consulter les citoyens et en se passant de l'avis du corps législatif.

Ils se placent délibérément dans une bataille purement politicienne pour la maîtrise du pouvoir et les privilèges qui en découlent, la future élection présidentielle étant le principal enjeu, en comptant sur une opinion publique indifférente qui, espèrent-ils devra choisir entre eux (FH) ou MLP.

Ils sont totalement soumis à l'avidité du medef et d'une complaisance sans borne avec le monde de la finance pour s'assurer des lendemain de vie politique sans souci. 

Je n'ai certainement pas fait le tour des explications possibles, la réalité, sans doute plus complexe est peut-être un mélange de tout cela. Il est fort dommage que le citoyen qui s'interroge reste dans une floutitude absolue.  

moi j ai deja choisie se cera jlm ou !!!! rien 

La Ferme des Animaux de George Orwell

"Tous les animaux sont égaux mais certains sont plus égaux que d'autres. "

(ALL ANIMALS ARE EQUAL, BUT SOME ARE MORE EQUAL THAN OTHERS)  

1984 de George Orwell

Combien de fois, et suivant quel plan, la Police de la Pensée se branchait-elle sur une ligne individuelle quelconque, personne ne pouvait le savoir. On pouvait même imaginer qu'elle surveillait tout le monde, constamment. Mais de toute façon, elle pouvait mettre une prise sur votre ligne chaque fois qu'elle le désirait. On devait vivre, on vivait, car l'habitude devient indistinct, en admettant que tout son émis était entendu et que, sauf dans l'obscurité, tout mouvement était perçu.

1984 de George Orwell

Toute révolte organisée contre le Parti lui paraissait stupide, car elle ne pourrait être qu'un échec. L'acte intelligent était d'agir à l'encontre des règles et de rester quand même vivant.

merci aussi a tous les medias qui ont passé leur temps a flinguer jlm !

beau boulot !

+ 1 Criant

La Ferme des Animaux de George Orwell

L'Homme ne connaît pas d'autres intérêts que les siens.

1984 de George Orwell

Si tous, en effet, jouissaient de la même façon de loisirs et de sécurité, la grande masse d'êtres humains qui est normalement abrutie par la pauvreté pourrait s'instruire et apprendre à réfléchir par elle même, elle s'apercevrait alors tôt ou tard que la minorité privilégiée n'a aucune raison d'être, et la balaierait. En résumé, une société hiérarchisée n'était possible que sur la base de la pauvreté et de l'ignorance.

1984 de George Orwell

"Qui commande le passé, commande l'avenir,
Qui commande le présent, commande le passé".

1984 de George Orwell

L'espoir fait vivre passionnément.

George Orwell

Nous pourrions bien nous apercevoir un jour que les aliments en conserve sont des armes bien plus meurtrières que les mitrailleuses.

1984 de George Orwell

Le commandement des anciens despotismes était " tu ne dois pas " . Le commandement des totalitaires était " tu dois". Notre commandement est" tu es".

1984 de George Orwell

C’était toujours la nuit. Les arrestations avaient invariablement lieu la nuit. Il y avait le brusque sursaut du réveil, la main rude qui secoue l’épaule, les lumières qui éblouissent, le cercle de visages durs autour du lit. Dans la grande majorité des cas, il n’y avait pas de procès, pas de déclaration d’arrestation. Des gens disparaissaient, simplement, toujours pendant la nuit. Leurs noms étaient supprimés des registres, tout souvenir de leurs actes était effacé, leur existence était niée, puis oubliée. Ils étaient abolis, rendus au néant. Vaporisés, comme on disait.

1984 de George Orwell

En résumé, une société hiérarchisée n'était possible que sur la base de la pauvreté et de l'ignorance.

1984 de George Orwell

Les noms mêmes des quatre ministères qui nous dirigent font ressortir une sorte d’impudence dans le renversement délibéré des faits. Le ministère de la Paix s’occupe de la guerre, celui de la Vérité, des mensonges, celui de l’Amour, de la torture, celui de l’Abondance, de la famine. Ces contradictions ne sont pas accidentelles, elles ne résultent pas non plus d’une hypocrisie ordinaire, elles sont des exercices délibérés de doublepensée.

17 citations!

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

mais tellement pertinentes!!!!

Ah, ben nous, c'est passionnant, au contraire. Et même d'actualité. On pourrait rajouter : Le Ministère de l'Education Nationale, pour le ministères des"incivillités" dans l'impunité, etc.. etc...

Le billet " dépeint le tableau avec un réalisme saisissant " oui, et votre commentaire le complète avec une extrême justesse :  
agression du peuple du salariat,
intégrisme quasi religieux des baisses de charges, régression, braderie,
Des années aussi d'avancées techniques jetées par les fenêtres... 
On comprend aussi pourquoi c'est El Khomri qui porte ce projet.. ( et ce que ça sous-tend de racisme de classe ). 
présenter le bérêt à la main la dépouille du salariat français aux pieds de la chancelière à Berlin...
+ l'honneur perdu de E Cosse :

l-honneur-perdu-de-katharina-blum l-honneur-perdu-de-katharina-blum


1984 de George Orwell

La liberté, c'est la liberté de dire que deux et deux font quatre. Lorsque cela est accordé, le reste suit.

1984 de George Orwell

La liberté, c'est la liberté de dire que deux et deux font quatre. Lorsque cela est accordé, le reste suit.

1984 de George Orwell

le crime de penser n'entraîne pas la mort. Le crime de penser est la mort.

1984 de George Orwell

Il y a partout la même structure pyramidale, le même culte d'un chef semi-divin, le même système économique existant par et pour une guerre continuelle. Il s'ensuit que les trois super-Etats, non seulement ne peuvent se conquérir l'un l'autre, mais ne tireraient aucun avantage de leur conquête. Au contraire, tant qu'ils restent en conflit, ils se soutiennent l'un l'autre comme trois gerbes de blé.

1984 de George Orwell

On n’essayait pourtant pas de les endoctriner avec l’idéologie du Parti. Il n’était pas désirable que les prolétaires puissent avoir des sentiments politiques profonds. Tout ce qu’on leur demandait, c’était un patriotisme primitif auquel on pouvait faire appel chaque fois qu’il était nécessaire de leur faire accepter plus d’heures de travail ou des rations plus réduites. Ainsi, même quand ils se fâchaient, comme ils le faisaient parfois, leur mécontentement ne menait nulle part car il n’était pas soutenu par des idées générales. Ils ne pouvaient le concentrer que sur des griefs personnels et sans importance. Les maux plus grands échappaient invariablement à leur attention. La plupart des prolétaires n’avaient même pas de télécrans chez eux. La police civile elle-même se mêlait très peu de leurs affaires. La criminalité, à Londres, était considérable. Il y avait tout un État dans l’État, fait de voleurs, de bandits, de prostituées, de marchands de drogue, de hors-la-loi de toutes sortes.

1984 de George Orwell

La Lutte était terminée. Il avait remporté la victoire sur lui-même. Il aimait Big Brother

Sur la photo d'entête de l'article, le regard de Gattaz vers Hollande suffit à tout commentaire...

La Ferme des Animaux de George Orwell

Dehors, les yeux des animaux allaient du cochon à l’homme et de l’homme au cochon, et de nouveau du cochon à l’homme ; mais déjà il était impossible de distinguer l’un de l’autre.

1984 de George Orwell

Tout se perdait dans le brouillard. La passé était raturé, la rature oubliée et le mensonge devenait vérité.

1984 de George Orwell

Dans un sens, c'est sur les gens incapables de la comprendre que la vision du monde qu'avait le Parti s'imposait avec le plus de succès. On pouvait leur faire accepter les violations les plus flagrantes de la réalité parce qu'ils ne saisissaient jamais entièrement l'énormité de ce qui leur était demandé et n'étaient pas suffisamment intéressés par les événements publics pour remarquer ce qui se passait. Par manque de compréhension, ils restaient sains. Ils avalaient simplement tout, et ce qu'ils avalaient ne leur faisait aucun mal, car cela ne laissait en eux aucun résidu, exactement comme un grain de blé, qui passe dans le corps d'un oiseau sans être digéré.

pour Margaret thacher il n'y a pas de société mais des individus, pour macron aussi.

1984 de George Orwell

Dans notre société, ceux qui ont la connaissance la plus complète de ce qui se passe, sont aussi ceux qui sont les plus éloignés de voir le monde tel qu'il est.

1984 de George Orwell

La stupidité était aussi nécessaire que l’intelligence et aussi difficile à atteindre.

1984 de George Orwell

Dans un an ou deux , ils surveillerons nuit et jours chez elle les symptômes de non-orthodoxie .

1984 de George Orwell

L'inégalité était une loi inaltérable de la vie humaine.

1984 de George Orwell

Le monde d'aujourd'hui est un monde nu, affamé, dilapidé, comparé au monde qui existait avant 1914, et encore plus si on le compare à l'avenir qu'imaginaient les gens de cette époque.

1984 de George Orwell

Il y avait la vérité, il y avait le mensonge, et si l'on s'accrochait à la vérité, même contre le monde entier, on n' était pas fou.

1984 de George Orwell

Le passé était mort. Le futur inimaginable.

1984 de George Orwell

"Que puis-je faire si le fou est plus intelligent que moi ?" (Winston en évoquant O'Brien)

1984 de George Orwell

Je comprends comment. Je ne comprends pas pourquoi.

1984 de George Orwell

Ainsi, à travers l'Histoire,une lutte qui est la même dans ses lignes principales se répète sans arrêt. Pendant de longues périodes, la classe supérieure semble être solidement au pouvoir. Mais, tôt ou tard, il arrive toujours un moment où elle perd, ou sa foi en elle-même, ou son aptitude à gouverner efficacement, ou les deux. Elle est alors renversée par la classe moyenne qui enrôle à ses côtés la classe inférieure en lui faisant croire qu'elle lutte pour la liberté et la justice.
Sitôt qu'elle a atteint son objectif, la classe moyenne rejette la classe inférieure dans son ancienne servitude et devient elle-même supérieure. Un nouveau groupe moyen se détache alors de l'un des autres groupes, ou des deux, et la lutte recommence.

*******

1984 de George Orwell

Il écrivit :
"Le crime de penser n'entraîne pas la mort. Le crime de penser est la mort."
Maintenant qu'il s'était reconnu comme mort, il devenait important de rester vivant aussi longtemps que possible.

1984 de George Orwell

Que peut-on contre le fou qui est plus intelligent que vous, qui écoute volontiers vos arguments, puis persiste simplement dans sa folie ?
Citation de Winston

1984 de George Orwell

‎C'étaient les locaux des quatre ministères entre lesquels se partageait la totalité de l'appareil gouvernemental. Le ministère de la Vérité, qui s'occupait des divertissements, de l'information, de l'éducation et des beaux-arts. Le ministère de la Paix, qui s'occupait de la guerre. Le ministère de l'Amour qui veillait au respect de la loi et de l'ordre. Le ministère de l'Abondance, qui était responsable des affaires économiques. Leurs noms, en novlangue, étaient: Miniver, Minipax, Miniamour, Miniplein.

1984 de George Orwell

Le Parti avait commis le crime de persuader que les impulsions naturelles, les sentiments naturels étaient sans valeur, alors qu'il dérobait en même temps à l'individu tout pouvoir sur le monde matériel. Quand on se trouvait entre les griffes du Parti, ce que l'on sentait ou ne sentait pas, ce que l'on faisait ou se retenait de faire n'avait littéralement aucune importance. On disparaissait et personne n'entendait plus parler de vous, de vos actes. Vous étiez aspiré hors du cours de l'Histoire.

1984 de George Orwell

"Si vous désirez une image de l'avenir, imaginez une botte, piétinant un visage humain... Éternellement ..."

nous sommes deux à lire des passages  interessants de" 1984" de Orwell .C'est désolant.

Non, trois ! Clin d'œil

Les autres, ça leur fait peur de voir ce qui va leur arriver.

4!!

C'est dire le niveau affligeant de certains intervenants sur ce forum ! Mais peu importe leur désintérêt car ce qui compte c'est de toujours pouvoir progresser intellectuellement et d'élever et d'étendre son niveau de connaissance !

Cette façon de tenter d'imposer ses vues par une avalanche de posts est réprouvée par la nétiquette, qui est l'ensemble des règles élémentaires de courtoisie à observer en forum.

Que certains ne s'en offusquent pas montre le peu de cas qu'ils font de la démocratie et du respect d'autrui.

Mais où voyez vous  un dénigrement de Mélenchon sur Médiapart ?

Ce site est comme l'émission de Laurent Ruquier, On est pas couché, il l'invite ou en parle tous les trois mois.

Bref, faut arrêter le syndrome FN, les médias passeraient sous cape les aventures de cet homme politique... Eh bien, non !

1984 de George Orwell

Le crime par la pensée n'était pas de ceux que l'on peut éternellement dissimuler.

1984 de George Orwell

Nous savons que jamais personne ne s'empare du pouvoir avec l'intention d'y renoncer. Le pouvoir n'est pas un moyen, il est une fin. On n'établit pas une dictature pour sauvegarder une révolution. On fait une révolution pour établir une dictature.

1984 de George Orwell

Il était possible, sans aucun doute, d’imaginer une société dans laquelle la richesse dans le sens de possessions personnelles et de luxe serait également distribuée, tandis que le savoir resterait entre les mains d’une petite caste privilégiée. Mais, dans la pratique, une telle société ne pourrait demeurer longtemps stable.
Si tous, en effet, jouissaient de la même façon de loisirs et de sécurité, la grande masse d’êtres humains qui est normale-ment abrutie par la pauvreté pourrait s’instruire et apprendre à réfléchir par elle-même, elle s’apercevrait alors tôt ou tard que la minorité privilégiée n’a aucune raison d’être, et la balaierait. En résumé, une société hiérarchisée n’était possible que sur la base de la pauvreté et de l’ignorance

*******

Dans la dèche à Paris et à Londres de George Orwell

Si vous parlez à un riche n’ayant pas abdiqué toute probité intellectuelle de l’amélioration du sort de la classe ouvrière, vous obtiendrez le plus souvent une réponse du type suivant : « Nous savons bien qu’il n’est pas agréable d’être pauvre ; en fait, il s’agit d’un état si éloigné du nôtre qu’il nous arrive d’éprouver une sorte de délicieux pincement au cœur à l’idée de tout ce que la pauvreté peut avoir de pénible. Mais ne comptez pas sur nous pour faire quoi que ce soit à cet égard. Nous vous plaignons - vous, les classes inférieures - exactement comme nous plaignons un chat victime de la gale, mais nous lutterons de toutes nos forces contre toute amélioration de votre condition. Il nous paraît que vous êtes très bien où vous êtes. L’état des choses présent nous convient et nous n’avons nullement l’intention de vous accorder la liberté, cette liberté ne se traduirait-elle que par une heure de loisir de plus par jour. Ainsi donc, chers frères, puisqu’il faut que vous suiez pour payer nos voyages en Italie, suez bien et fichez nous la paix. »

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

1984 de George Orwell

Ne voyez-vous pas que le véritable but du novlangue est de restreindre les limites de la pensée ? A la fin, nous rendrons littéralement impossible le crime par la pensée car il n'y aura plus de mots pour l'exprimer. Tous les concepts nécessaires seront exprimés chacun exactement par un seul mot dont le sens sera rigoureusement délimité. Toutes les significations subsidiaires seront supprimés et oubliées. Déjà, dans la onzième édition, nous ne sommes pas loin de ce résultat. Mais le processus continuera encore longtemps après que vous et moi nous serons morts. Chaque année, de moins en moins de mots, et le champ de la conscience de plus en plus restreint.

Mais putain ta gueule ! Mais tu peux pas fermer ta gueule ? © Lucas T.

  • Nouveau
  • 20/02/2016 15:20
  • Par

Nous aurions dû nous méfier dès 2007 ! En effet , par une sentence prémonitoire , A.Montebourg n'avait-il pas déclaré ,  parlant de la candidate à la Présidentielle - Ségolène Royal- ......" Son problème c'est F. Hollande ! " Pour ça , il fut suspendu de campagne de soutien à S.Royal par ceux-la même ( Socialistes ) qui sont au pouvoir aujourd'hui ! Mais nous n'avons pas tenu compte des propos du Nostradamus de gauche ...à tort....9 ans plus tard on nous présente la facture : Sociale et Sociétale , et il nous faut payer cash ! Qui plus est , il n'est pas interdit de revenir nous parler des " incapables ".......

sur" le grand soir" un bel article de maxim vivas qui soutient jlm et ce soir  jlm chez ruquier dans onpch .

> En fait, le pouvoir socialiste poursuit et accélère la déconstruction du modèle social dont la France s'était dotée à la fin de la guerre

Tout est dit dans cet excellent article résumant les dernières décennies sociales.
Les gens au gouvernement actuel sont incontestablement des casseurs ultra libéraux, loin de l'étiquette sur laquelle ils ont reçu un mandat. Le peuple est donc légitime à les renverser, eux et les fantoches parlementaires.

EXACT  .......MDP   bougés  ! 

Rien ne se passe.

Conclusion : vous prononcez un mot de travers et votre post est supprimé ; vous inondez un fil de multiples posts similaires, vous avez la bénédiction des modérateurs. Bravo Mediapart !
Laurent Mauduit, dois-je revoir mon appéciation de votre personne à la baisse ?

Ne vous rendez-vous donc pas compte que vos obsessions policières permanentes, sur ce fil comme sur d'autres, sont infiniement plus détestables que le procédé que vous entendez dénoncer ici ? Si Orwell vous exaspère, ou si l'avalanche de citations qu'en produit @Nicolas 974 vous exaspère, il vous suffit de passer votre chemin... "Vivre et laisser vivre", ça vous est complètement impossible ? Il faut vraiment que partout et toujours, vous polluiez les discussions de votre esprit flicailler et conformiste (ce qui prend un tour autrement plus permanent et pesant que ces malheureuses citations qui vous insupportent présentement) ?... Et vous vous étonnez du mépris légitime avec lequel la modération gère vos demandes ?

La question n'est pas là. Il se trouve que la charte de Mediapart ne prévoit pas le cas des interventions multiples.
https://blogs.mediapart.fr/charte-de-participation

Mais un règlement n'est qu'une application plus stricte des Droits de l'Homme.
Ici, une application de la nétiquette. La nétiquette est l'ensemble des règles qui régissent les forums sur internet. Renseignez-vous très cher libertaire, la liberté de chacun s'arrête là où commence celle d'autrui ; en l'occurence, poster de multiples interventions dans un fil ne se fait pas, pas plus que d'étaler des copiés-collés sans fin, pas plus que d'écrire des "contributions" longues comme des jours sans pain, pas plus que l'employer le gras, le souligné, la couleur autrement que pour mettre en valeur un mot, une phrase.
Et, dans ce cadre, j'ai toute liberté pour signaler des comportements déviants réduisant l'espace des autres.

Donnez-moi votre adresse, je vais venir m'installer sous vos fenêtres ; je ferai griller des sardines au barbecue et jouerai du clairon jusqu'à point d'heure.

Sinon, je suppose que si les interventions du sieur Nicolas-de-la-Réunion allaient à l'encontre de votre pensée, vous auriez écrit le même post... Cool

  • Nouveau
  • 20/02/2016 15:51
  • Par

Hollande fait de la bonne "gouvernance" (terme néo-libéral ! ) : il sidère, il stupéfie, il anéantit  la volonté et le psychisme des gens. Pour y parvenir, il se sert de la situation économique calamiteuse, qui devient une alliée ("stratégie du chaos"). Et il sait que les jeunes sont encore plus résignés que les vieux. Probabilité de révolte : pas loin de zéro ? 

"Ainsi donc, la France vit depuis plusieurs mois, avec la déchéance de nationalité – projet qui a été emprunté au programme du Front national – et la constitutionnalisation de l’état d’urgence, une séquence infernale dont on peut déjà tirer un premier enseignement : depuis la guerre d’Algérie, aucun gouvernement, de gauche comme de droite, n’aura plus attenté aux valeurs de la République et mis en danger les libertés publiques que ne l’aura fait celui de Manuel Valls."

Nous sommes en train de passer doucement d'une démocratie à une dictature. L'idée me faisiat peur : j'ai donc regardé la définition de "dictature" selon Encyclopedia Universalis :

"On appelle dictatures des régimes politiques présentant trois caractères fondamentaux : ces régimes sont installés et ils se maintiennent par la force, qu'il s'agisse de celle de l'armée régulière (d'où le grand nombre de dictateurs militaires), de celle de milices privés, de celle d'organisations politico-policières, etc. ; ils sont autoritaires et arbitraires, c'est-à-dire qu'ils suppriment en fait les garanties de la liberté des citoyens, même s'ils continuent à les proclamer en droit ; ils ne correspondent pas à la structure politique estimée normale par la majorité des citoyens, c'est-à-dire qu'ils sont privés de légitimité, ou que leur légitimité n'est reconnue qu'à titre transitoire (on accepte cette structure politique exceptionnelle parce qu'elle est nécessaire dans l'immédiat, mais on ne la reconnaît pas comme une structure permanente)."

Ce qui m'étonne c'est:  "on passe d'une démocratie à une dictature". Il est  vrai qu' un grand nombre de français ont l'illusion de vivre en démocratie surtout les français appartenants à la classe moyenne basse et haute.

 

Autre étonnement, depuis 1871 que la Commune a été écrasée, la classe dominante a toujours réussi à faire voter les populations n'on pas dans leurs intérêts mais dans l'intérêt de la classe possédante et dominante. Comment expliquer ce phénomène qui dure depuis un siècle et demi?

 

Acun régime ne peut se prétendre démocratique à partir du moment où des individus se trouvent en situation de subordination vis à d' un autre  parce qu'il doit "gagner" son pain.

"grand nombre de français ont l'illusion de vivre en démocratie surtout les français appartenants à la classe moyenne basse et haute"

Les classes n'ont rien à voir dans tout ça. Les cons existent partout.

+1

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Sarkozy et sa clique n'avaient pas caché vouloir faire la peau à l'héritage du CNR, Hollande poursuit le travail.

Ce type est un non sens démocratique et le meilleur commercial du FN.

Qu'attends donc ce qui reste de la gauche pour réagir et innover plutôt que de nous servir une primaire stérile ou une initiative isolée vouée à l'échec ?

Un article sous forme de révolte apaisée comme si il n'y avait vraiment rien à attendre d'eux, un moment de lucidité.

Une question, les législations sont une chose mais sans être du tout spécialiste de la question peut-on considérer que globalement les entreprises aient privilégié les accords de branche plutôt que d'entreprises pour éviter des déstabilisations localement fortes, mon sentiment colle-t-il avec le réel?

Plus précisémment la vraie question à se poser, hors travail précaire consiste à mesurer le taux d'adoption de ces mesures, prises au fil du temps par les différents pouvoir, par le patronat, joue-t-il la dérégulation sociale à outrance pour un appât du gain immédiat ou temporise-t-il, sachant qu'il ne doit pas aller trop loin pour n'être pas en rupture avec ses salariés, ce qui au final lui coûterait bien plus chère.

En somme que est l'état réel de la relation sociale salariat-patronat, hors polémiques, comme bilan avant cette réforme qui fait tout basculer comme si il fallait forcer tous les acteurs sociaux (heures supp moins payées, contreparties aux efforts supprimées).

 Dans ce jeu d'interactions sociales, le Medef est un acteur mais pas le seul, les chefs d'entreprises, ne sont pas forcément alignés le petit doigt sur la couture du pantalon sur ses revendications.

NB Perso les mesures contraignante disparaissant, est apparue une prime de fin d'année conséquente en fonction des résultats...augmentant mon revenu réel pour le même quota d'heures de travail.

PS de toute façon il nous faut réagir comme sur le traité européen, créer des réunions de quartier pour aider les salariés à négocier des contreparties aux résultats et les aider juridiquement à faire entrer la disparition des heures supp les mieux payées en les intégrant et dans des repos compensateurs et dans de primes de résultats. Ils veulent le libéralisme patronal sans régulation ils vont avoir le libéralisme de la libre négociation pied à pied.

Très bon article qui resume fort bien, sur longue période, des choses assez complexes pour en faire ressortir l'essentiel, c'est à dire le fait que les gouvernements successifs cèdent tous, plus ou moins, aux desideratas du patronat.

La mauvaide nouvelle, c'est qu'après le mandat de Sarkozy qui en avait fait plus que tous ses prédécesseurs en matière de réduction des droits des salariés, on pouvait légitiment espèrer une relative pause sous Hollande.

Malheureusement, il n'en est rien, bien au contraire comme le montre Laurent Mauduis. Hollande, c'est Sarkozy, en pire..et pas seulement sur ce plan là, mais dans tous les domaines, à de très rares exceptions près, comme l'indépendance de la justice, ou le mariage pour tous, mais qui ne concerne que peu de citoyens. En matière d'allocations sociales par exemple, Hollande n'a pas donnéun €uro de plus à personne, alors que durant son quiquenat, Sarkozy avait revalorisé de 25% les allocations aux handicapés ou le minimum vieilesse, ce qui n'est pas rien, loin de là.

C'etait donc une erreur d'élire Hollande. Il eut mieux valu réélire Sarkozy. Il eut probablement causé moins de dégâts et nous en serions débarrassé en 2017, deux mandats obligent, et que nous risquons de devoir le supporter 5, voire 10 ans de plus, au lieu d'élire un president de gauche qui ne serait certainement pas Hollande qui par hypothèse aurait échoué en 2012, et de ce fait, considéré comme ayant perdu une élection imperdable...

Ce serait bien que cela serve de leçon aux électeurs, Juppé, et même Sarkozy, sont moins nuisibles que Hollande ou Valls qui sont les dirigeants les plus nocifs et médiocres que la France ait connu depuis la guerre d'Algérie...

Ouais, enfin, je ne trie pas parmi les mauvais. Aucun de ceux-là n'aura ma voix, je préfèrerai voter blanc, comme en 2002.

La France est à droite, et donc, il suffirait de faire une politique de droite, pour convaincre les électeurs ... de gauche

Au premier tour en 2017, le candidat de ... droite, Juppé, si sa santé le permet, passera au second fingers in the nose ; résultat, la gauche, tant la "droite complexée" comme la vraie, auront droit aux oubliettes et pour long long long temps !

 

Merci qui ?

> Au premier tour en 2017, le candidat de ... droite, Juppé, si sa santé le permet, passera au second fingers in the nose

À force de le répéter, certains l'intègrent. C'est le principe de l'enfumage.

Il ne reste plus qu'au diabolique duo qui nous gouverne à supprimer ou démanteler le smic!

Honte éternelle à ces démolisseurs !

Franchement, qui peut penser que ces politiciens sont des "socialistes "?

De toute façon, les crétins ne comprendront jamais que les partis politiques,  de tous bords, depuis des lustres , ne recherchent qu'une chose : le pouvoir, pour en user et en abuser.

Les salopards ,dans l'ombre, financent les policiciens pourris et ces derniers en retour leur renvoient l'ascenceur. Tout simplement.
Chacun joue son rôle à sa place.
Et les cons et les salauds apportent leurs soutiens à leurs salopards de politiciens préférés. De "gauche", de "droite" ou du "centre" ou des "extrêmes".

Et les crétins affirmeront mordicus que nous vivons en Démocratie, parce qu'il y a des élections !!!

J'attends, encore et toujours, que les imbéciles présents sur Médiapart me présentent leurs arguments  pour justifier que les partis politiques doivent être au(x) pouvoir(s ) et qu'on doit continuer à confier la gestion des biens communs à des politiciens.

À ces imbeciles je dis : vous n'êtes que des pov' cons qui continueront toujours à soutenir inconditionnellement vos politiciens pourris, comme des adeptes soutiennent les gourous de leurs sectes. Que ceux qui se sentent visés me répondent.

Suis d accord  avec vous.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

A part la riche bourgeoisie et les irréductibles bobos votant à gauche (en fait la gauche caviar), si tous les autres français avaient un soupçon d'intelligence ou plutôt le simple bon sens Hollande ne devrait pas recueillir plus de 10 % de votes en sa faveur en récompense de toute son oeuvre de destruction massive des  acquis sociaux durant son quinquennat ! Sachant que le pire reste à venir si toutefois il était réélu car ce serait son dernier mandat et plus rien ne pourrait l'empêcher de mener à terme la régression sociale généralisée !

" si tous les autres français avaient un soupçon d'intelligence ou plutôt le simple bon sens"...

... ils ne voteraient pour aucun parti politique.

Nicolas 974,
Auriez-vous des arguments pour affirmer qu'il faut mettre les partis politiques et les politiciens au pouvoir et qu'il faut leur confier la gestion des biens communs ?
Auriez-vous des arguments pour affirmer que les élections, c'est la Démocratie ?
Auriez-vous des arguments pour affirmer que la Constitution a été écrite pour le bien des Citoyens ?

Bobos, cons ou salauds, on les trouve dans tous les camps. Les crétins existeront toujours pour soutenir des politiciens de tous tous bords.
Des idiots qui ne comprendront jamais que le but de tous les partis politiques est le même : accéder au(x) pouvoir(s) pour en user et en abuser.

Nicolas 974, en quoi la peste est-elle préférable au choléra ? En quoi un voyou de "droite" est-il préférable à un faux cul de "gauche" ?

"riche bourgeoisie" ou sans-dents, bobos ou pas bobos, peu importe : les cons, les salauds, les crétins n'ont pas de frontières. 

 

Deux belles têtes de complices ! Je me demande qui est le plus à droite des deux.

Zut.

Georges Orwell semble avoir cassé sa pipe.

Pas de s, c'est un Anglais. 

Notre ami s'est peut-être simplement endormi. S'il est parti se prendre la collection complète des bouquins de Michéa - grand lecteur d'Orwell - on n'est pas sorti de l'auberge.

Monsieur Filloche : bla bla bla bla bla bla et c'est tout ce qu'il peut faire.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

le délégué à la sécurité routière veut «instaurer le risque permanent de se faire contrôler».

en plus de l'état d'urgence permanent, des perquisitions administratives, du flicage d'internet, etc... vive le socialisme d'état... version URSS ou version Allemagne... choisissez...

Comme au chilie quand il y avait la gréve des camionures,il faut que l'extréme gauche comme l'extréme droite comprenne qu'il faut en finir avec cette cohue nauséabonde qui sent mauvais dans toute la france et l'europe.

" À chaque nouvelle annonce faite par François Hollande ou par Manuel Valls, on se prend à penser que, décidément, avec eux, on touche le fond;"

Je crois que cette fois on y est vraiment: au fond du fond.... Que peuvent-ils faire d'encore plus pire: réinventer l'esclavage pour les beaux yeux du Medef ?

Misère...

C'est bientôt fait à coup de 49/3!

Cette loi qui risque d'être imposée par la force , est la dernière forfaiture d'un gouvernement dit de "Gauche" qui faute d'avoir essayé depuis 4 ans d'initier une vraie politique de Gauche, passe toutes les commandes à la Droite pour qu'elle ait à sa main libérale , au nom du chômage , tous moyens légaux d'appliquer ses méthodes qui détruisent le tissu des ressources Humaines , comme en Europe, flexibilité-précarité , au profit des ressources du Marché.

Je crois que cette Gauche et cette Droite institutionnelles illustrent bien le concept de "solidarité de classe" !

Tout ce que nous pouvons faire pour l'instant,pour ceux qui ne l'auraient pas encore fait,  c'est de signer massivement cette pétition sur CHANGE.ORG

Loi travail : non, merci !

 

réinventer l'esclavage pour les beaux yeux du Medef ?

C'est déjà fait depuis longtemps. Ceux qui hibernent ne sont pas encore au courant. Clin d'œil

  • Nouveau
  • 20/02/2016 18:28
  • Par

Les sans dents seront aussi sans voix

On voit encore des imbéciles ,tout souriant!!! serrer la main de ce SALAUD, lorsqu'il se déplace dans les villes de France.il y a encore des cons, pour soutenir François Le POURRI!J'ai envie de vomir!Que vont devenir les jeunes, et les générations futures!                                                                                                                                                                                                                          REVOLUTION! ou  ESCLAVAGE! je ne vois pas d'autre choix .                                                                                              

                                                                                                                                                                             révolution et crevons tous ces sales cochons  du medef et ripoublik!!

je partage votre point de vue :nous en avons un petit début d' illustration avec les actions de paysans dans le finistère qui se sont retournés contre leur leaders et patrons syndicaux.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Moi, je voudrais comprendre : Foin des anathèmes et autre cris de révolution de clavier, qu'est-ce que c'est cette dérive, cet acharnement à faire le contraire de l'affiche ?

- Pourquoi ? Pour se faire réélire au centre ? Mais enfin à quel coût ?

- Est-ce l'idéologie néolibérale et le vide doctrinal des grandes écoles ? Et puis le vide d'une «Classe de loisir… de proriétaires abstentionnsites et incompétents… mais affranchis des tâches ignobles du travail.»?

- Enfin cette V° republique, qui donne tous pouvoirs à un homme pour 5 ans ? Sans rendre compte pendant 5 ans ?

Ne vous posez plus de questions. Vous avez parfaitement tout bien compris.

Le seul point sur lequel le Général Hollande dit vrai, c'est sa volonté de réduire le chômage. Non par compassion pour les chômeurs, mais parce qu'un chômeur, selon eux, c'est un type payé à rien foutre, qui ne s'use pas la santé et les nerfs dans des déplacements mortels, dans un travail de merde aux ordres de chers et sous-chefs sadiques. Et pire que ça : qui ne produit pas !

Alors lui et ses donneurs d'ordre du Medef toujours plus gourmands ont un projet précis : transformer tous ces feignasses en "working poors" mal payés, précaires, bossant encore plus et plus mal.

Et comme hormis quelques milliers de clampins personne ne va bouger, assommé par la crise et la propagande culpabilisatrice des médias aux mains d'oligarques, il va y aller à fond. Il sera battu en 2017 ? La gauche quittera le pouvoir pour des années et des années ?* Il s'en fout, c'est un avenir à la Blair ou à la Schroeder qui l'attend !

* Bon, pour ce que le Ps a fait...

http://misentrop2.canalblog.com/

 

Bon OK ! , comme souvent j'ai dû supprimer un commentaire dont je n'étais pas mécontent ! Cool..juste parce que le voir reproduit dans la bouche des idiots de frontistes,   m'aurait donné des gros bubons,  plus vite qu'il ne faut de temps pour le dire !

Comme disait l'humoriste Bernard Mabille lors de la dernière revue de presse diffusée sur Paris première : " Vivement que la gauche revienne !" Cette perspective relève évidemment de l'utopie ou du fantasme !

D'autre part pour que le gauche puisse revenir au pouvoir encore faudrait-il qu'elle ait  gouverné  sous la cinquième république ! Or, la  gauche n'a jamais gouverné en France depuis 1958 car Mitterrand  qui a navigué ou louvoyé à droite et à l'extrême-droite durant la période fasciste de Vichy n'a jamais  été de gauche de sa vie sauf par opportunisme électoraliste pour conquérir et conserver le pouvoir.

 

Sarko a trahi et/ou menacé tout le monde dans son camp pour arriver au pouvoir et faire seulement ce qu'il voulait (bilan : minable !!!). Hollande a manoeuvré en coulisse puis trahi les "siens" et tout le pays en reniant jusqu'à l'essence même de ce que fût la gauche : la recherche d'un certain idéal d'équité et de justice, dont la justice sociale. Aujourd'hui il en reste peu, et même ce peu ils n'en veulent pas, il faudrait qu'on soit chinois pour être compétitifs. Mais c'est absurde ! Les chinois rêvent, eux, à l'Europe, moins polluée et plus libre. Il faut donc changer de voie, et mettre ces clowns sur la voie de garage. Il n'est jamais trop tard, on peut tous choisir collectivement de dire non. Mais il va falloir dépasser l'étape "râler sur un forum web" et battre le pavé, à un moment donné, l'ignominie ça suffit.

Et si ce n'était pas qu'un problème de gauche !

Car c'est une que question de société qui dépasse largement les clivages idéologiques.

La loi ne doit pas réglementer. Elle doit dire le droit et garantir la justice. Elle doit protéger les citoyens de toutes les dérives qui menacent la cohésion sociale afin de préserver la paix.

Mais que veulent-ils ? La révolution, pure et dure ?

Il y a pensé effectivement mais il a fait en sorte qu'un Etat d'Urgence t'en empêche. Rigolant

Je veux bien croire que ceux qui ont voté pour lui ne se sentent pas bien dans leurs baskets. Ce n'est pas mon cas, ce qui ne m'empêche pas d'halluciner. 

La photo d'illustration de l'article est tirée du film d'horreur de réalité partagée tourné en France "La Présidence Hollande" 2012-2017, réalisateurs Ayrault/Valls.

comme Pierre Joxe qui, le 19 décembre 2014, participait à un débat de Mediapart et avait fait ce constat terrible : « Je suis éberlué par cette politique qui va contre notre histoire. » : sauf que quand le journaliste de Mdp lui demande s'il va quitter le PS, Pierre Joxe répond (je cite de mémoire) : non, car le PS c'est ma famille : eh bien ta famille, Pierrot, maintenant c'est le FN et le Medef réunis !!!

  • Nouveau
  • 20/02/2016 22:28
  • Par

Merci à Monsieur Mauduit.

L'archéologie des lois est un travail patient et difficile que l'on ne fait pas  toujours.

Vous l'avez fait Monsieur Mauduit et votre travail est précieux.Il est à conserver fasse au bonimenteurs et hypocrites en tous genres. La preuve écrite est là.

On voit parfaitement, du coup, la cohérence politique entre l'UMP et le PS à travers le temps et l'Histoire.

Monsieur Badinter aura aboli la Peine de Mort publique ( Merci !) pour mieux la faire prendre en charge par les officines privées (Mince alors !)...

A l'heure ou le " burn out " est enfin en passe d'être reconnu comme "maladie/mort professionnelle", par épuisement du salarié au travail, c'est cocasse et d'une folle ironie que ce soit M.Badinter et personne d'autre, qui finisse le boulot par la destruction du Code du Travail et par le retour vers un passé antique régressiste !

Privatisation de la Peine de Mort par burn-out et par maladies professionnelles en tous genres. 6 millions de chômeurs, il faut faire de la place rapidement !

M.Badinter, avocat des basses-oeuvres :

                       Le parti socialiste est aboli et "Tout est pardonné".

Inconscient politique, quand je te tiens !...

 

Le burn-out, une maladie professionnelle: le combat de Hamon : 

http://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/management/le-burn-out-une-maladie-professionnelle-le-combat-de-benoit-hamon_1764536.html

Un bon " timing politique " entre Badinter & Hamon !

Je comprends mieux pourquoi ils ont prolongé l'état d'urgence de 3 mois. Sans doute pour empêcher les manifestations voire faciliter et justifier la répression en cas de manifestation massive des français excédés par la diminution de leurs droits.

Un témoignage rapporte que trois militants politiques qui tractaient sur la voie publique pour rappeler les articles de la  Constitution française, ont été embarqués pendant plusieurs heures au poste de police le plus prôche...donc, le tractage est désormais INTERDIT sur la voie publique...

Voilà un bon exemple de ce que devient notre droit à la liberté d'expression :)

 

  • Nouveau
  • 20/02/2016 22:44
  • Par

Mais non, ils ne vont pas se faire réélire, ils vont laisser la main au LR, qui va continuer le boulot jusqu'à repasser la main au PS... Le pouvoir est entre les mains de Goldman Sachs, pas ailleurs.

Faudrait voir à arrêter de "voter utile".... Voter utile c'est voter pour que cela continue.

  • Nouveau
  • 20/02/2016 22:51
  • Par

Vote Utile, Vote Futile ! Clin d'œil

"Et les 35 heures ont aussi débouché sur une forte modération salariale..."

comme quoi la novlangue libérale fait des ravages même chez les commentateurs les plus affûtés et vigilants, quand le terme "modération" n'est même pas mis entre guillemets... modération: un mot mesuré, qui évoque le père de famille raisonnable qui consomme son apéro de la même façon.

Là où la réalité devrait plutôt s'appeler: gel des salaires et perte de pouvoir d'achat.

Mais le langage économique et social a tellement été pollué (à dessein) par la phraséologie libérale que le déminer demande en effet une vigilance de tous les instants.

Depuis les "dégraissages" devenus "charettes" puis "plan de licenciements" puis "plans sociaux" puis 'plan de sauvegarde de l'emploi", ou les fameuses "cotisations sociales" devenues des "charges sociales" (ce qui fait que personne ne s'interroge, lorsque les dites "charges" sont supprimées, sur les conséquences pour les salariés... alors qu'à la base, c'est un salaire différé qui est réduit...), et il y en a des dizaines et des dizaines.

 

Des livres ont d'ailleurs été écrits pour analyser ce travail sur le langage, qui a accompagné le travail de sape mené par les libéraux depuis Reagan et Thatcher - dont la "rigidité", la "dureté" sont d'ailleurs devenues une bien plus louable "fermeté" lorsqu'il était question des mineurs gallois ou des grévistes de la faim irlandais.

Dans le marbre mon ami, dans le marbre. 

Sur tout bon PC aujourd'hui, il est possible de restaurer d'anciennes versions de l'OS. 

Sur tout bon PS aujourd'hui, il est possible de restaurer d'anciennes versions de l'OAS.

Et pire encore des versions hybrides de dictature, de tyranie, d'autocratie, d'aristocratie, de fascisme, d'idiocratie en quelque sorte. 

Nous pensions en avoir foni avec  ces luttes rétrogrades des riches conrte tous les pauvres, des puissants contre les faibles. Certains homme de gauche souhaiterai différencier le générique peuple à celui de "commun" pour les pauvres gens et d'élites pour les quelques autres. Une vision rétrograde du monde restant coincé dans l'étau effroyable de la bêtise humaine, du non sens des décisions colectives. 

Il y a là depuis la ratification parlementaire du traité de lisbonne, un parfun délétère qui pèse sur toutes les démocraties occidentales. Aujourd'hui ça sent la mort. Ca pue la mort ! Une mort par avillissement, par indifférence, par égoïsme, par "esprit de corps" d'élites anti démocratiques qui méprise les gens, ces mêmes gens dont ils tirent tous leurs profits soit parce qu'ils les embauchent, soit parce qu'ils ne les embauchent plus. Dans les deux cas, ces élites sont gagnantes. Elles en tirent bénéfice. Bénéfice tordu entre le choux et la chèvre, entre l'ivresse du pouvoir et celle de l'argent. 

Pour ma part, il me semble que les problèmes du monde contemporain, les impératifs qui en découlent disqualifient tout ces professionnels du pouvoir et de l'argent, car à la paupérisation mondiale des travailleurs, aucune compensation d'aucune sorte. Rien, pas de projet autre que devenir soi même un "self made man" à la con ; pas de projet global de société ; pas de projet local de socité ; par de projet de protection de l'environnement ; par de remise en cause sur la consommation d'énergie fossile.... bref, rien de rien et encore moins, puisque les quelques amortisseurs qui faisaient notre fierté passée disparaissent les une aprèes les autres. 

Sur l'histoire de l'apprentissage et des journées de 10h, ou les semaines de quarante heures, le patronat oublie juste de dire qu'il milite pour l'abaissement de l'âge pour l'entrée dans l'apprentissage, pour des raisons aussi simples que la lutte contre le décrochage scolaire... Donc demain, puisque le patronat dès la semaine prochaine commencera à avancer d'autres propositions, (ils n'en n'ont jamais assez), en France nous pourrons d'ici 2020, faire travailler des apprentis de 14 ans, 40 heure semaine et parfois 10h par jour. 

POur l'histoire des manager, là je ne sais m^me pas ce que pense en tirer le pattronat. Donc, si je comprends bien, le manager (genre de salarié que je n'aime jamais trop au demeurant, tellement ils sont soumis aux contrats d'objectifs tous plus ambitieux les une que les autres, qu'ils en sont souvent fort désagréables), vont pouvoir travailller jusqu'à 13h par jour et auront le droit à 11h de repos... fractionné ! Si le salarié habite à une heure de son boulot, je ne sais pas comment il vit ? Et ce qu'il va faire vivre à ses collègues ?

Et que dire de tout le reste ? A un moment ils ne nous laisse pas d'autre choix que l'affrontement frontal et puisque ces messieurs n'écouteront pas les cris de la rue, et réprimeront à tout va les récalcitrants. 

Mais ce mécanisme amène toujours à la violence. si vous manifestez et que je vous mets en prison, il y a fort à parier que la prochaine fois vous fassier au moins quelque chose qui vaut une peine de prison, puisque vous savez que le simple fait de dire non vous y conduit de toute façon. Normalement là, l'es élites représentées par leur bras armé, l'Etat en l'occurence, frappe pour l'exemple. Normal, ils sont assez conformistes, et le propre du con c'est de ne jamais surprendre. Les seuls qui soient capables de surprise sont les peuples et non leurs élites. 

Conclusion, nos élites, à la mentalité vichyssoise avec la culture en moins, donc assez bas du front, suffit de voir le Gattaz, tout sourire, plié en deux dans la position du pot de chambre siennois, avec l'oeil glauque de la perfidie et de la nauséabonde malice, qui regarde le monde autour de lui comme des agents économiques, des basses classes, des petits tas qu'on gère comme dans un abattoir. Il n'y a pas de volonté chez cet homme. Il y a de la loyauté envers sa caste, envers une aristocratie de l'idéologie, une perversion de la nature des relations humaines. Peut-être pense t'il détenir quelques vérités que nul d'entre nous connait, mais au fonal, li n'a qu'un trou du cul... comme tout le monde. Et tout ce qu'il mange, tous ces mets délicieux que l'on regarde à la télé, tous ces apparats gastronomique, ses représentations "professionnelles", tous ces gateaux de chez le nôtre, et ces vins millésimés finissent au fond de la cuvette dans un état proche du commun de base. 

Et Hollande, Valls et consorts, ces Woerth, ces sarkozy, ces guéneau, ces mincs, ces filkencroute, ces copé, le pen... tous jouent la même musique, parfois sur des tonalités différentes, je le concède, mais au final la même partition écrite dans les traités, dans une idéologie européenne et mondiale, déraisonnable au possible, suicidaire diront certains et je les rejoins sur ce point. 

L'Europe meurt chaque jour davantage. Elle ne résistera pas à la connerie humaine. Celle qui envisage le pire sans trembler des genoux, une Europe pour le commerce uniquement, pour la thune, le floues, l'oseille. Sans projet de société autre que celui de la fin du 18° siècle en matière sociale et législatif. Bientôt on va nous demander de payer le cens. 

 

Livre de Paul Jorion : "Celui qui s'en va éteint la lumière".

Voir le sous-titre et l'édition, ici :

 http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/uploads/Dernier_Jorion.jpg

 

Très bon article, clair et implacable. Les "socialistes" sont des traîtres et des crapules. Mais une fois qu'on l'a dit et répété, qu'est-ce qu'on fait ? Car il y a encore eu 13% de votes pour eux. 

Et qu'on n'exonère aucun d'entre eux. J'aime les questions quant à leurs motivations et à vrai dire, c'est tout de même ce qui intrigue : comment osent-ils ? 

Très bon article, clair et implacable. Les "socialistes" sont des traîtres et des crapules. Mais une fois qu'on l'a dit et répété, qu'est-ce qu'on fait ? Car il y a encore eu 13% de votes pour eux. 

Et qu'on n'exonère aucun d'entre eux. J'aime les questions quant à leurs motivations et à vrai dire, c'est tout de même ce qui intrigue : comment osent-ils ? 

Meeting de M.Hollande en province en 2012. La couleur rose avait disparu des lieux et tout était déjà décoré en " Bleu-UMP ", le bleu pétrole bien connu. Un signe évident qui ne trompait pas.Pourtant la plupart des militants présents précisément n'y voyaient rien à redire, ils ne s'en apercevaient pas. Pour eux, la déco n'était pas importante. Ils ne comprenaient pas que l'écrin de leurs propres idées avaient changé, parce que leurs idées n'étaient plus à l'ordre du jour. Le contenant c'était le contenu !

A la fin du meeting pour lequel j'étais venu pour m'opposer avec d'autres personnes, une vieille militante PS nous radotait la veille antienne :

                                      " Vous divisez ! " me disait-elle !

La bonne blague! La pauvre militante ne comprenait plus l'arnaque en cours. Toute opposition construite était une division, donc toute critique était à proscrire.

Les partis politiques meurent ainsi, quand l'avis contraire est à bannir et que toute prise de parole est vue comme une " division ".

Qui divise aujourd'hui le peuple français ?

Qui divise aujourd'hui les salariés ?

Qui divise aujourd'hui la gauche ?

 

Très bon article, clair et implacable. Les "socialistes" sont des traîtres et des crapules. Mais une fois qu'on l'a dit et répété, qu'est-ce qu'on fait ? Car il y a encore eu 13% de votes pour eux. 

Et qu'on n'exonère aucun d'entre eux. J'aime les questions quant à leurs motivations et à vrai dire, c'est tout de même ce qui intrigue : comment osent-ils ? 

Sans doute n'ont-ils pas d'intention bien précise : ce sont seulement des nains qui p

Mr Hollande fait bien pire que dynamiter le PS ou le droit du travail ou appeler les "pauvres" des sans-dents: il terrorise chaque jour plus encore l'esprit de gauche et crée une seule alternative à la politique de la (sa) droite:  l'extrême droite. 

Aller je me lance, je n'interviens pas souvent sur Mdp, mais là je sens comme une hargne qui me gagne :) Je sais, ce que je vais dire va paraître utopique, mais pas grave :) Il me semble et reprenez moi si je me trompe, que nous avons une obligation d'"employeur" dès lors que nous mettons notre bulletin dans l'urne, et que nous "engageons" une personne pour nous représenter non ? Aussi, si cette personne élue et donc rémunérée par nos deniers ne respecte pas les clauses du contrat pour lesquelles elle a été engagée, c'est à dire défendre les droits des français et non les attaquer en les réduisant, nous devrions avoir le droit de la licencier non ? :) Alors pourquoi ne pas faire usage de ce droit ? Car là, désolée, mais il y a faute professionnelle ! Alors bien sûr vous allez me dire qu'il n'y a pas de contrat écrit, mais pas grave il reste des traces de son engagement lors de sa campagne et donc de ce qui nous a motivé à la choisir parmi d'autres :) Alors si on veut réduire les droits des salariés au profit des employeurs, nous, en tant qu'employeur devrions pouvoir faire usage de ces droits :) Je sais, je rêve, mais ça fait du bien :) Sinon nous pourrions créer le parti des "Sans Dent Sans Rollex" :)

Non, vous ne révez pas ! C'est vous qui avez raison !

Car voyez-vous, je vois venir la gentille entourloupe : des petites ou des grandes manifestations contre le projet réactionnaire et néo-féodal de Monsieur Hollande. C'est bien mais c'est encore bien peu ! Car en vérité cela ne suffit pas. Vous avez parfaitement raison.

           NOUS DEVONS MANIFESTER POUR OBTENIR SA DEMISSION !

                      Ce gouvernement n'a plus ni Majorité, ni Légitimité !

Il n'est en rien " représentatif " à part de l'être pour le Medef, LR ou pour les banques. Ou alors, que l'on nous dise bien franchement maintenant que nous ne vivons plus dans " une démocratie représentative du peuple souverain " mais bien dans une " corporate dictature " !

Bonne lecture : "Une post-démocratie aux airs de prérévolution" par Sophie Wahnich

" Nous vivons, en France et en Europe, une époque de post-démocratie. Les citoyens n’ont plus de véritable pouvoir de contrôle sur leur devenir. Leurs manifestations sont méprisées et leur vote falsifié. Depuis 2005, les peuples européens savent qu’ils ont face à eux des pouvoirs financiers plus puissants que leur misérable affirmation symbolique et morale.

Le traité de Lisbonne a ainsi enterré Kant et son «véritable enthousiasme pour le droit» comme «aspiration morale du genre humain». Ne restait manifestement, «entre l’homme et l’homme, que le froid intérêt, les dures exigences du paiement au comptant», «les eaux glacées du calcul égoïste». Plus récemment, le non grec, lui aussi résultat d’une mobilisation massive, n’a pas infléchi la violence de la «troïka» et la Grèce a été vendue à l’encan au nom de la dette. Chacun sait désormais que la loi comme principe protecteur des pouvoirs du peuple est morte en Europe, retour à l’arbitraire et au rapport de forces mis à nu. Une politique encastrée dans l’économique affirme qu’il est naturel que les 1 % les plus riches dominent les 99 %.

A ce titre notre post-démocratie pourrait ressembler à la prérévolution. "

La suite de l'article ici : " Une post-démocratie aux airs de prérévolution ":

http://www.liberation.fr/debats/2016/02/16/une-post-democratie-aux-airs-de-prerevolution_1433769?refresh=36378

 

Dans Le Guépard, le prince Salina estime qu'on a eu le règne des lions et des guépards, qu'on aura celui des hyènes. Cent et quelques années plus tard, s'est développée une nouvelle espèce au pouvoir : des cafards, des bestioles nuisibles, sans la moindre envergure, sans la moindre consistance. On a confié le pays à des cafards, de petits êtres grimaçants sans imagination, des minuscules perdus dans leurs calculs médiocres : comment garder le pouvoir en 2017 ? Ils ne vont pas au-delà de ce type d'objectif, ils sont trop petits pour voir plus loin. 

Que ce soit sur le plan intérieur ou en politique extérieure, ils naviguent à vue, pour plaire au MEDEF, pour plaire à l'OTAN. Des plus que médiocres. Et il y a encore eu 13% des Français pour leur donner leurs voix... 

  • Nouveau
  • 21/02/2016 02:23
  • Par

1/Est-ce que l'on peut maintenant espérer un sursaut de ceux qui ont voté à Gauche? une révolte contre cette trahison? Est-ce que les français ont encore assez de jus ou vont-ils rester en état de sidération jusqu'aux élections?

2/sous quelle étiquette  Hollande imagine-t-il se représenter? Certainement pas à gauche tout de même?? Pas sous l'étiquette socialiste?  quelle crédibilité va-t-il lui rester?

 et pourtant.... et en plus il compte bien sur les valeurs de gauche des électeurs qu'il a trahis pour faire barrage à le Pen. Quel cynisme.  combien d'abstentions à la présidentielle va produire ce coup d'état sur le droit du travail? Combien d'électeurs désabusés qui vont se tourner vers Le Pen ou s'abstenir? 

C'est vraiment à désespérer de voter.

 

  • Nouveau
  • 21/02/2016 03:10
  • Par

Bruno Le Roux ( PS) , a carrément osé déclarer, sur RTL que:

               "le 49-3 est un outil qui peut permettre de favoriser la discussion"

 

Article (sources "Marianne" ) :

  "  Projet de loi El Khomri : quand la droite libérale applaudit des deux mains "

http://www.marianne.net/projet-loi-el-khomri-quand-droite-liberale-applaudit-deux-mains-100240367.html

 

Il y avait au XIX eme siècle des gens opposés au rail....

La réforme du Code du Travail, n'est pas indispensable au regard du passé mais bien du futur.

inutile de porter un jugement sur l'actualité mais il faut plutôt se ranger à un constat, le chômage augmente alors meme que les classes d'âges du baby-boom partent en retraite ...

nous vivons les prémices d'un vaste chamboulement du besoin de force humaine pour travailler, après l'industrie cela affecte les services.

investir aujourd'hui dans une activite industrielle c'est le automatiser, résultat 75% de postes de production en moins ...

investir dans les services, c'est renforcer une plate-forme web, ce que fait Mediapart, plus d'encre ni de papier ( l'article de LM c'est le souvenir de l'odeur de l'encre ...), pour les banques c'est la fermeture massive des agences, et donc des postes en moins.

Le travail à part pour l'armée ( pour peu de temps, les drones de Star Wars arriveront vite pour remplacer les troupes au sol ) et la police devient une denree rare. Un robot fera dans peu de temps un meilleur chirurgien que la main humaine...

faire peur au niveau du terrorisme est bien plus facile que d'anticiper les reactions des populations à une réalité technologique effrayante pour leur futur.

oui il faut réformer le code du travail, la flexibilité est une necessite, le problème c'est que les emplois à venir sont sophistiqués et provisoires.

alors prenons le sujet avec les yeux de nos enfants plutôt que ceux de nos grands parents.

"...Il y avait au XIX eme siècle des gens opposés au rail...."  

Ils sont toujours là, magueule, et tu sais ce qu'ils te disent ???   Rigolant

Votre aveuglement se confirme. Si vous croyez que la casse des droits sociaux mène à la résolution du chômage... C'est exactement le contraire ; la vérité est que les 35 heures ont permis de créer des emplois et, alors que l'automatisation tue l'emploi, il faut donc baisser encore le temps de travail et non l'augmenter. Même un enfant de 10 ans le comprend.

Alors, cessez-donc de regarder passer les trains depuis Genève !

"Mondwest"

Il y avait au XIX eme siècle des gens opposés au rail....

Tu l'as dit, bouffi ! Rigolant Tu veux qu'te chante la chanson des Canuts ?

Reste à G'nève avec ta fondue à la vache qui rit et fous nous la paix !

Vous dites : " alors prenons le sujet avec les yeux de nos enfants plutôt que ceux de nos grands parents. "

1/ Demain, les enfants seront un luxe de riches ! Réveillez-vous !

2/Certains font parler les morts, de grâce, ne faites pas parler vos enfants à votre place !

3/ Demain, exploités jusqu'à la corde, vos enfants vous haïront, faites bien attention, vous qui avez profité de tous les combats sociaux depuis 150 ans dans ce pays et de toutes les libertés sociales correspondantes :

Vos enfants voici ce qu'ils vivront en vous haïssant de ne pas avoir agi contre

cette ignoble loi Valls -El Komri 

a/ Finies les 35 h !  les heures supplémentaires pourront être compensées et non plus majorées. 

b/ La durée maxima hebdo du travail est repoussée de 48 h à 60 h ! Sans l’autorisation préalable de l’inspection – qui est supprimée.

c/ Il deviendra possible de travailler 12 h par jour et non plus 10 h.

d/ Le repos quotidien de 11 h pourra être fractionné !

e/ La forfaitisation par accords individuels pourra aller au delà de toute durée maxima. Les congés payés ne sont plus obligatoires, le salarié peut y renoncer pour de l’argent à la place. ( Jusqu'à quand ? )

f/ Un apprenti pourra travailler 40 h !

g/ Il n’y a même plus d’âge plancher pour le travail des enfants / ( Vous entendez ?)

h/ Il n’est plus interdit de payer à la tâche. Fin de la mensualisation.

i/  La notion de durée légale est « de facto » supprimée, les entreprises en décideront, au cas par cas, le pistolet sur la tempe de leurs salariés. Les licenciements sont préprogrammés dés la signature du contrat et les patrons licencieurs abusifs verront leurs condamnations abaissées au maximum.

j/ Si les profits et les dividendes de l'entreprise et des actionnaires baissent, le patron pourra modifier les horaires à la hausse et les salaires à la baisse.

k/ La médecine du travail, les prud’hommes, l’indépendance de l’inspection du travail, les institutions représentatives du personnel sont laminés.

l/La subordination est remplacée par la soumission. Les droits fondamentaux au travail sont limités « par les nécessités du bon fonctionnement de l’entreprise ». Sous couvert de carte ad vitam « personnelle d’activités », une variante de l’ancien « livret ouvrier » du XIX° siècle sera mise en place.

m/ Le contrat de « gré à gré » imposé par l’employeur, l’emporte sur les droits collectifs, avec un mixte de droit civil et de contrat commercial, « ubérisé ».

Comme le dit Gérard Filoche, il y a urgence à réagir car la ministre du travail, annonce qu’elle a l'intention avec le premier ministre de procéder par coup d’état, avec l’article 49-3 – pour la raison qu’ils n’ont pas la majorité de gauche pour voter cette forfaiture !

 

Les dividendes n occuperont pas les gens, vous ne devez avoir ni enfant ni petit enfant et aucun espoir sur le reste de l'humanité. 

La connerie n'a effectivement pas de limite, c'est ce qui en fait le charme.

Non ce n'est pas ce que j'écris, la casse des droits sociaux se fait toute seule avec la disparition du travail ... 

C'est tellement bon la xenophobie frontiste ! Brassens avait une chanson pour ceux qui sont nes quelque part ...

Vivement dimanche pour acheter des gateaux en sortant de la messe ... En latin

Vous pouvez croire ce que vous voulez, le système ne cherchera qu'à vous abrutir pour que vous restiez tranquille, car le travail est en train de disparaître à grande vitesse .

le droit du travail des robots c'est pour bientôt !

alors, mesdames, mesdemoiselles, VUE DE GENEVE a beaucoup de charme !

quant à l'humanité, si elle vous ressemble, mieux vaut qu'elle disparaisse, je pense !

"plus je connais les hommes, plus j'aime mon chien !"

il est intéressant de comparer Cameron et Hollande... Cameron qui obtient presque tout ce qu'il veut... et Hollande qui n'ose même pas demander...

on se demande bien à quoi peuvent servir (et ont servi) les élections?

Indispensable pour comprendre  la politique néolibérale que mène Hollande depuis son élection en 2012 de se tourner vers  son passé politique au sortir de l'ENA comme l'ont fait les sociologues Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon dans l'un de leur livre référence "La violence des riches : Chronique d'une immense casse sociale ". Dans lequelle ils révèlent qu'Hollande sous le pseudonyme Jean-François Trans (signifiant peut-être transgression) et quatre amis ont  rédigé un livre "La Gauche bouge" sortie en 1985  et aujourd'hui épuisé mais que vous pourrez retrouver les  pages de référence dans le livre des deux sociologues - véritable profession de foi au néolibéralisme qu'Hollande  avait la ferme intention de mettre en oeuvre  si un jour il parvenait au pouvoir ! C'est fait ! Vous y décourirez qu'Hollande n'a jamais été de gauche de sa vie sauf par intérêt et opportunisme électoraliste  comme son mentor Mitterrand dans le seul but de conquérir et conserver le pouvoir. 

Se reporter  pour les  précisions  et le lien à mon commentaire précédent.

 

Sans parler des "catonades" de moi-président, une autre facette du diamant  Clin d'œil  :

http://www.lepoint.fr/politique/ecoutez-francois-hollande-nous-la-droite-25-04-2013-1659841_20.php

Merci mais je connaissais ! Cela trahissait les intentions néocapitalistes prémonitoires voire provocatrices d'Hollande. Ce qui m'interroge c'est le manque de discernement de ceux qui ont fait confiance à Hollande s'imaginant qu'en se débarrassant de Sarkozy ils régleraient leurs problèmes ! En fait Hollande et Sakozy sont les deux faces d'une même pièce à la solde des puissances d'argent !

Cela me fait penser à l'histoire de la République des chats où les souris s'évertuent en vain à élire des chats pour les représenter !

Comme disait je-ne-sais-plus-qui : "chassez la droite et la gauche, que reste t_il ?  La droite ! Rigolant

Je ne suis guère au fait du fonctionnement interne du PS et je déplore d'aller chercher un exemple au FN : lorsqu'on a considéré (avec peut-être une dose de mauvaise foi) que JM Le Pen sortait des clous idéologiques de son parti, on a décidé de l'exclure.

Comment se fait-il que l'exclusion du PS de F Hollande et M Valls (on pourra ajouter Myriam El Khomri) ne soit pas envisagée ?

Pour que cette exclusion soit à l'ordre du jour il faut attendre quoi ?  Qu'on instaure le travail des enfants ? Qu'on supprime la Sécu ?

                                     Dans la loi Valls-ElKomri

      Il n’y a même plus d’âge plancher pour le travail des enfants!

 

Regarder ce lien ( Gérard Filoche), il donne tous les détails de façon condensé :

" Attentat contre un siècle de code du travail " : 

 

http://www.filoche.net/2016/02/18/attentat-contre-un-siecle-de-code-du-travail/

 

@gégé filochard

Nouvelle chute de popularité pour Hollande et Valls

Le président de la République ne recueille plus que 19% de satisfaits. Son Premier ministre baisse de 6 points à 33% de satisfaits dans un sondage Ifop pour le JDD.

Que l'effet des attentats de janvier ou du 13 novembre semblent loin pour la popularité de l'exécutif. Les cotes de popularité de François Hollande et Manuel Valls chutent une nouvelle fois. Le président de la République ne recueille plus que 19% de satisfaits (- 5 points par rapport à janvier) et mécontente 81% des Français. Son Premier ministre baisse de 6 points à 33% de satisfaits et 66% de mécontents d'après un sondage Ifop pour le Journal du dimanche (JDD). Et dans le détail le désamour est encore plus net pour les sympathisants socialistes. L'effet de la triangulation gouvernementale sur la prolongation de l'état d'urgence, de la controversée inscription dans la Constitution de la déchéance de nationalité et du projet de réforme libéral du droit du travail? François Hollande et Manuel Valls chutent respectivement de 12 points (53% de satisfaits) et 11 points (63% de satisfaits).

Tensions Valls-Hollande

Cette chute de popularité intervient alors que des tensions semblent naître au sein du couple exécutif. Lors du dernier remaniement, les options défendues par Manuel Valls comme le maintien de Fleur Pellerin au ministère de la Culture, n'ont pas été retenues par François Hollande. Pire, il a choisi de réintégrer le prédecesseur de Manuel Valls au poste de Premier ministre, Jean-Marc Ayrault au ministère des Affaires Etrangères alors que Manuel Valls avait contribué à l'éviction de son prédécesseur. La stratégie à tenir pour préparer l'élection présidentielle de 2017 illustre elle-aussi les divergences au sein de l'exécutif. Manuel Valls ne croit pas à un rassemblement à gauche, parlant de "positions irréconciliables". Enfonçant le clou, lors d'une réunion publique à Corbeil-Essonnes (Essonne), le Premier ministre a réitéré. "A gauche, il faut qu’on se dépasse. Le problème n’est pas d’organiser une primaire qui irait de Mélenchon à Macron. Parfois, il y a des positions irréconciliables et il faut l’assumer". Pourtant le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis soutient l'idée d'une primaire ouverte à toute la gauche, avec ou sans François Hollande. Le Premier ministre veut assurément demeurer l'alternative à gauche pour la présidentielle de 2017 si François Hollande ne se représentait pas. Le président de la République a une nouvelle fois affirmé sur France Inter, vendredi 19 février que si le chômage ne baissait pas d'ici 2017, il ne se représenterait pas.

http://www.challenges.fr/politique/20160221.CHA5355/nouvelle-chute-de-popularite-pour-hollande-et-valls.html

Alors, Gégé, toujours à l'aise, confortablement assis au BN du PS, aux côtés de Jean-Cricri ? T'as jamais proposé le maroquin du ministère du travail, ton camarade François ? Comment se faisse ? Rigolant

 

 

"...Le président de la République a une nouvelle fois affirmé sur France Inter, vendredi 19 février que si le chômage ne baissait pas d'ici 2017, il ne se représenterait pas."

Bonne nouvelle : le chômage va enfin baisser !  ( sur le papier ! Incertain )

 

Pourquoi le chomage baisserait ? Même sur le papier ... Vieux modèle du passé et dépasse, le droit à venir c'est celui de l'absence de travail, pas celui des petites réflexions politiciennes creuses .

Le PS et les  LR sont les deux faces d'une même pièce à la solde des puissances d'argent ?

Avec  la droite extrême qui a été créée par le système bipartisan de connivence (PS (gauche caviar) et la droite conservatrice) pour canaliser les mécontentements et servir d’épouvantail pour les seconds tours des élections afin que tout puisse continuer comme avant afin que rien ne change sauf les apparences ! La démocratie du  copinage entre le PS et l'autre droite  conservatrice (ex-rpr/ump) se passant le relai au sommet de l'Etat pour que rien ne change sauf pour détruire les acquis sociaux ! Dans cet exercice de destruction massive  Hollande s'est révélé inconstablement le meilleur !  C'est cela qu'il voulait dire avec son message sibyllin (enigmatique, obscur) : "le changement c'est maintemant" !

Pas de panique !!!!

La déchéance est un puits sans fond ....

Quelques idées qui ne sont pas encore révélées par nos génies transcendants de la politique supposée être .... "sociale"  .... et .... "de gauche"

Suppression de tout congé payé: une abérration dans un monde au chaque minute de vie, où chaque respiration si elle n'est pas utilisée pour travailler sont des moments perdus pour les actionnaires (ceux qui se la coulent douce)

Suppression de tous les jours fériés .... raison à invoquer pour la justifier: la laïcité. A la rigueur conserver le 14 juillet afin que nos "humanistes" puissent parader et de faire applaudir par ceux qu'ils auront maltraités

Instaurer le travail de nuit OBLIGATOIRE pour tous. Quand un financier digne de ce nom est obligé de constater que cahcun des manants (eux aussi au passage) passent un tiers de leur vie à roupiller ... c'est un non sens économique ... Réveillez vous que diable pour "sauver" la république et gaver les banques et autres financiers

Instaurer le travail obligatoire dès l'âge de 3 ou 4 ans ... ces "parasites" doivent participer à l'essor de la nation et participer au redressement de la courbe du chômage.

Supprimer le salaire: quand un patron, digne de ce nom, vous accorde dans sa grande mansuétude la joie et le plaisir immense de travailler pour lui, vous n'allez pas pousser l'ingratitude à lui demander qu'il vous verse un juste salaire ou bien même un salire tout court ....

Comme vous pourrez le constater il reste un travail Kolossal pour cette dernière année d'un quinquénnat qui va laisser une trace indélébile dans l'histoire de France et de la planète pour des millénaires.

L'avenir est radieux et bon dimanche à tous .... restez positifs et optimistes

 

 

 

J'ai mis un accent sur un  "u" là où il n'y en avait pas ... preuve de mon inculture crasse avec toutes mes excuses à Naja Vallaud Belkacem

vous pourriez faire référence à Zola, plutôt sa sœur Gorgone .

Le travail des enfants, voire des bébés , il serait temps de reprendre un pied dans la réalité, Game of Thrones, c'est un feuilleton pas le journal télévisé.

vous pourriez faire référence à Zola, plutôt sa sœur Gorgone .

Le travail des enfants, voire des bébés , il serait temps de reprendre un pied dans la réalité, Game of Thrones, c'est un feuilleton pas le journal télévisé.

on nous enfume depuis fort longtemps,n avez toujours pas compris que l on n est point une democratie .

Qui dit le contraire ?

Maintenant c'est clair: Pour Hollande l'objectif de l'entreprise, est de faire de l'argent,beaucoup d'argent. La responsabilité sociétale, sociale, environnementale, de l'entreprise, qui, pouvait contribuer au partage de la richesse, au travers des taxes et autres, c'est fini.

Imaginez! cela freine l'enrichissement des 1% possédants au détriment des 99% laborieux.

Dérégulation de la finance, profits incommensurables pour quelques uns, pertes et appauvrissement des états, c'est fait.

Code du travail à la poubelle,c'est en cours,

Bon, l'écologie maintenant, va falloir continuer l'enfumage, style Cosse toi de là, que je m'y mette.

Attendons, les prochaines étapes.

 

  • Nouveau
  • 21/02/2016 11:34
  • Par

Monsieur PLENEL serait-il en vacances en ce moment où sans vergogne, un gouvernement qui a le culot de se prétendre de gauche engage un détricotage du Code du Travail digne de la droite la plus dure, voire del'extrême droite ?  

Or, je ne vois aucun article du rédacteur en chef, à tout le moins pour l'instant, et l'info est reléguée au troisième plan sur le site.

Au demeurant, si dans son article Laurent MAUDUIT ne mâche pas ses mots, cet article est une dénonciation épistolaire sans suite. Quel est le rôle d'un organe de presse comme Médiapart ? Faire comprendre à ses lecteurs comment ils se font.... abuser, et puis on passe à autre chose ?

Ne serait-il pas grand temps que Mediapart dépasse son rôle de reporteur d'infos et de scandales désormais quotidiens pour s'engager et engager ses lecteurs à une lutte impitoyable contre ces petits comptables orwelliens qui nous étouffent chaque jour un peu plus au profit de leurs donneurs d'ordres, jusqu'au jour où ils trouveront le moyen d'étouffer définitivement la lueur de lucidité que Mediapart apporte dans un paysage médiatique à 90% aux ordres ? 

En d'autres temps, il y eut un J'ACCUSE retentissant qui a su réveiller les consciences contre ceux qui n'ont pour objectif que laprotection des intérêts deleur caste.

Monsieur PLENEL, je vous en prie, réveillez les consciences, proposez MAINTENANT des actions concrètes et radicales à tous ceux que l'on veut ramener au 19ème siècle... 

Désigner ces véritables assassins de l'intérêt général ne suffit plus. Il faut les combattre er les chasser  du Pouvoir ! Vite !

Monsieur PLENEL serait-il en vacances en ce moment où sans vergogne, un gouvernement qui a le culot de se prétendre de gauche engage un détricotage du Code du Travail digne de la droite la plus dure, voire del'extrême droite

Bonjour WIGRAM

Je crois qu’il devient urgentissime que les Français se débarrassent au plus vite de cette clique SoférinienneLR mafieuse, ultra libérale qui nous mènent dans le gouffre

Quant à mediapart, je parle de plenel qui, avec son équipe Allies et autres, les sois disants défenseur de démocratie, morale et justice, je les soupçonne fortement de jouer un double jeu, je m’explique, ils prennent leurs lecteurs de gauche, la vraie pour des nazes, car leur vrai but en fait et de voir à nouveau les socialosolfériniens en 2017 au pouvoir

Genre Hollande, Valls et, surtout en préparant les esprits à la venue de l’équipeArnaud Montebourg, Benoît Hamon et autres de la même mouture que les premiers, et, qui vont tout promettre pour après l’élection repartir de plus belle.

Comment ,ne  pas s’apercevoir de leur jeux ,quant à,depuis 2013 ;il se sont fixé un ultime but,qui est de démolir le seul homme de gauche qui leur fout la trouille,à qui personne ne peut taxer de malveillance,détournement,conflits d’intérêt quel qu’il soit,et vraiment faisant et ,venant de la base je parle du peuple et monde ouvrier qu’est Jean Luc Mélenchon   

 Médiapart ne doit pas oublier que le peuple et monde ouvrier, de gauche, ont été les premiers à répondre présent dans leur demande de dons, et sauvetage dans leurs problèmes avec la TVA

 Cordialement

Paul

 

HOLLANDE en fait prépare de plus en plus frénétiquement sa non réelection et le retour de la droite qui n'aura plus grand chose à faire!

HOLLANDE en fait prépare de plus en plus frénétiquement sa non réelection et le retour de la droite qui n'aura plus grand chose à faire!

  • Nouveau
  • 21/02/2016 11:41
  • Par

Les mecs votent des lois du travail qui feraient rougir de plaisir les aristocrates du 19ème siècle, tout en se payant le luxe de citer Jaurès. Dans le genre traître ça se pose. Ca fait penser à Mobutu qui fait assassiner Lumumba pour ensuite s'afficher en poster géant avec lui quelques années après.

  • Nouveau
  • 21/02/2016 12:37
  • Par

Ils ne font qu'appliquer la politique de Bruxelles... Il faut sortir du carcan européen.

Jusqu'à présent seul le FN tapait dessus, mais la récente inflexion de Mélenchon permettra peut-être à la gauche de se réveiller.

Je pense pouvoir répondre par une réponse unique à ces 2 questions de Laurent Mauduit : "Mais qui parle encore de conquêtes sociales ? Qui défend encore l’ambition d’une République sociale ?": Jean-Luc Mélenchon.  Il faut donc s'opposer à lui et sous-entendre en ne le citant pas, qu'il n'y a personne.Qu'il doit être dur pour un socialiste d'accompagner encore le parti de droite qui ose encore s'appeller parti socialiste.

 

"Loi sur le travail: jusqu’au bout de la déchéance!"

Je dirais plutôt jusqu'au bout du mépris des travailleurs car si le Code du Travail  protégeait les Travailleurs  dorénavant ceux-ci seront soumis au Code du Capital qui obligera les travailleurs à passer sous les  fourches caudines de leur employeur avec le plus souvent la connivence des syndicats qui la plupart du temps faient  le jeu du patronat !  

- A lire dans l'Humanité du mardi 23 février 2016 -

TEMPS DE TRAVAIL. Pointer en bleu de travail : Airbus fait du El Khomri avant l’heure. À Nantes, grève contre le retour au "pointage en bleu de travail". Entretien avec André Chassaigne.

Considérer que le PS, ses oligarques et apparatchiks appartiennent à la gauche est une supercherie ! 

A quel jeu hypocrite joue Mediapart en s'obstinant à considérer que le PS est un parti de gauche alors que depuis au moins  1983 le PS, ses hiérarques et apparatchiks partagent la même idéologie néocapitaliste que leurs amis de l'ex-UMP/RPR (seul les  différencie le traitement des problèmes sociétaux et non pas sociaux) et fréquentent tous les mêmes lieux  de pouvoir comme par exemple le club élitiste du Siècle qui regroupe  les personnalités les plus puissantes de France dont tous les dirigeants du Cac 40 ?

George Orwell a écrit qu’à « une époque de supercherie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire ».

Ce bon vieux George Orwell a enfin fini sa sieste.

  • Nouveau
  • 21/02/2016 13:40
  • Par

 Médiapart nous a déjà montré qu'il pouvait s'engager concrètement dans des combats, pour celui de la vérité par exemple, un engagement retentissant, en faveur de la gauche,  serait un signal très apprécié de ses lecteurs.  

 

Médiapart nous a déjà montré qu'il pouvait s'engager concrètement dans des combats, pour celui de la vérité par exemple, un engagement retentissant, en faveur de la gauche,  serait un signal très apprécié de ses lecteurs

+10 Clin d'œil

elliot@primairedegauche.fr vient de m'écrire... Et Criant ça m'a gonflé un max !

Bonjour,

comme tu l'as peut-être vu sur les réseaux sociaux, plusieurs volontaires de la
Primaire de gauche ont voulu réagir au projet de "loi travail" présenté cette semaine par Myriam El Khomri. Avec plusieurs autres salarié-e-s et responsables syndicaux, ils et elles ont décrypté le texte et lancé une pétition.


Tu peux découvrir les mesures les plus inquiétantes préparées par le gounement sur le site loitravail.lol, interpeller les membres du gouvernement et signer la pétition.

En moins de 2 jours, elle a rassemblé près de 140 000 signataires, c'est un démarrage historique.

Mon petit Elliot,

Comme je l'ai déjà dit à ta petite camarade Caroline Haas, pourrais-tu oublier mon adresse mail, que je ne t'ai jamais donné.

Si je veux m'informer correctement, je préfère lire Laurent Mauduit qui m'informe mieux, plus objectivement (en n'occultant pas le passé et rôle de beaucoup de tes "signataires"...) Plutôt que ta prose et celle de tes petits camarades !

Et de deux, quel est ce mélange infâme, ce gloubi-boulga, ce salmigondis, cette tambouille politique qui te fait associer ta "primaire de mes deux" et ce droit du travail bafoué par l'autre tourte ? C'est du grand n'importe quoi ! Ne voudrais-tu pas me fairre passer des vessies pour des lanternes ?

Et de trois, j'ai horreur qu'on me tutoie, quand nous n'avons même pas été présenté, n'avons même pas milité ensemble et encore moins gardé les cochons de concert !

Alors ta pet', tu te la remet dans la culotte poche ! Compris ? Criant

J'entends le Pierre Laurent dans mon poste de radio, ça n'améliore pas mon humeur...

 

  • Nouveau
  • 21/02/2016 13:49
  • Par

Les oppositions à la loi Travail se multiplient y compris au sein du PS

Il n'y a pas que les frondeurs qui remettent en cause le projet de loi, jugé défavorable pour les salariés. Des personnalités majeures du PS commencent à émettre des doutes

Oh ! Les zombies se réveillent ? Rigolant

Mais on s'en fout ! (d'attraper la vérole)... Sur l'air de (chanson paillarde)

Afficher l'image d'origine

C'est sûr : si les frondeurs s'en mêlent, ça va barder ! Surpris

  • Nouveau
  • 21/02/2016 14:44
  • Par

LOI Valls - El Komri : ( Sources Gérard Filoche )

a/ Finies les 35 h !  les heures supplémentaires pourront être compensées et non plus majorées. 

b/ La durée maxima hebdo du travail est repoussée de 48 h à 60 h ! Sans l’autorisation préalable de l’inspection – qui est supprimée.

c/ Il deviendra possible de travailler 12 h par jour et non plus 10 h.

d/ Le repos quotidien de 11 h pourra être fractionné !

e/ La forfaitisation par accords individuels pourra aller au delà de toute durée maxima. Les congés payés ne sont plus obligatoires, le salarié peut y renoncer pour de l’argent à la place. ( Jusqu'à quand ? )

f/ Un apprenti pourra travailler 40 h !

g/ Il n’y a même plus d’âge plancher pour le travail des enfants

h/ Il n’est plus interdit de payer à la tâche. Fin de la mensualisation.

i/  La notion de durée légale est « de facto » supprimée, les entreprises en décideront, au cas par cas, le pistolet sur la tempe de leurs salariés. Les licenciements sont préprogrammés dés la signature du contrat et les patrons licencieurs abusifs verront leurs condamnations abaissées au maximum.

j/ Si les profits et les dividendes de l'entreprise et des actionnaires baissent, le patron pourra modifier les horaires à la hausse et les salaires à la baisse.

k/ La médecine du travail, les prud’hommes, l’indépendance de l’inspection du travail, les institutions représentatives du personnel sont laminés.

l/La subordination est remplacée par la soumission. Les droits fondamentaux au travail sont limités « par les nécessités du bon fonctionnement de l’entreprise ». Sous couvert de carte ad vitam « personnelle d’activités », une variante de l’ancien « livret ouvrier » du XIX° siècle sera mise en place.

m/ Le contrat de « gré à gré » imposé par l’employeur, l’emporte sur les droits collectifs, avec un mixte de droit civil et de contrat commercial, « ubérisé ».

Comme le dit Gérard Filoche, il y a urgence à réagir car la ministre du travail, annonce qu’elle a l'intention avec le premier ministre de procéder par coup d’état, avec l’article 49-3, pour la raison qu’ils n’ont pas la majorité de gauche pour voter cette forfaiture !

 

L’acte révolutionnaire de dire la vérité (John Pilger)21/2/2016

John Pilger  est un journaliste de nationalité Australienne, né à Sydney le 9 Octobre 1939, parti vivre au Royaume-Uni depuis 1962. Il est aujourd’hui basé à Londres et travaille comme correspondant pour nombre de journaux, comme The Guardian ou le New Statesman.

Il a reçu deux fois le prix de meilleur journaliste de l’année au Royaume-Uni (Britain’s Journalist of the Year Award). Ses documentaires, diffusés dans le monde entier, ont reçu de multiples récompenses au Royaume-Uni et dans d’autres pays.

"George Orwell a écrit qu’à « une époque de supercherie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire ».

Nous vivons une sombre époque, dans laquelle la propagande de la supercherie affecte nos vies à tous. Comme si la réalité politique avait été privatisée, et l’illusion légitimée. L’ère de l’information est une ère médiatique. Nous avons une politique médiatique ; une censure médiatique ; une guerre médiatique ; des représailles médiatiques ; une diversion médiatique — une chaîne de production surréaliste de clichés et d’idées fausses.

Notre merveilleuse technologie est devenue notre amie autant que notre ennemie. A chaque fois que nous allumons un ordinateur ou prenons en main un appareil électronique — les chapelets de ce siècle — nous sommes soumis à un contrôle : à la surveillance de nos habitudes et de nos routines, et aux mensonges et à la manipulation.

Edward Bernays, qui inventa l’expression « relations publiques », un euphémisme pour « propagande », a prédit cela il y a plus de 80 ans, en qualifiant ce phénomène de « gouvernement invisible ».

Il a écrit que « ceux qui manipulent cet élément invisible de [la démocratie moderne] constituent un gouvernement invisible représentant la véritable force dirigeante de notre pays… Nous sommes gouvernés, nos esprits sont façonnés, nos goûts créés, nos idées suggérées, en grande partie par des gens dont nous n’avons jamais entendu parler… »

Le but de ce gouvernement invisible est de prendre possession de nous: de notre conscience politique, de notre perception du monde, de notre aptitude à penser indépendamment, de notre aptitude à séparer le vrai du faux.

Il s’agit d’une forme de fascisme, un mot que nous avons raison d’utiliser prudemment, préférant l’associer aux troubles du passé. Mais un fascisme moderne insidieux est aujourd’hui le principal danger. Comme dans les années 1930, d’énormes mensonges sont délivrés avec la régularité d’un métronome. Les musulmans sont mauvais. Les fanatiques saoudiens sont bons. Les fanatiques d’ISIS sont mauvais. La Russie est toujours mauvaise. La Chine commence à le devenir. Bombarder la Syrie est bon. Les banques corrompues sont bonnes. La dette corrompue est bonne. La pauvreté est bonne. La guerre est normale.

Ceux qui remettent en cause ces vérités officielles, cet extrémisme, sont jugés comme fous — jusqu’à ce qu’on se rende compte qu’ils ne l’étaient pas. La BBC fournit ce type de service gratuitement. Ne pas se soumettre c’est se voir qualifier de « radical » — peu importe ce que cela signifie...."

Source et suite sur : http://www.les-crises.fr/lacte-revolutionnaire-de-dire-la-verite-john-pilger/ 

  • Nouveau
  • 21/02/2016 16:40
  • Par

Caroline De Haas : «Ce gouvernement est en accord avec ce que dit le Medef»

Pour Caroline De Haas, militante féministe à l'origine de la pétition contre la loi Travail, le gouvernement a définitivement franchi la ligne rouge avec le projet porté par Myriam El Khomri.

Droit du travail] Les ultra-libéraux en ont rêvé, la droite socialiste le fait…

            Projet de loi El Khomri : le temps de travail passé à la moulinette

EXCLUSIF. Durée maximale de travail, forfaits jour, accords compétitivité-emploi : le projet de loi El Khomri sur la négociation collective, le travail et l’emploi donne la main aux entreprises.