Pas question de rapatrier une Française jugée en Irak, dit Belloubet

Par
La ministre française de la Justice a exclu vendredi de rapatrier "pour le moment" une femme condamnée à perpétuité en Irak, opposant là une fin de non-recevoir à une demande formulée par les avocats français de cette djihadiste présumée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La ministre française de la Justice a exclu vendredi de rapatrier "pour le moment" une femme condamnée à perpétuité en Irak, opposant là une fin de non-recevoir à une demande formulée par les avocats français de cette djihadiste présumée.