Vers une possible sortie de crise à Notre-Dame-des-Landes

Par
Des occupants de la "zone à défendre" de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) ont déposé vendredi 40 dossiers nominatifs de projets agricoles, ouvrant la voie à une possible sortie de crise sur le site où devait être construit un nouvel aéroport.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NANTES (Reuters) - Des occupants de la "zone à défendre" de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) ont déposé vendredi 40 dossiers nominatifs de projets agricoles, ouvrant la voie à une possible sortie de crise sur le site où devait être construit un nouvel aéroport.