Violences moindre qu'anticipées dans les cortèges "Gilets jaunes"

Par
Le 23e samedi consécutif de manifestation des "Gilets jaunes", redoutée par les autorités, a été caractérisé par une faible mobilisation en France, malgré un regain de participation à Paris, et une violence bien moindre que redoutée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le 23e samedi consécutif de manifestation des "Gilets jaunes", redoutée par les autorités, a été caractérisé par une faible mobilisation en France, malgré un regain de participation à Paris, et une violence bien moindre que redoutée.