La sulfureuse association SOS Education efface tous ses liens avec le nouveau ministre de l’éducation nationale

Une « interview exclusive » du nouveau ministre de l’éducation nationale donnée le jour de sa nomination, à une sulfureuse association anti-avortement et proche de l’extrême droite, a mystérieusement disparu du jour au lendemain.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Mais où est donc passée “l’interview exclusive” de Jean-Michel Blanquer, le nouveau ministre de l’Éducation nationale, donnée juste après sa nomination, à l’association qui était décrit comme proche de l’extrême droite et anti-avortement et selon Libération, SOS Éducation ? » Cette question, c’est le journal les Inrocks qui la pose.