Qui peut croire en la «réinvention» de Macron?

Par

Le président de la République assure que rien ne sera plus jamais comme avant la crise sanitaire provoquée par le Covid-19. Mais tout, dans ce qu’il dit ou fait, laisse présager du contraire. D’autant que le même homme avait lancé les mêmes promesses de changement… il y a un an et demi, en plein mouvement des « gilets jaunes ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Emmanuel Macron l’avait assuré : « Nous ne reprendrons pas le cours normal de nos vies, comme trop souvent par le passé dans des crises semblables, sans que rien n’ait été vraiment compris et sans que rien n’ait changé. » C’était le 10 décembre 2018, en plein mouvement des « gilets jaunes ». S’exprimant depuis l’Élysée, le président de la République avait pris le ton des grands jours pour amorcer ce qu’il allait bientôt baptiser « l’acte II » de son quinquennat. Au sortir d’une telle crise, il le promettait, plus rien ne serait comme avant.