Le gouvernement ouvre la porte à un nouveau CDI plus souple

Par

Le premier ministre a, pour la première fois, évoqué l’intégration à la concertation avec les partenaires sociaux d’un assouplissement du contrat de travail sur le modèle du CDI de chantier. Celui-ci permet de licencier un salarié à l’issue d’un projet. Un sujet sorti totalement des radars de la concertation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La concertation reprend cette semaine entre les partenaires sociaux et le ministère du travail sur la réforme du code du même nom. Au menu de cette deuxième série de rencontres : le niveau de la négociation collective – l’entreprise ou la branche – et ce que l’on peut y mettre. Dans la torpeur estivale, le calendrier ultra-serré mis en place par le gouvernement, qui devra mener en octobre, avec l’adoption des ordonnances par l’Assemblée nationale, se déroule quasiment sans accroc.