L'idée d'une forte hausse du smic divise Les Républicains

Par
Guillaume Peltier, numéro trois du parti Les Républicains (LR), a provoqué des remous au sein de sa famille politique en proposant d'augmenter de 10% à 20% le montant du salaire minimum en France.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Guillaume Peltier, numéro trois du parti Les Républicains (LR), a provoqué des remous au sein de sa famille politique en proposant d'augmenter de 10% à 20% le montant du salaire minimum en France.