L'Elysée va licencier Benalla, entendu par les policiers

Par
La présidence de la République a décidé d'engager une procédure de licenciement à l'encontre d'Alexandre Benalla, collaborateur d'Emmanuel Macron à l'origine d'une tempête politique, qui a été placé en garde à vue vendredi matin pour des violences lors des manifestations du 1er-Mai.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La présidence de la République a décidé d'engager une procédure de licenciement à l'encontre d'Alexandre Benalla, collaborateur d'Emmanuel Macron à l'origine d'une tempête politique, qui a été placé en garde à vue vendredi matin pour des violences lors des manifestations du 1er-Mai.