Pascal Durand: «Manuel Valls oublie qu’il est ministre de la République»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après l’éviction brutale de Delphine Batho début juillet, les écologistes avaient rapidement retrouvé le sourire tant le premier ministre et le président de la République avaient multiplié les gestes d’apaisement envers leur allié. Mais les récentes déclarations de Manuel Valls sur la réforme pénale, les Roms, l’islam ou l’immigration ulcèrent une grande partie des militants écologistes qui ont rendez-vous à Marseille, à partir du 22 août, pour leurs traditionnelles Journées d’été.