Le coût de la rentrée universitaire en hausse, selon l'Unef

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Bah, avec Parcoursup, le gouvernement a trouvé un bon moyen de ne pas trop grever le budget des étudiants : on les empêche de suivre des études.

Je ne vois donc pas où serait le problème... tongue-out

Je ne sais pas si vous avez les moyens de lire le point mais j'ai vu une dépêche selon laquelle le gouvernement voulait inciter financièrement les étudiants à accepter une place loin de chez eux. Cela représentait une enveloppe budgétaire de 7 millions d'euros, bien belle la rustine pour éviter que mr et mme tout le monde se pose des questions concernant parcoursup?

En tout cas l'empêchement de faire les études est fait de façon sournoise, cela va être une catastrophe sur le moyen et le long terme.

Bonjour Monsieur Bixelle,

J'en avait effectivement entendu parler (montant maxi, 1000 €/étudiant et par an, ce qui est un montant relativement ridicule pour celui qui doit s'exiler a plus de 100 km de chez ses parents) de cette "aide" qui semble être davantage destinée à vouloir acheter une certaine paix sociale plutôt qu'à réellement faire quelque chose pour les étudiants issus du milieu des "riens".

avant c’était zéro, vous trouviez ca mieux? 

La critique systématique c’est un peu lassant 

Sans compter les traumatismes psychologiques irreversibles de cet exil de 100km en territoire inconnu. Inhumain de forcer ces jeunes adultes qui ne demandent souvent qu'à rester chez papa et/ou maman.

Avant, nous avions un système certes boîteux, mais qui fonctionnait moins mal...

La glorification systématique, c'est lassant aussi tongue-out

Ah bon 

ce. N.Est pas ce qu’on lisait ici notamment il y a deux ans !! 

Le marronnier de la rentree

rien à signaler en résumé

c'est pire !!

pour 2 raisons

PARCOURSUP  en dehors des universités

la sélection par l'argent s'accentue les frais de dossier, prétendument nécessaires pour justifier l'excellence augmente en dehors des universités sélection et frais élevés 50 euros les deux réunis c'est une arme de dissuasion massive

les droits d'inscription dans des écoles d'ingénieurs publiques, pour l'école elle même mais aussi ses satellites recrutant après bac et fixés par le ministère sont passés à 2500 E depuis septembre 2018 malgré les protestations des écoles et des parents les écoles apres bac ouvertes dans les années 90 après le discours de François Mitterrand soulignant le manque d'ingénieurs elles ont longtemps étaient appelées formations Descomps du nom du rapporteur 

quel sera leur avenir ? l'apprentissage peut être mais là la sélection joue à plein le jeune n'a plus un vrai choix  

de toute façon toutes ces écoles groupe des écoles des mines saint etienne Douai etc et groupe des écoles centrales qui avaient fait des progrès vers une mixité sociale , notamment grâce à ces écoles recrutant au niveau du bac verront cette mixité reculer

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale