En détention provisoire depuis sa mise en examen pour «association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste», le 12 octobre 2009, Adlène Hicheur, 34 ans, a accepté de répondre à quelques questions (lire le rappel de cette affaire en cliquant ici). L'ancien physicien du Cern, spécialisé dans la physique des particules et promis à un bel avenir scientifique, dénonce une «vaste opération irrationnelle et disproportionnée de communication». Il est soupçonné, sur la base d'échanges privés sur Internet avec un internaute, présenté par l'antiterrorisme comme un cadre d'Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi), d'avoir projeté un attentat contre le 27e bataillon de chasseurs alpins d'Annecy.