Ce reniement dont Valls est le nom

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’affrontement entre Manuel Valls, ministre de l’intérieur, et Christiane Taubira, ministre de la justice, ne se fait pas que par médias interposés à propos de la décision du parquet de Chartres de ne pas incarcérer immédiatement trois condamnés en raison d'une prison surpeuplée. Il se fait aussi par lettre à François Hollande. Le 25 juillet 2013, Manuel Valls a envoyé une note au président de la République critiquant vivement la réforme de la procédure pénale du ministère de la justice (lire ici).