Transition énergétique: promis, juré, c'est parti!

Par et

Une annonce choc : diviser par deux la consommation d'énergie d'ici 2050. Un engagement : l'adoption d'une loi sur la transition énergétique en 2014. François Hollande a fait tomber plusieurs tabous en ouverture de la Conférence environnementale. Les moyens et les décisions suivront-ils ? Le président a en tout cas donné des gages à ses alliés écologistes en plein psychodrame.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Contre toute attente, François Hollande a ouvert la conférence environnementale, vendredi 20 septembre, en faisant tomber un tabou : le lien entre croissance de la consommation énergétique et création de richesses. Pour la première fois, le chef de l’État a fixé pour objectif au pays de réduire par deux la consommation finale d’énergie d’ici 2050. « Le pari est audacieux. Est-il hors de portée ? Oui si nous en faisons un dogme ; non s’il s’agit d’un objectif mobilisateur qui devra s’adapter à nos résultats en terme de croissance. »