La villa de la sénatrice Samia Ghali perquisitionnée

Par et Jean-Marie Leforestier (Marsactu)

La villa de la sénatrice marseillaise a été perquisitionnée mercredi 20 septembre dans le cadre d’une enquête ouverte en mai 2016 par le Parquet national financier. Nous republions notre article sur les conditions d’achat de cette villa et la régularisation de sa piscine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Comme l'a révélé France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur, des policiers de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales perquisitionnent, depuis ce mercredi matin 20 septembre 2017, la villa marseillaise de la sénatrice socialiste Samia Ghali. Cette perquisition a lieu dans le cadre de l’enquête préliminaire pour détournement de fonds publics, corruption, favoritisme et blanchiment ouverte en mai 2016 par le Parquet national financier. L'enquête avait été lancée après la réception d’un courrier anonyme, dont Mediapart avait également été destinataire.