Bygmalion: Sarkozy attendra encore pour savoir s'il sera jugé

Par
La chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Paris a décidé jeudi de prendre son temps pour statuer sur les recours de l'ex-président Nicolas Sarkozy contre son renvoi en correctionnelle pour financement illégal de sa campagne présidentielle de 2012.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Paris a décidé jeudi de prendre son temps pour statuer sur les recours de l'ex-président Nicolas Sarkozy contre son renvoi en correctionnelle pour financement illégal de sa campagne présidentielle de 2012.