Montebourg veut bel et bien «gagner», contre tous les candidats «gestionnaires»

Par
Arnaud Montebourg a annoncé, samedi, sa candidature aux primaires du parti socialiste. Il n'est pas là pour témoigner, assure-t-il, mais pour l'emporter contre tous ceux, à gauche, qui ont «échoué depuis vingt ans».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Frangy-en-Bresse, de notre envoyé spécial