Des djihadistes présumés auraient envisagé d'agir le 17/11

Par
Quatre candidats présumés au djihad, mis en examen en fin de semaine dernière pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et placés en détention, auraient envisagé de passer à l'action samedi, premier jour des manifestations de "gilets jaunes", ont déclaré lundi des sources proches de l'enquête.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Quatre candidats présumés au djihad, mis en examen en fin de semaine dernière pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et placés en détention, auraient envisagé de passer à l'action samedi, premier jour des manifestations de "gilets jaunes", ont déclaré lundi des sources proches de l'enquête.