Le Maire exclut tout "geste" pour les "Gilets jaunes"

Par
Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a écarté mardi tout "geste" pour répondre aux revendications des "Gilets jaunes", estimant qu'"un centime ici, deux centimes là" n'apaiseraient pas leur colère.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a écarté mardi tout "geste" pour répondre aux revendications des "Gilets jaunes", estimant qu'"un centime ici, deux centimes là" n'apaiseraient pas leur colère.