Revenus des élus: un contrôle renforcé malgré l'offensive Copé

Par et
L'Assemblée nationale a voté, dans la nuit de lundi, un renforcement des pouvoirs de la commission pour la transparence financière de la vie politique. Un renforcement partiel par rapport au projet initial et aux demandes de la commission. Même cela, Jean-François Copé aura tout fait pour l'empêcher.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jean-François Copé ne voulait pas, pour une fois, d'une nouvelle infraction dans le Code pénal: pourquoi donc punir les élus qui mentent en remplissant leur déclaration de patrimoine? Cette «drôle» d'idée était pourtant au cœur d'une proposition de loi issue de son propre camp et rédigée par deux députés UMP, examinée lundi 20 décembre par l'Assemblée nationale.