Anne Lauvergeon est déjà sur les rangs pour la présidence d'EADS

Par

Sa candidature est soutenue par le puissant Corps des mines.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le nouvel accord actionnarial sur EADS n’est même pas encore entré en vigueur que la bataille pour les places au conseil d’administration a déjà commencé. Sans attendre, Anne Lauvergeon, actuellement présidente du conseil de surveillance de Libération, s’est placée sur les rangs. Avec l’aide de son inséparable conseillère en communication, Anne Meaux, elle a déjà engagé une campagne active pour obtenir la présidence d’EADS.