«Piratage» via Google : drôle de procès en appel pour un journaliste

Par

Olivier Laurelli, journaliste et hacker connu sous le pseudonyme de « Bluetouff », comparaissait en appel pour avoir téléchargé des documents de l'Agence nationale de sécurité sanitaire référencés par Google. Devant des magistrats visiblement dépassés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce sont trois magistrats totalement dépassés par les faits qui leur étaient présentés qui ont jugé en appel, mercredi 18 décembre, Olivier Laurelli, un journaliste-hacker accusé d’avoir téléchargé des documents de l’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses).