Le petit livre rouge de la révolution fiscale

Par
Pour une révolution fiscale sera l'une des références du débat public de la prochaine présidentielle. Ecrit par trois économistes, Camille Landais, Thomas Piketty et Emmanuel Saez, il établit l'injustice du système fiscal français et propose de le reconstruire de fond en comble. Ce qui risque de bousculer les prudences socialistes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour une révolution fiscale est un livre (Seuil, La République des idées, 12,50€) qui sera l'une des références du débat public de la prochaine élection présidentielle, surtout dans les rangs de la gauche. Ecrit par trois économistes qui figurent parmi les meilleurs spécialistes de la question des impôts en France, Camille Landais (chercheur au Standford institute for economic policy research), Thomas Piketty (professeur à l'Ecole d'économie de Paris et directeur d'études à l'EHESS) et Emmanuel Saez (professeur d'économie à Berkeley), l'ouvrage et le site Internet qui lui est adossé présentent le double mérite de dresser un constat incontestable – et accablant – des graves dysfonctionnements du système fiscal français et des inégalités qu'il génère; et de soumettre des pistes de réflexion radicales non plus pour le rafistoler mais pour le reconstruire de fond en comble.