Eric Woerth a bien bradé l’hippodrome de Compiègne

Par

Les experts désignés par la Cour de justice de la République ont rendu leur rapport : les terrains forestiers et l’hippodrome de Compiègne cédés par l’ex-ministre du budget l’ont été pour moins du tiers de leur valeur. La mise en examen d’Eric Woerth devient presque inévitable.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les terrains forestiers et l’hippodrome de Compiègne cédés par Eric Woerth en mars 2010 ont bel et bien été bradés. Le collège de trois experts désigné début 2011 pour expertiser la valeur de ces biens a remis son rapport à la commission d’instruction de la Cour de justice de la République (CJR) voici quelques jours.