Le «storytelling» du président-candidat Sarkozy

Par et

Nicolas Sarkozy est candidat, et il l'a fait savoir dans un prétendu « off » très calculé, révélé seulement ce mardi. La suite d'un « storytelling » d'un mois où son marathon des vœux a été l'occasion pour lui de tenter d'imposer son agenda et sa réalité : Hollande serait le « favori », lui le « challenger ». Mediapart décrypte en images ses 23 discours (vidéo dans l'article).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Ce sera une campagne très différente de celle de 2007», a dit Nicolas Sarkozy samedi, en Guyane, dans une discussion soi-disant «off» révélée seulement mardi, où il évoque sa candidature et sa possible «fin de carrière». «Vous n'imaginez pas les surprises que les Français nous réservent. Les favoris à l'élection présidentielle ont toujours perdu», a-t-il lâché, visant François Hollande.