Benalla se défend et esquive devant les sénateurs

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Alexandre Benalla s'est défendu lundi, devant la commission d'enquête du Sénat, d'avoir menti au sujet de ses passeports diplomatiques qui, a-t-il dit "solennellement" et "sous serment", lui ont été restitués début octobre, soit bien après son licenciement de l'Elysée à la fin juillet.