Benalla se défend et esquive devant les sénateurs

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Les vieux sénateurs qui interrogent Benalla ,  m'ont l'air de vieux clébars qui auraient dégottés une merde de chat    !      depuis le temps qu'on attendaient ….   pensent -ils    !

Les sénateurs ont du faire un deal avec Macron : vous ne touchez pas au sénat en contre partie nous n'allons pas très loin dans l enquête sur l'affaire benalla.

Ok, je vais demander mes badges d'accès et mon Smartphone de mon ancien boulot. Si je emande gentiment, ils vont sans doute me les redonner dans une ruelle, derrière mon ancien bureau...

Vu comme cétait simple pour lui, il n'est pas un peu stupide de ne pas avoir redemandé la bagnole de fonction avec gyrophare ?

La question sous-jacente ne serait-elle pas de savoir s'il a gardé une fonction, sans voiture ni gyrophare?... Et, si c'était le cas, de savoir qui lui aurait redonné une fonction?

C'est ce qui n'est pas dit, et qui fait pourtant vibrer le monde médiatique, me semble-t-il...

  • Nouveau
  • 21/01/2019 16:13
  • Par

Près à tout ces sénateurs pour garder leurs privilèges, mais çà finiras par se savoir l'affaire Benalla et à ce moment là, on pourra dire qu'ils sont complices.

..."un manque de discernement"... cool ...

 

Sans nul doute... (coucou :) )

Le même spectacle consternant nous avait été offert par Cahuzac  ... 

 

  • Nouveau
  • 21/01/2019 17:19
  • Par

C'est une manœuvre politique orchestrée au plus haut sommet de l'état.

La justice (le Parquet qui dépend du pouvoir) peut tout à fait décider de mettre un terme à l'affaire sans qu'aucun juge d'instruction (indépendant) n'ait été diligenté pour connaître tous les méandres du fonctionnement de l'Elysée et des agissements douteux de ses hommes de main.

La commission d'enquête du Sénat semble totalement court-circuitée.

Vive la transparence !

Pour avoir besoin de tant de « pouvoirs » extérieurs, ce PR doit avoir un problème de manque de puissance intérieure à combler !

C'est bien pratique cette instruction judiciaire ... 

La ficelle est grosse mais c'est imparable. 

 

Benalla est un petit gars de banlieue ... 

Jupiter l'a admis dans son intimité et le traite en "frère" 

Benalla est ébloui. 

Il ne trahira JAMAIS Jupiter. 

Dût-il en mourir. 

J'ai écouté quelques passages de son audition et je crains qu'une fois de plus il a menti, et le moment ou il dit qu'il parle sous serment, et donc qu'il dit la vérité et déjà un mensonge,car il me semble que dans la première audience, il a déjà mentis, et en disant cela il montre que ces des mensonges et en même temps il se moque de la commission.Et comme je vous l'ai déjà dit,non seulement il dira rien, mais des éléments de la première audience montre que peut être les premiers soupçon était les bons, je laisse aux spécialistes de faire le tri car on est encore loin de la vraie vérité,car je pense qu'il y a plus de monde qui en fait partie.
  • Nouveau
  • 21/01/2019 18:59
  • Par

« Je les restitués dans le courant du mois d'août 2018" et "ces passeports m'ont été rendus à nouveau, alors que j'avais été contacté par un membre de l'Elysée (...), début octobre 2018"

Logique.

Il se fait virer et continue à utiliser DES (au pluriel !) passeports diplomatiques (documents officiels de l’Etat français) pour ses virées des Bahamas au Tchad. Vingt-trois fois. VINGT-TROIS fois. Pas une ou deux fois. 

Normal.

Il n’a pas fini de faire rire et à faire le zouave !

« "Je ne détiens aucun secret sur qui que ce soit, je ne fais aucun chantage", a assuré Alexandre Benalla, qui a dit souhaiter le succès du chef de l'Etat. »

LOL. C’est cela, oui. Et Benalla, alias Mars sur Tinder, ne serait pas l’amant de Macron, alias Jupiter comme l’a-t-il clamé...au cas où, on aurait des doutes.. Non, non, quelle idée !!

Benalla est aussi innocent et irresponsable que l’enfant qui vient de naître. À l’écouter, sur parole-s, l’Elysée, lui donnerai le bon Dieu sans confession...

Pourquoi tant de haine pour ce saint homme ben allah!

il n'est qu'un mythomane manipulateur, honte à ceux qui se sont laissés abuser. Il continue avec les sénateurs.

Et dire que Montesquieu était Français! Dany le Belge.

Quand on pense à Djouhri ….  l'agent trouble du pouvoir  , de Fauccart….. le prince des ténèbres   !     Les vieux Sénateurs se sont -ils émus  ?

Reste plus qu'à espérer que les journalistes arrivent encore à trouver quelques failles.

Mais compte tenu du verrouillage établi par Macron, sa clique et la justice à sa main, ça va être dur.

Mêmes questions qu'au 1° jour:

Quel secret inavouable se cache là derrière?

Qu'est-ce qui lie autant Macron et Benalla?

Des langues vont-elles se délier au fil du temps? 

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale