Islamophobie: un homme poursuivi pour avoir crevé les pneus de femmes voilées

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Son procès devait se tenir le 7 janvier, mais la grève des avocats en a décidé autrement. Jean-Pierre E., 73 ans, est finalement attendu le 2 juin prochain au tribunal correctionnel de Strasbourg, où il doit être jugé pour « dégradation de biens commise en raison de l’appartenance à une religion ».