Des musulmans aux Roms: les nouvelles figures de la xénophobie

Par

Dans son rapport annuel publié ce jeudi, la Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH) évoque une « flambée de violence ». S'alarmant tout particulièrement des préjugés à l'encontre des musulmans et des Roms, elle souligne la responsabilité des représentants politiques de droite comme de gauche.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les actes et menaces à caractère raciste, antisémite et antimusulman marquent une forte augmentation en 2012. Dans son rapport annuel sur le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie publié ce jeudi 21 mars, la Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH) évoque une « flambée de violence » pour qualifier cette tendance. Les données issues du ministère de l’intérieur font état de 1 539 actes et menaces recensés par les services de police et de gendarmerie, soit une hausse de 23 % sur un an.