Remous à l'Assemblée autour du droit d'amendement

Par
Les députés de l'opposition, de droite comme de gauche, ont quitté mercredi l'hémicycle lors de la séance de questions au gouvernement, pour manifester leur opposition à la limitation du droit d'amendement envisagée dans le cadre de la réforme de la Constitution voulue par Emmanuel Macron.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les députés de l'opposition, de droite comme de gauche, ont quitté mercredi l'hémicycle lors de la séance de questions au gouvernement, pour manifester leur opposition à la limitation du droit d'amendement envisagée dans le cadre de la réforme de la Constitution voulue par Emmanuel Macron.