A Paris, la mobilisation sur le climat a trouvé son QG

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un groupe d’une vingtaine de personnes se presse dans l’entrée. Quelques retardataires referment doucement la porte. Des trentenaires, des « quadras », un père de famille et ses deux fils. Un tatoué à légère crête, un jeune travailleur (ou étudiant ?) à lunettes et veste. Certains en arrivant croisent Vincent Verzat, youtubeur de l’équipe Partager c’est sympa, et le saluent – « Bravo pour ce que vous faites », « C’est grâce à vous que je suis là ». Le jeune homme remercie.