Derrière l’absence de dépistage massif du Covid-19, la réalité d’une pénurie

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tester, tester, tester. C’est la consigne donnée, lundi 16 mars, par le président de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une conférence de presse à Genève, au siège de l’institution. « Nul ne peut combattre un incendie les yeux bandés », a-t-il déclaré. « Pour contrôler et mettre fin aux épidémies, les pays doivent tester, isoler et suivre les contacts », répètera-t-il deux jours plus tard.