Installer la criminologie à l'université: le fait du prince et le débat scientifique

Par et

La création d'une section criminologie à l'université n'en finit pas de susciter la réprobation d'une communauté scientifique qui dénonce une décision politique, avec en grand ordonnateur, le conseiller sécurité de Nicolas Sarkozy, Alain Bauer. Au Cnam (Conservatoire national des arts et métiers), où quatre postes doivent être pourvus, on espère beaucoup d'une alternance politique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La criminologie, comme discipline à part entière, parviendra-t-elle à se frayer un chemin dans l'institution universitaire ? A la veille de l'élection présidentielle, ceux qui voient dans l'arrivée de cette discipline le pur fait du prince – en l'occurrence un cadeau de Nicolas Sarkozy à son ancien conseiller sécurité et ami Alain Bauer – veulent croire qu'une nouvelle majorité pourrait changer la donne.