Le dernier jour de campagne bouleversé par l'attaque "terroriste"

Par
L'attentat commis sur les Champs-Elysées contre des policiers a dominé vendredi le dernier jour de campagne présidentielle, bouleversant les agendas des candidats et replaçant la lutte antiterroriste et la sécurité au coeur des débats.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'attentat commis sur les Champs-Elysées contre des policiers a dominé vendredi le dernier jour de campagne présidentielle, bouleversant les agendas des candidats et replaçant la lutte antiterroriste et la sécurité au coeur des débats.