Résistance: des historiens et des héros

Par

Une remarquable histoire de la Résistance parvient à raconter de manière passionnante la lutte contre l’occupant nazi en conciliant rigueur historique et hommage aux combattants de l’ombre. À rebours du ton suspicieux de ce qui s’écrit trop souvent depuis trente ans.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des maquisards en béret, mitraillette Sten sous le bras ; des parachutages, des atterrissages nocturnes ; des tracts, des journaux clandestins ; des déportés, des fusillés ; et cette radio grésillante de Londres avec ces messages aussi cryptiques que poétiques... Images archétypales qui viennent à l’esprit dès que l’on évoque la Résistance française, provoquant presque toujours cette question lancinante : qu’aurais-je fait, moi ? La Lutte clandestine en France n’y répond évidemment pas. Mais fait entrer le lecteur dans les raisonnements, les émotions, le ressenti des combattants de l’ombre. C’est là le plus bel hommage à leur rendre : raconter ce qu’a été leur vie de clandestin, en lutte tant contre l’occupant que contre leur propre État, à laquelle rien ne les avait préparés.