En Bretagne, Macron se défend d'être le "président des villes"

Par
Emmanuel Macron, dépeint par la droite comme le "président des villes" et toujours perçu par une majorité de l'opinion comme le "président des riches", a assuré jeudi, lors d'un déplacement en Bretagne, être le "président de tous les Français", accusant ses détracteurs de "jouer sur les peurs".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

QUIMPER, Finistère (Reuters) - Emmanuel Macron, dépeint par la droite comme le "président des villes" et toujours perçu par une majorité de l'opinion comme le "président des riches", a assuré jeudi, lors d'un déplacement en Bretagne, être le "président de tous les Français", accusant ses détracteurs de "jouer sur les peurs".