Macron ne veut pas qu'on s'habitue à la "lèpre" des extrêmes

Par
Emmanuel Macron a appelé jeudi à ne pas s'habituer à la "lèpre" des extrêmes en Europe, une allusion à peine voilée au nouveau gouvernement italien, dont la décision la semaine dernière de ne pas laisser accoster l'Aquarius a ravivé les fractures au sein de l'Union européenne sur la question migratoire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

QUIMPER, Finistère (Reuters) - Emmanuel Macron a appelé jeudi à ne pas s'habituer à la "lèpre" des extrêmes en Europe, une allusion à peine voilée au nouveau gouvernement italien, dont la décision la semaine dernière de ne pas laisser accoster l'Aquarius a ravivé les fractures au sein de l'Union européenne sur la question migratoire.