Rejet d'une proposition de loi contre les 80 km/h sur route

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Soutenus par la « gauche » ? Hallucinant.

Je suis aussi surpris.

Alors que l’impact sur l’environnement est positif.

Etrange

En effet ce sujet semble faire consensus politique . Alors que la lutte contre l'insécurité routière, la sauvegarde collective  de l'intégrité physique, la lutte contre l'individualisme au volant étaient des thématiques plutôt de gauche et que la lutte contre la réglementation routière dans le domaine de la vitesse était plutôt l'apanage de l'extrême droite , il semble que les lignes soient désormais brouillées. Tout le monde semble faire de l'Auto Plus...Au lieu de dire carrément que l'habitude de conduire à 90km/h et plus souvent à 100 ...(la petite marge des radars et du compteur optimiste) est dérangée par cette mesure nouvelle et que lorsqu'on me dérange, j'aime pas, les arguments sur la perte de temps, ceux sur la perte d'attractivité du territoire (sic) sont aussi peu crédibles que ceux entendus contre la limitation de l'absorption d'alcool avant de prendre le volant du type : y a des gens qui résistent, si on est commercial on pourra plus négocier un bon contrat etc...entendus en leur temps mille fois et qui font sourire désormais ainsi que ceux contre le port de la ceinture entendus eux aussi mille fois avec le témoignage du pompier de service et/ou du policier qui dit à la personne éjectée que son éjection  du véhicule l'aurait sauvée..Vouloir utiliser des arguments rationnels en sécurité routière relève du défi parfois. Sans parler de cet avocat spécialiste en droit routier (droit qui n'existe pas en tant que tel mais inventé par lui ..) affirmant péremptoirement qu'il faut mieux (sic) avoir un choc frontal avec une voiture haut de gamme à 180 km/h qu'avec une 2 CV ( au passage c'est toujours la 2CV qu'on prend en exemple dans ce cas là et non une voiture de même gamme récente mais bon...) . Quand on fait les calculs de l'énergie à dissiper dans les deux le joules s'affichent à perdre la tête mais de toutes manières dans les deux cas t'es mort ...parce que ton foutu corps ce qu'il ne supporte pas c'est pas tellement la vitesse mais la brutale décélération : le passage en millisecondes de 100 ou 200 km/h à zéro... Dommage qu'il n'ait jamais voulu faire le test l'avocat en question...

J'ai bien peur que les chauffards bourrés et/ou shootés qui font du 130 sur une route limitée à 90 continueront à le faire (s'ils sont encore en vie) quand les mêmes routes seront limitées à 80...

Nous sommes tous à mon avis à un moment ou un autre chauffard. Nous n'avons pas su prendre une information visuelle au bon moment et avons mis en péril un deux roues que nous n'avions pas pris en compte par exemple. Le jugements de valeur sur les erreurs de conduite nous les avons tous aussi, l'autre étant "le con" de service en général. ll serait intéressant à mon avis de s'inspirer de ce qui existe en aviation civile. Quand il y a eu presqu'accident justement lié à une erreur humaine , on en fait part sur une base anonyme pour la relater et éviter qu'elle ne se reproduise. Pour les personnes alcoolisées ou sous stupéfiants paradoxalement , leur état parfois les conduit à aller abusivement lentement. Les gendarmes le savent à la campagne. Une voiture très lente circulant qui plus est la nuit feux éteint ou en plein phare est un indice de conducteur alcoolisé. Pour les accrocs au cannabis se sont les trajectoires et changements de file qui feront problème mais dans les deux cas, les doses absorbées, leur teneur en produit actif feront la différence. Vous avez raison les personnes alcoolisées le sachant auront tendance à privilégier les itinéraires peu contrôlés notamment les routes départementales . Pas sûr qu'ils y roulent d'ailleurs très vites comme je l'ai écrit plus haut mais en tous cas en toute insécurité pour les autres et eux mêmes.La mesure de passage de 90 à 80 ne changeant rien sur ce point.

Quand l'épouvantail de matignon a une idée dans la tête, il ne l'a pas ailleurs...

Dommage qu'il n'applique pas ce même principe à ses convictions politiques !

Vous allez voir qui commande! Moi j'ai fait l'ENA donc je sais ce qui est bien pour les Français. Silence, vous êtes des ignares !

Aucune démonstration, pas plus qu' une analyse de l'accidentologie. Le flic moyen qui n'a rien vu, rien entendu, puisqu'il arrive sur les lieux d'un accident quand tout est immobile, coche "vitesse inadaptée" ça évite de réfléchir, ça simplifie le boulot et ça permettra de classer le dossier plus rapidement. En outre ça fait plaisir à sa hiérarchie et, ça ne peut pas nuire à sa carrière! Vitesse inadaptée sera traduit par cette hiérarchie, en vitesse excessive, voila comment sont faites les statistiques de la sécurité routière dans ce pays.

Procéder à une analyse fine des causes des accidents de la route mettrait sans aucun doute en évidence, beaucoup de carences très gênantes:

Fiasco total de notre système de formation à la conduite, basé sur le fric et pas sur les compétences réelles des candidats; d'ailleurs tout le monde peut prétendre conduire, même les débiles mentaux, les drogués et les alcooliques notoires, (j'en passe) il suffit de payer!

Racket total du permis à points; stage annuel (pour 4 points) imputable en formation d'entreprise, ou en frais généraux, mieux maintenant, pour quelques euros par mois, des assurances remboursent ces stages ! pas belle la vie ? (quand on a du pognon)

L'exploitation des données contenues par les cartes grises des véhicules responsables d'accidents, permettrait de distinguer les utilisateurs de véhicules de prêt c'est à dire les conducteurs non propriétaires des véhicules , des autres, ceux qui en prennent soin, car ils les ont payés... ce qui mènerait logiquement a sanctionner plus sévèrement le "rouler plus (vite), pour gagner plus"

Facteur gênant, la cupidité de certains professionnels de la route, coursiers, taxis, et autres payés au régime du "sitôt fini, sitôt parti

Il y a beaucoup de causes aux accidents; leur analyse est complexe, couteuse, il faudrait      enquêter, étudier, réfléchir....alors oui, au bout du compte, il y aurait certainement un facteur vitesse, beaucoup plus faible, que ce qu'en disent nos gouvernants

Tout cela est trop compliqué, on n'est pas fichu de faire respecter le 90kmh, alors on passe à 80kmh ! Vous allez voir qui commande !

On peut présager, toutes couleurs politiques confondues,  les sérieuses conséquences en terme de suffrages électoraux. Cela se paiera, Il y a plusieurs façons de faire l'unanimité!

Vous avez l'air de bien connaître le sujet. Moins que moi en tous cas.

Je pensais que les BAAC https://www.securite-routiere-az.fr/b/baac/ contenaient une rubrique relative à la propriété ou non du véhicule . On peut lire notamment dans le guide d'usage des BAAC "Définition de la variable"
Cette variable permet de définir le propriétaire du véhicule au moment de l’accident.
Intérêt de la variable
Cette variable permet de mieux cerner le nombre d’accidents où sont impliqués des usagers qui
circulaient dans des véhicules ne leur appartenant pas (société, administration...). On peut ainsi définir
des enjeux sur la politique de sécurité routière à mener auprès des entreprises.
 Vous dites :

"Procéder à une analyse fine des causes des accidents de la route mettrait sans aucun doute en évidence, beaucoup de carences très gênantes"/.../

Comme vous le savez mieux que moi, l'IFSTARR http://www.ifsttar.fr/fileadmin/user_upload/editions/Catalogues/CatalogueActes se livre à ce genre d'enquête en profondeur notamment avec les Etudes détaillées d'accidents (EDA) . D'autres enquêtes menées par le Bureau enquête accident (BEA) qu'on a coutume de connaître pour l'analyse des crashs d'avions intervient sur des accidents gravissimes. Sa base de données est en ligne ainsi que l'analyse complète détaillée des accidents analysés. http://www.bea-tt.developpement-durable.gouv.fr/

Comme vous les avez lu, je ne vous apprendrai rien en affirmant comme en aviation civile d'ailleurs que le facteur majeur d'accident est lié malheureusement à l'humain qui a merdé.

Les accidents de jeunes conducteurs que vous imputez à la mauvaise formation n'arrivent la plupart du temps qu'après 6 mois après l'obtention du permis et très majoritairement chez les garçons. Les experts s'accordent mais là encore vous le savez évidemment, pour dire qu'il serait souhaitable de promouvoir un permis graduel à étapes comme cela existe dans des pays nordiques ou la formation est plus longue et plus chère. Les débiles mentaux et identifiés comme tels ne peuvent à ma connaissance conduire , car leur affection fait partie de la liste des affections incompatibles avec la délivrance et le maintien du permis de conduire contenues dans le code de la route officiel. J'ignore si le passage en force des mesures de limitation de vitesse auront un impact sur le choix électoral car d'une part à chaque fois qu'une mesure nouvelle a été prise et quel que fut le gouvernement les automobilistes ont gueulé (lutte contre l'alcoolémie, baisse du taux, ceinture , casque etc).. et ont finalement cédé et d'autre part les élections ne sont pas échéance immédiates. D'autres mesures s'attaquant aux conditions du travail, aux rémunérations, à la protection social, aux retraites etc..auront d'ici là été passées et en ce qui me concerne c'est contre ces mesures politiques déplorables que je voterai contre Macron et non contre une mesure me faisant perdre 5 minutes sur un trajet de 20 kms ...

 

 

Que de menaces !

80km/h sur les routes secondaires c’est 160 km/h en choc frontal donc 12,5% en moins de vitesse qu’à 2 X 90 hm/h. Mais surtout 26% d’énergie en moins pour les 2 voitures dans la collision. Et s’il s’agit d’une collision avec un 40-60 tonnes avec une voiture c’est encore moins d’énergie consacrée à la collision. Quant à la diminution de la distance de freinage pour l’évitement de la collision, elle est très utile à rappeler Dans le cas où une voiture roule à la vitesse v en km/h, de nombreuses expériences ont conduit à la formule distance d’arrêt= v/3,6 + v2/290-2v Pour v en km/h Soit 99 mètres pour 90 km/h Et 71 m pour 80 km/h Soit 28 mètres de différence, pour un piéton c’est peut être sa chance de survie et pour 2 voitures c’est 56 mètres supplémentaires d’espace de non-collision Bon c’est vrai cela ne va pas combattre l’idée que les accidents n’arrivent qu’aux autres.

La gauche aurait voté avec LR contre les 80 km/h. C'est qui "la gauche" ? Des gens qui ne veulent pas contrarier, comme LR, pour des raisons électorales, la culture malsaine de la vitesse. Il me semble que l'abaissement de la vitesse maximale à elle seule pourra bien difficilement diminuer sérieusement le nombre de morts sur les routes. Que les 90 km/h soient respectés serait un net progrès.

C'est d'ailleurs ce qui va se passer. Quand la limite est passée de 60 à 50 en ville la distribution  des vitesses pratiquée s'est trouvée diminuée de 10km/H. Les conducteurs/ices qui conduisaient à 70 en agglomération se sont retrouvés rouler à 60. Il y a toujours ce petit quelque chose que beaucoup d'automobilistes s'octroient, ces 10km/en plus histoire d'avoir l'illusion de garder son libre arbitre. (Sources bilans annuels ONISR). En conséquence les conducteurs qui circulent à 100 actuellement sur le réseau limité à 90 ne circuleront pas à 80 mais 90. Du coup, ils perdront parfois un point de permis mais auront quand même finalement fait baisser les vitesses moyennes pratiquées.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Plus rapide sera le mouvement, plus dure sera la chute !

Il est certain qu'une formation et une information des conducteurs est plus que nécessaire, il n'y a qu'à voir le non respect quasi permanent des distances de sécurité.

Pour comprendre le problème des 8okmh, il ne faut pas être un diplômé du supérieur urbain qui n'a aucune route consernee par la loi non loin de chez lui. Ce qui ne l'empêche pas de disserter sur le sujet
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

C'est LFI qui aurait dû s'emparer du sujet, pas LR. Mais beaucoup d'insoumis urbains possèdent le même tropisme du coup de menton que Philippe 

 C'est pour l'instant la seule mesure de ce gouvernement qui va dans le bon sens et que je soutiens largement.

Ben alors pourquoi ne pas avoir limité à 70 km/h ?

Pourquoi pas ?

Et surtout pourquoi ne pas limiter également la vitesse sur les grands axes et sur les autoroutes...

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale