« À l’air libre » spécial. Régionales : quelques leçons du scrutin

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Bah, ils représentent toujours plus que vous ou moi ! Puisqu'ils sont représentants élus.

Vous avez pris vos gouttes?

77% avec les non inscrits, par choix ou because travailleur.e.s sans papiers... À moins qu'on ne considère les bronzé.e.s de la France qui se lève tôt (pour astiquer les valeurs boursières de celle qui fait la grasse) comme des Untermenschen ?

Le rap des Sans papiers © loeilsauvage

Le François Queste iranien a-t-il voté Raïssi, Rezaï ou Hemmati le 18 juin 2021 ? Nous sommes toutes et tous suspendu.e.s à l'explication de vote qu'il ne va pas manquer de nous donner ici... wink

75% dans ma commune (37 000 habitants)

J'ai voté hier, et ne part pas en vacance. Je ne suis jamais parti en vacance je me trouve bien ici dans les Alpes.

En aura nous voulons mettre wl dehors.. J'ai participé depuis des mois à des groupes de travail sur bien des sujets '' saisonniers'' etc.

C' est vrais le 73 vote à droite lr fn même famille. Dans le 73 c'est pratiquement 15% devant les Fachos, et le ps nous, allons pas baissez les bras après le 2 tours..

Je ne tourne pas veste moi. Naturaliste et ecolo.. Lw à offert des, mini bus à des associations ski club ou autres.. Il faut bien qu'il achète ses votes comme 6 millions d'euro au facho de chasseurs et agriculteurs... 

"avec une abstention pareille, ils (les élus) ont l'air bête, que vous le vouliez ou non.", dîtes-vous.

Les politiques qui sont élus via une abstention massive sont quasi toujours les pires ou presque pires.   Car ce sont surtout les classes populaires, dégoûtées, qui ne votent pas.  Leur désintérêt de la chose publique et les propagandes partisanes des médias font qu'une très grande partie d'entre eux ignore même quels candidats défendent le mieux leurs intérêts.  Alors gouvernent ceux qui défendent l'intérêt des puissants.  Et ils sortent en vainqueurs, avec les honneurs.  Ceux qui ont "l'air bête" sont ceux qui n'ont pas voté.  Ils sont en effet les dindons de la farce, entraînant dans la galère tous ceux qui ont voté pour l'intérêt de tous.  La caste des riches qui mène le monde dans le mur est ravie.

Encore faut-il qu'il y ait une offre qui en vale la peine.  Si oui, eh bien qu'ils votent pour elle pour que les choses changent.  Si non, eh bien qu'ils votent blanc.  Et que ces votes blanc soient pris en compte.  S'ils sont majoritaires, eh bien pas d'élus.  On recommence en se construisant une offre valable.  Donc OK avec vous sur la prise en compte des votes blancs.  

Et plutôt qu'abêtir "les masses", plutôt que de dire que l'abstention est un acte politique alors qu'il est fuite en avant ou indifférence, faire de l'éducation populaire pour inciter les gens à aller voter.  Rendre le vote obligatoire pourrait s'envisager aussi.  C'est bien plus impotant pour la vie que porter un masque en période de pandémie.

Et ça encouragerait les engagements et les lutte pour un monde meilleur.

77. 51 % d'abstention-blancs-nuls à Aulnay-sous-Bois, 77.35 % à Aubervilliers, 80.61 % à Bobigny, 79.01 % à Bondy, 78.54 % à Gennevilliers, 80.57 % à Livry-Gragan, 78.98 % à Saint-Denis 1, 81.71 % à Saint-Denis 2, 80.51 % à Sevran, 79.09 % à Tremblay-en-France...

Et "seulement" 65.79 % à Courbevoie, 57.52 % à Beaulieu-sur-mer, 64.60 % à Cabourg, 65.68 % à Levallois-Perret, 65.93 % à Paris-sous-Hidalgo, 61.76 % à Saint-Cloud, 62.69 % à Neuilly-sur-Seine... Le petit personnel de maison serait-il en train de converger vers les classes dangereuses ? Seigneur Jesus Marie Joseph, priez pour nous ! cry

"Rendre le vote obligatoire pourrait s'envisager aussi."

Et ça changerait quoi ? Si ceux qui ne veulent pas voter votent blanc, nul ou RN, ça arrange quoi ? Si les gens ne votent pas, c'est qu'ils ont des raisons. Et la raison, c'est que quel que soit le parti au pouvoir, c'est toujours la même chose : stagnation des salaires, baisse des retraites, casse des services publics, politique qui favorise les plus riches et défavorisent les plus pauvres. Vous voulez qu'on vote quoi ???

Vous n'obligerez personne à voter pour des privilégiés qui ne leur ressemblent pas. Et c'est tant mieux.

PS.Le vote obligatoire a pour but de donner une légitimité apparente aux élus. Trop facile.

?, Je préfère écouter les paroles des postulants ,

lorsque Thuriot  ( L R E M ) qualifie   de "  sectarisme un accord rétréci avec le P C 

et les

Verts " , je pense qu'elle est plus honnête que lui ,j'étais certain qu'elle resterait en famille .

Région Bourgogne - Franche - Comté , même éclatée dans la tête des habitants ,( certain qu'un habitant de Valentigney n'a rien à voir avec un Jurassien ou un Dijonnais )  mais

l'appartenance politique a encore son importance et du sens.

Toujours les mêmes excuses de la part de et pour ceux qui ne vont pas voter. J irais bien mais y a rien que des gens qui ne me plaisent pas. Qu'il y ait trois listes ou quinze c'est la même rengaine.

Et on ne parle que des régionales pour justifier cet argument. Il y avait aussi les départementales avec des 'locaux' et des programmes plus terre à terre (le collège du coin, faire un square ici etc) mais la j'imagine que les sujets ne sont pas assez importants pour les non votants.

C'est comme d'habitude : il faisait beau, on avait barbecue chez des amis, j'étais à la pêche, y a l Euro, etc... 

Vote obligatoire avec prise en compte du vote blanc serait une bonne chose.

Et proportionnelle !

Quand un élu peut recevoir "tout les pouvoirs" avec moins de 10% du corps électoral, on est très loin de la démocratie !

Et dans le modèle actuel, fin du retrait des listes pour "faire obstacle" au RN, soit le RN est un parti légitime, soit, il faut l'interdire.

Encore une fois, la voix de la sagesse... 

Salut JMLFI! j'espère que tu vas bien ! 

Arrêter l'alcool, prenez plutôt du cannabis, ça détend !

Ok, je me répète : Arrêter l'alcool, prenez plutôt du cannabis, ça détend !

( un bloc bourgeois quasi confiscateur de la citoyenneté et soutenu par le petit tiers de la population qui a voté hier...) Vous êtes complètement cramé cher monsieur ! Votre discourt veut dire que vous n'avez pas voté, donc taisez-vous SVP.

Je ne suis pas certain que Quatennens apprécie votre discourt !

Vous lui avez bien mieux répondu que moi ! Vous avez vu, laBretagne est peinte en rougewink et je ne vous parle pas du Finistère de mon cousin Benoît !

Amicalement

Cher Armel, vous auriez pu voter pour la liste de Benoît, mon cousin (par les arrières grand parents !)

Le vote est obligatoire en Belgique. Renseignez-vous pour savoir comment ça se passe plutôt que de fantasmer.

Cette élection a redémontré la fracture de Classes, car mise sous le tapis depuis trop longtemps par tous " les responsables"politiques, elle envoie des signes et la Lutte des Classes adviendra, sous des formes que ces "responsables" ne pourront contrôler ... 

Cet état est du au quinquennat mis en place avec Chirac et Jospin pour éviter une cohabitation : résultat,  nous avons une assemblée de Playmobil  .

Les élus savent qu'avec le Front républicain,  ils font leur politique en déclarant que le peuple est d'accord puis qu'ils ont été  élus 

que de bêtise dans ce commentaire que de fiel distillé contre les votants, sans savoir qui ils sont vraiment .Quel effet escompté de ce stupide commentaire :la division, la haine ? c'est indigne.

on attends avec impatience la Une de Mediapart (plutôt que sur les régionales de mes 2) sur la fête de la musique transformée en fête de la flicaille une fois de plus une fois de trop par Darmanin le nazi antisémite et violeur.

la jeunesse se réveille et j'espère qu'elle va se révolter et tout renverser parce que ça pue trop ce pays.

On peut leur faire confiance pour continuer de faire monter le dégoût et l'abstention...

Vous n'êtes plus qu'une petite minorité à voter pour ce triste spectacle, vous n'avez pas le droit de nous intimer au silence. L'arrogance et la morgue d'une petite partie de mes concitoyens est vraiment sans limite, l'abstention est en train d'exploser et vous continuez à donner des leçons comme si de rien n'était.

*intimer le silence

Pour moi, non, j'ai voté, parce que j'étais assesseur. Mais j'ai glissé une enveloppe vide pour des raisons que j'estime défendables. Et la Loi me le permet. Chacun a le droit d'avoir une opinion, puisque nous sommes en "démocratie".

Si vous me le présentez, pourquoi pas ? Je ne veux plus donner ma voix à des candidats que je ne connais pas, dont je ne sais pas ce dont ils sont capables. Eheheh ! Les années d'expériences, voyez-vous ! Comme disait un Romain d'Astérix: "C'est que mes dernières expériences m'ont beaucoup mûri".wink

Entièrement d'accord.laughing

Et on vote quoi ? LREM ? LR ? RN ? PS ?

@ JLMFI

Vous voyez quand vous faites l'effort, vous savez faire court, intéressant et percutant smile

+++++

Bonjour Edmond Kober,

J'aime "illes" et "celleux" (c'est sans ironie).

Et je partage votre commentaire, que je recommande.

Cordialement.

EELV le parti qui va manifester avec les flics fascistes de Alliance, avec Zemmour, Darmanin et le RN : bravo ! comptez sur moi pour vous faire une bonne pub.

jamais plus je ne voterais pour ce parti traître. Jamais plus le PCF jamais plus le PS jamais plus EELV.

voilà.

Parce que une fois au pouvoir on sait ce qu'il en adviendra de votre "nature sauvage" et de vos belles idées : vous vous torcherez avec et vous mettrez des flics partout et de la surveillance partout comme tous les autres fafs.

un exemple d'actualité ? les transports en commun gratuits en Ile de France : poubelle !

Vous avez raison: son parti va la massacrer

Mieux que jado

EELV le parti qui va manifester avec les flics fascistes de Alliance, avec Zemmour, Darmanin et le RN : bravo ! comptez sur moi pour vous faire une bonne pub.

jamais plus je ne voterais pour ce parti traître. Jamais plus le PCF jamais plus le PS jamais plus EELV.

voilà.

Parce que une fois au pouvoir on sait ce qu'il en adviendra de votre "nature sauvage" et de vos belles idées : vous vous torcherez avec et vous mettrez des flics partout et de la surveillance partout comme tous les autres fafs.

un exemple d'actualité ? les transports en commun gratuits en Ile de France : poubelle !

C'est fascinant de les écouter mais je ne suis pas sûr qu'ils se rendent comptent qu'ils n'existent absolument pas dans les médias que consomment 90% des électeurs.

Alors est ce qu'ils ne feraient pas mieux de refuser haut et fort le "Front Républicain" qui ne leur rends absolument pas service, mais dont le refus assumé leur permettrait peut être d'exister médiatiquement ailleurs que dans quelques supports, hélas, minoritaires.

Le front républicain n'est réclamé que par la droite, et non revendiqué par la gauche ! Du reste, la question ne se pose qu'en PACA, cette fois. Pour ma part, si j'étais en PACA, je ne ferais pas barrage à une droite qui a eu pourtant 6 ans pour éloigner le RN, ce qu'elle n'a pas su faire, puisque de nouveau la gauche est appelée, que dis-je, intimée à se retirer. Or le seul intérêt de se retirer en 2015 était que plus jamais la gauche n'ait à faire ce choix terrible de se rendre absente des instances régionales.

Mais je comprends que des partis comme EELV, le PS et même PC ou FI, ne peuvent prendre la responsabilité politique, devant tout un peuple, de cautionner le maintien d'une liste risquant de permettre au RN de l'emporter : car alors, par la suite, Macron et le LR sauteraient sur l'occasion pour nous dépeindre comme alliés du RN ! Et cette droite se draperait, en toute hypocrisie, dans la dignité d'être rempart face au RN (rires - jaunes), quand la gauche se serait compromis, selon eux, à permettre au RN de l'emporter.

Nous en sommes là. Nous, citoyens, pouvons, via les réseaux sociaux par exemple faire passer un hashtag genre "pas cette fois", mais les partis, eux, ne peuvent pas le faire.

Le cierge à la Bonne Mère ça marche aussi vous savez.. .ou les gousses d'ail .. pas mal les gousses d'ail même si c'est pour des dédiabolisés...

Les gousses d'ail, c'est contre les vampires. Nulle allusion aux RN dédiabolisé qui a lepénisé tout un pays, c'est dingue, non ?

J'ai toujours des gousses d'ail, et jamais le moindre vampire, donc scientifiquement, ça marche ! wink

@SACCADI

et ça nous avancerai à quoi en PACA de faire élire un admirateur déclaré du boucher Assad ?

en tout cas pour le tract des départementales , le R N est signalé au procureur de le République par le

collectif C D D L E ( collectif de défense des droits et libertés des étrangers ),

"contenu discriminatoire " ! Enfin!

@GABAS

Les gens dont vous parlez ne sont pas dans la liste Muselier, et Renaud Muselier n'est même pas cité dans l'article du Figaro que vous pointez, mais si ça vous amuse de déformer, tronquer, et poster des vidéos hors sujet no problèmo.

Oui, ça m'amuse...

Hier après-midi à Paris, place de la République, la racaille assermentée du faf antisémite darmanin a violemment dispersé à coup de lacrymos, matraques et canons à eau un rassemblement de jeunes qui dansaient pour fêter la fête de la musique, et mêmes violences policières partout en macronie. ↓

capture-d-ecran-2021-06-22-a-14-43-56

https://www.facebook.com/cerveauxnondisponibles/posts/4117693654996155

Même jour à Nantes, grande manifestation pacifique en hommage à Steve Maia Caniço, 24 ans, assassiné par la police de macron-darmanin dans la nuit du 21 au 22 juin 2019 ↓↓

capture-d-ecran-2021-06-22-a-14-10-15

https://www.facebook.com/tra.cy.758399/videos/511361430013499

→ Dans l'après-midi, les racailles assermentées des fafs macron-darmanin arrosent le cortège de lacrymos, plus violentes charges, matraquages, etc. 

capture-d-ecran-2021-06-22-a-14-24-59

https://www.facebook.com/cerveauxnondisponibles/posts/4117416455023875

Ainsi est le régime fasciste de macron : il cogne sur tout ce qui bouge, et parfois, TUE... Il cogne sur les ouvriers en grève, il cogne sur les populations racisées ("bicots", "négros" et "jaunâtres" selon l"expression en usage dans les casernes et commissariats), il cogne sur les jeunes.

"Et en même temps", les sommités du "personnel politique" et leurs psyttacidé.e.s font mine de s'étonner que la jeunesse BOYCOTTE EN MASSE les mascarades électorales du régime...

images

VAE VICTIS !

Comme expliqué, les partis ne peuvent cautionner un tel maintien, ce serait destructeur pour la gauche.

Mais il faudrait que se lève localement un mouvement citoyen pour réclamer le maintien de la liste. Hélas, d'ici mardi...

Uu mouvement citoyen avec 5 % des inscrits ?

Hé, y'a foot et terrasses et même boîtes (oh les bien nommées) de nuit !

La liberté, non, c'est exquis !

Bref, de quoi consommer, pour des sommes de cons !

Oh, boire un coup en terrasse, je n'ai rien contre, mais de là à en faire un acte de liberté et s'en satisfaire, bof bof !

Mais les "citoyens" consomment de la politique, désormais. Ou pas. Car les votes, à par satisfaire la bourgeoisie toujours gagnantes, ils servent à quoi ?

Bonsoir, impossible de voir l'émission spéciale sur les élections régionales du 20/06/21 (diffusée le 21/06 à 19h)

impossible sur suivre les intervenants : son coupé; image absente. C'EST BIEN C...

J'attendais autre chose pour vos analyses et entretiens (je suis abonnée)

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Sur le revenu universel, bien d'accord. C'est chercher à ne pas vouloir affronter le problème de face, et au final valider la citoyenneté à deux vitesses, le salarié intégré, et une masse de gens ne pouvant vivre que d'expédients toute leur vie - et d'un revenu universel qui serait bloqué, au mieux, à un "super RSA" (mais restant sous le seuil de pauvreté)

Sur la composition de l'électorat, notons que ce sont aussi les personnes âgées... de gauche qui se sont déplacés ! Dans cette élection, on n'a pas plus que d'habitude une césure riches / pauvres, qu'une césure plus importante vieux / jeunes. Car apparemment (sondage IPSOS, si je remets la main dessus), même les jeunes aisés n'auraient pas tellement voté !

On a eu un vote de classe... d'âge. Et comme les gens âgés votent surtout LR (ce qui explique que LREM, le parti idéal pour les riches, a fait un mauvais score), forcément c'est le parti qui a été le moins impacté par l'abstention. Et plus vous avez un soutien de jeunes, plus l'abstention a été forte, pour tous les partis. Et comme c'est aujourd'hui le RN qui fait les meilleurs scores parmi les adultes jeunes...

" le RN n'a pas une assise stable ce que montre ce scrutin."

Bah comme çà au moins ce scrutin n'aura pas servi a rien. ça donne sa feuille de route à une gauche digne de ce nom. Des volontaires ? wink

"Ce scrutin montre également que le moment est propice à un mouvement social fort, polymorphe, comportant des fronts convergents : climat, social, culture, etc etc. "

Comment ou qui va faire le ciment, le bloc qui ferait force ?

Ce que je trouve lamentable, c'est qu'on reproche aux différents dirigeants de gauche d'être incapables de s'entendre...mais on passe son temps à chercher noise à chaque dirigeant qui nous déplait !

Il faut rechercher ce qui nous rapproche, plutôt que de chercher à tout prix à mettre en "valeur" ce qui nous sépare. Sinon, on n'arrivera à rien, sinon à vouloir responsable les autres de nos propres échecs.

On ne peut se permettre le luxe de se disputailler, au moment où la droite dure, préfasciste à néofasciste, pourrait bien prendre le pouvoir pour les 15 prochaines années. Et pour éviter de permettre à la gauche molle (PS, Jadot) de nous cracher dessus, il faut commencer par les séduire, et non passer notre temps à les engueuler. Même s'il y a largement matière à ça.

Le pire est d'en entendre à l'année critiquer à donf les sociaux traitres (certes, en même temps y'a de quoi), pour, au dernier moment, appeler du bout des lèvres à faire barrage à la droite (LREM, LR, RN) en votant quand même pour ces sociaux traitres - parce qu'on ne peut guère faire autrement. Mieux vaut quand même avoir une Delga ou un Roussel, que leur pendant de droite !

Alors, si c'est pour en arriver là, comment 

1- ne pas voir que les gens ont le sentiment que même cette gauche de gauche intransigeante raconte des bobards "à bas les socialistes !", puis "votons pour eux". 

2- puisque bien évidemment il faut au moins faire barrage à la droite au dernier moment, eh bien anticipons ! Essayons plutôt de discuter en amont. Certes, ce n'est jamais gagné d'avance (en Bretagne, le PS est tellement sûr de gagner, croit-il, qu'il n'a pas voulu de la fusion avec la liste écolo), mais 100 fois sur l'ouvrage il faut nous remettre, pour raccrocher peu à peu ces socialistes à gauche.

Ne pas vouloir d’un pauvre idiot, traite, inutile c’est chercher des noises dans votre vocabulaire ? J’essaye de vous comprendre.

MDP fait son boulot. Du journalisme.

Saccadi, lorsque je vous vois compter sur des renégats de ce genre pour faire barrage aux cretino-fascistes qui nous menacent, j'en viens à penser que vous êtes au mieux naïf, au pire complaisant. Ce sont ces gens qui nous ont amené macron et sa politique mortifère, qui vont-ils nous amener encore. La lutte des classes est trop dure pour pouvoir se jouer sur des compromissions avec des sociaux-traitres, expression dans laquelle "sociaux" est de trop, et "traitre" parfaitement à sa place.

@ kévin-verhelle

"En effet, c'est quand même une idée de génie d'inviter les responsables de ce merdier à venir s'exprimer."

Hamon est responsable de vos malheurs, admettons, sauf qu' il fut désigné par une consultation interne/externe que ça vous plaise ou non.

Mais Sandrine Rousseau ???

Sandrine Rousseau ? son "chef" manifeste aux côtés des fachos !

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

@ROUEN76

Et moi je vous parle de Sandrine Rousseau, qui est majeure et vaccinée, qui  ne s'est pas rendue à la manifestation à laquelle vous faites allusion (pas plus que Julien Bayou, le "chef" élu des EELV)  et qui s'est démarquée sans ambiguïté de cette manif de la honte. Mais ce n'est qu'une femme, hein ?

  Sandrine Rousseau fait partie d'EELV qui est allé manifester devant l'Assemblée Nationale avec des syndicalistes policiers d'extrême droite et le ministre de l'intérieur qui ont fait pression sur les parlementaires pour faire sauter la constitution et qui désignent la justice comme étant la source de leurs problèmes. Sandrine Rousseau suivra la ligne que décide son parti, elle peut bien se payer de mots mais ça ne changera strictement rien aux faits.
  Cette énorme erreur politique n'est pas étrangère à cette nouvelle percée de l'abstention.

"Cette énorme erreur politique n'est pas étrangère à cette nouvelle percée de l'abstention."

Tout-le-monde-déteste-la-police mais oui @Kevin-Verhelle, c'est sûrement ce qui explique l'abstention massive à gauche et à droite (dans votre tête). ha ha.

  Rester dans le déni et continuez à vous dire que ce genre d'action mobilise l’électorat de gauche et ne contribue pas à la montée de l'abstention.
Votre stratégie est particulièrement payante, vous avez fait un véritable carton aux municipales et les élections de juin se présentent si bien pour vous qu'il ne faut surtout rien changer et ne pas oublier de continuer à plastronner en évitant soigneusement de se poser des questions...

*Restez

Excellent ; elle aurait sa place dans le canard !

Peut-être que MDP a enregistré les résultats des élections, contrairement à des gens de la gauche radicale qui nous sortent en boucle des résultats qui datent de 4 ans et ont été suivis de reculs spectaculaires.

+++++

On se dirige tout droit vers le vote électronique c'est la seule manière qu'a le pouvoir de garder l'apparence de démocratie et puis les élections américaines ont prouvé son efficacité.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Hou là ! Quand on dit ses quatre vérités au big boss du Zemmouristan, la pin-up (bof) du bolloré (empereur de la Françafric) monte aussi sec sur ses ergots de cocquelette ! smile

Émission passionnante !

Blast a plein d'atouts.

Quel scandale que MDP donne la parole à des gens qui représentent des courants politiques qui ont fait la preuve hier de leur résilience.

Vite, que MDP censure tout le spectre politique, sauf Mélenchon, chon, chon, et l'AEC, cé, cé !

LFI, combien de votes hier ? Apparemment ils ont fait le choix de la discrétion, sans doute pour s'éviter une démoralisation cuisante. En tout cas, les résultats des listes auxquelles participait LFi ont pris des vestes.

En revanche, Verts et Socialistes (ne me parlez pas des Générations et autres, ce sont des PS, point barre) ont sauvé les meubles.

Donc, MDP donne, très logiquement la parole à ces gens-là. Ils ont bien parlé, ces derniers temps, de LFI, mais apparemment, LFI et ses associés n'ont pas beaucoup convaincu. C'est dommage, mais c'est un fait.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

(Parle, Hamon, ma tête est malade.)

Ce personnage insignifiant devrait rejoindre Valls.

"... Donc, MDP donne, très logiquement la parole à ces gens-là. "

Oui, c'est comme à la télé, on invite pas le NPA ou LO parce que  leurs scores électoraux sont négligeables ! Et pourquoi qui sont négligeables les scores du NPA ?

Voir la première proposition de la première phrase ... laughing

c'est bien il ne pèse pour rien. En l'état actuel le vote blanc vous pouvez toujours le décompter mais il n'influe pas par exemple sur l'annulation d'un scrutin comme on pourait le faire en fixant un seul participation minimum ou un rapport au pourcentage du nombre des inscrit. Il n'y pas l'ombre d'une chance - même si on propose un texte et qu'il soit adopté ce qui ne relve même aps de la politique fiction mais d'un conte de aussi peu héroïque que fantasy ...- Vous faîte reconnaitre le vote blanc fort bien le poids scrutin est nul. Le prochain scrutin c'est la présidentielle? vous n'avez une depuis le début de la cinquième - et je ne pense pas que ma moi ne me fasse défaut de modification du mode de scrutin sur un des deux paramètres évoqué et il vain d'imaginer qu'on pourrait proposer une loi modifiant au moins els condition du mode de scrutin. Qui plus mais ça ne demanderait à être clarifier je en suis pas certains que vous n'ayez pas besoin d'une loi organique pour se faire. Concluions tout cela est bien joli, on se doute bien d'ailleurs qu'avec une partition si faible en ombre voix pour n'ayez pas eu déperdition sèche. Donc Pécresse à 36% représentent 8.6% du corps électorale qui a voté pour elle. Ce qui vaut pour Pécresse vaut pour tout le monde. Cependant qu'il ne fait aps de doute que si elle était éjectée du conseil régionale on pourrait espérer quelque amélioration telle que la gratuité des transport en comment, la fin des subventions à des entreprise privée sans engagement ferme ou contrepartie en temre d'emplois etc.

Pour la présidentielle ça ne changera rien, le seul candidat qui a un engagement ferme pour déboulonner la présidence et un retour ç une constituante il est honnis de tous et y compris à gauche tout el monde lui tire dans les pattes ...

1)La crise la démocratie représentative elle plusieurs formulation ou reformulation /

2) Perte de confiance vis à vis des "élites" politiques - notez les guillemet d'où une défiance.

3) La représentation nationale - ou les élus en général è ne reflète pas l'électorat

4) La dépolitisation massive y compris dans les les électorat dits populaire.

3) Pour changer la structure de l'A.N. vous devrez en passer par une nouvelle constitution. Je serai près à imaginer une assemblée désignée par tirage au sort sur la base d'un échantillon représentatif des français inscrit sur els liste électorale. mais là attention je ne pense pas que par définition les gens des classes populaire soit des imbéciles par contre il leur manque un certains nombre de ressources de connaissance - juridiques etc -. Là supposez  que tout député puisse faire appel à des spécialiste, par exemple des universitaires historiens juriste qui soit capable de les informez objectivement sur cette base il n'y aucune raison qu'il ne puissent spas e former comme on dit une opinion éclairée. cela supposerait aussi la fin de l'inflation législative légiférer sur ce qui est important et un rythme plus lent. A côté d'un noyau dur incontournable vous pourriez y ajouter des représentant élus classiquement et instaurez le, débat. la solution que j'esquisse et je concède que c'est un peu une vue de l'esprit uniquement pour expliquer ce qui impliquerait une véritable rupture avec les habitudes antérieures et sans doute pas une forme finale

4) Néanmoins le point n°3 suppose une re politisation et là c'est le hic ça ne se décrète pas . Donc mon point +3 peut sembler raisonnable il se heure néanmoins à ce préalable. Un autre Passer d'un système de croyance politique - j'ai rien contre els valeur - à une véritable analyse tout point de vue politique peut être déconstruit.

PS / Médiapart est bien gentil mais un débat de ce type on aurait pu demander à ce que ça ne se limite pas à la candidate écologiste ou Hamon.

On nous explique que el scrutin des régionale serait décorrélée de la présidentielle s'il en sont tous persuadé he bien ça ne va pas améliorer la qualité du débat démocratique.

POUR LA REPRÉSENTATION DU VOTE BLANC
et son articulation avec le Revenu Citoyen.
Inscription automatique sur les listes électorales du lieu de résidence.
Incitation fiscale au vote dite « vote obligatoire ».
Différence de 100 € sur le Revenu Citoyen du mois entre votants et abstentionnistes.
Il ne s’agit pas d’un vote obligatoire mais d’une qualification de devoir civique citoyen et d’une incitation fiscale  au vote sous forme d’une retenue fiscale sur le Revenu Citoyen en cas d’abstention. Ce conformément à la nature d’organisateur de la cité et d’élément constitutif de la démocratie économique du Revenu Citoyen.
L’incitation fiscale au vote ne consiste pas à distribuer des bons et des mauvais points. Mauvais exemple de la Chine avec le crédit social, la méritocratie et la sanction. Il ne s’agit pas de pénaliser les non intéressés par un investissement citoyen.
Considérons seulement que dans la mesure où le Revenu Citoyen est servi, distribué, uniquement en conséquence de la citoyenneté, dans la mesure où la citoyenneté et la démocratie, pour être vivantes ne se conçoivent pas entières sans le vote, dans la mesure où voter est éthiquement un devoir, concrètement du temps passé, un effort, un travail de citoyen, dans la mesure où le vote blanc est représenté par des élus tirés au sort au prorata des blancs exprimés, dans la mesure où la représentation équitable est assurée par une proportionnelle considérable à 75 %, il ne semble pas aberrant de considérer que celui qui n’accomplit pas ce devoir et ce travail et le délègue de fait aux autres, reçoive 900 € plutôt que 1000 € le mois concerné par le vote. Cela constitue une équité, plus nécessaire symboliquement que monétaire tellement elle est faible, et non une punition ou une sanction à proprement parler. Il s’agit bien une incitation fiscale au vote assumée dans le cadre d’une fiscalité d’utilité publique et d’un vote non obligatoire.
En mesure d’accompagnement dans le cadre de l’émergence d’une 6ème République, une instruction civique sera dispensée sous forme d’un trimestre scolaire afin de former au métier de citoyen.
Le vote étant fiscalement incité et assimilé à un devoir civique, il devient nécessaire et légitime de reconnaître le vote blanc, de le comptabiliser et de le représenter par le tirage au sort.

Votes blancs comptabilisés
Reconnaissance du vote blanc dans la publication des résultats des sondages eux-mêmes délimités dans le temps. Reconnaissance et comptabilisation du vote blanc dans les résultats des votes.
Votes blancs représentés dans les assemblées par des élus tirés au sort au prorata des votes blancs. 10 % de votes blancs et ce sont 10 % d’élus qui sont tirés au sort. Proposition singulière.

Démocratie vivante effectivement représentative
Aujourd’hui 75 % des électeurs potentiels ne sont pas représentés à l’Assemblée. Ceux qui, dans leur circonscription n’ont pas voté pour le gagnant. Les électeurs de droite dans une circonscription ancrée à gauche, ou l’inverse, peuvent passer leur vie à voter pour rien… Ceux qui osent voter pour des petites ou moyennes formations non alliées aux grands partis. Votes blancs méprisés, abstentionnistes et non-inscrits ignorés.
Les votes blancs émanent de citoyens motivés pour voter mais ne se reconnaissant pas dans les candidatures présentées. La démocratie vivante que propose les Esprits Libres les prend en considération et les représente autant que faire se peut. 
La difficulté réside en ce que leur choix n’est pas exprimé, pas incarné, sauf concernant la défiance vis-à-vis des candidats en lice. Dès lors, pour les prendre en compte autant que possible, on tire au sort des électeurs à qui l’on propose de siéger. Ce au prorata des votes blancs.
Ce souci de représenter les votes blancs est lié à notre proposition d’incitation fiscale au vote. Les citoyens se déplacent plus facilement et légitimement s’ils ont la possibilité de ne pas voter pour les candidats qui ne leur plaisent pas, tout en étant eux-mêmes pris en compte, voire représentés, ou qu’ils voient leur choix possible élargi par l’introduction d’une large part de proportionnelle. L’abstention devient marginale, injustifiable démocratiquement et pénalisée fiscalement. Les votes de protestation extrémistes seront largement absorbés par ce vote blanc représenté. Ce à tous les échelons, municipal, régional, national. Garder les avantages du tirage au sort qui correspondrait aux votes blancs, sans l’inconvénient consistant à abandonner le système de représentation démocratique et à le confier au hasard de la sortition, tirage au sort, intégrale en confisquant le débat et la démocratie représentative. Nos propositions s’opposent aux extrêmes que sont le système majoritaire, la proportionnelle intégrale ou le tirage au sort intégral remplaçant les élections démocratiques. Elles réduisent aussi le vote extrémiste.

En option à débattre nous pouvons concevoir un système où l’électeur qui vote blanc pourrait, ou non, joindre au bulletin blanc une enveloppe close avec son nom s’il est candidat au tirage au sort. Le tirage au sort se ferait sur le paquet d’enveloppes closes des volontaires au poste ayant voté blanc. Seuls les noms des tirés au sort seraient divulgués et les enveloppes non tirées seraient détruites sans être ouvertes afin de conserver la confidentialité du vote. Avantage de la motivation de ces citoyens et de leur indépendance vis-à-vis des autres listes. Nous obtenons des élus blancs ayant voté blanc, volontaires, actifs, indépendants.

Voir programme des Esprits Libres.

 _______________________________

 

on en serait pas là , on y est à cause de personnes sans scrupules et manipulable comme Hamon, plus gros budget de campagne de dernière minute et a préféré macron - responsable et personne sur laquelle on ne peut plus avoir confiance, beurk c'est des gens comme lui qui ont créé des abstentionnistes, responsable comme les autres https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Presidentielle-2017-la-campagne-hors-de-prix-de-Hamon-1324358. https://www.liberation.fr/france/2018/06/22/comptes-de-campagne-de-hamon-un-gros-budget-et-de-beaux-rabais_1661213/ 

  • Nouveau
  • 21/06/2021 21:21
  • Par

" C'est un geste politique de ne pas aller voter "

Déclarer (ou récupérer) l'absence, devenue quasi endémique, de geste électoral, ce non geste, en  geste politique (que non) me paraît extrêmement hasardeux. 

Incroyable, vous êtes un fin connaisseur en politique (ou pas) ! Que ça vous plaise ou non, ne pas participer à cette mascarade c’est un geste politique, ce n’est pas de la cuisine ou du tricot. 

On appelle cela un boycott d’ailleurs, cette info est cadeau.

Merci de ne pas rabattre péremptoirement mon point de vue sur ce qui serait censé me plaire ou pas et alors minimiser son contenu qui, autrement dit, est le suivant :

Si chez une part " politisée " d'inscrits peut toujours s'exprimer là un geste de refus, l'énorme volume d'indifférence au vote qui se répète quasi systématiquement élection après élection ne peut être qualifié de geste politique au sens d'une manifestation de refus, de boycott, intentionnelle.

C'est à mon sens une erreur politique que de négliger le phénomène contemporain de dissolution du rapport d'une part considérable des citoyens à l'acte du vote en interprétant comme protestation politique (même objective) ce qui, me semble-t-il, s'apparente bien davantage à un désintérêt de la chose publique, ce qui n'est pas du tout pareil, et sur lequel il serait dommageable de ne pas mieux s'interroger même si les réponses ne sont pas univoques. 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Ah bon, et en quoi ? Je n'ai jamais voté pour lui ni pour ses (rares) listes, mais je ne vois pas en quoi Macron lui devrait sa prochaine victoire. Sachant en outre qu'il est désormais très probable que le petit arrogant ne passera pas le premier tour. C'est bien prêter au modeste Hamon, assez inoffensif quoique ayant de bonnes idées, bien du pouvoir !

Ce besoin de chercher des coupables, alors que pour commencer, la première raison de l'échec de la gauche, c'est...de dénigrer les autres membres de la gauche, et de les tenir responsables de tout ! Ce qui, il est vrai, offre l'avantage de ne jamais avoir à remettre en cause les stratégies de ceux qu'on soutient - puisque tout est de la faute des autres.

Hep, du calme ! Gabriel parle de 2017, là...

  Qui a imposé M.Valls comme premier ministre? Qui a ensuite fait monter le ministre de l'économie qui deviendra le pire président de la cinquième république?

  Nous ne sommes pas tous touchés par l'amnésie et aujourd'hui nous payons au prix fort les manipulations de B.Hamon et de A.Montebourg. Quand est-ce qu'ils vont enfin se retirer définitivement de la politique française? Sont-ils seulement capables d'exercer avec succès un vrai métier?

  • Nouveau
  • 21/06/2021 21:38
  • Par

Rousseau est dans les grands principes (et parfois Hamon aussi). Tous deux disent des choses justes, mais n'ont rien à proposer immédiatement, pour 2022. D'ici là, on ne va pas "entrer en résistance", on ne va pas sortir des millions d'électeurs de l'abstention (surtout qu'on n'est pas sûr qu'ils voteront à gauche !). 

Le front républicain contre le RN est mort : vive le front républicain contre LES droites. Et c'est par ce paramètre minimum qu'il faut commencer. Ensuite, il faut s'entendre sur un programme de gouvernement minimum pour 2022, afin d'offrir aux électeurs une perspective nous sortant du face-à-face droite-extrême droite, que nous rejetterons dos à dos. Et pour cela, pour commencer, il faut que Mélenchon laisse béton son échappée en solitaire, qui ne lui a pas permis de semer le peloton, et dans lequel il épuise son mouvement. Par son attitude, il ne fait qu'encourager les socialistes à se distinguer en jouant les "modérés" hypocrites à toiser de haut la gauche.

Qu'il tende la main sincèrement, jusqu'aux socialistes, qu'il négocie son soutien à un candidat, contre des investitures de législatives réservées à la gauche de transformation (FI, mais aussi PC - et il faut arrêter avec des candidatures fratricides FI-PC dans les mêmes circo !).

Après 2022, une fois la droite virée, il sera à ce moment temps pour la gauche de se reconstruire, et à la gauche de transformation de peser pour de vrais changements, sociaux, économiques, environnementaux mais aussi institutionnels. Avec exigence, mais avec calme. Le but étant que cette gauche "radicale" puisse cette fois obtenir une minorité de blocage au sein d'une majorité de gauche plurielle. Un Jadot, un Hidalgo devront composer avec...ou se décrédibiliser définitivement s'ils cherchaient à l'Assemblée un soutien de la droite (LREM ? Si ce mouvement existe encore à l'AN ?). Là, le PS disparaîtrait définitivement après une telle trahison.

Et je m'inquiète d'entendre Rousseau parler, au fond, comme Mélenchon. Le moment n'est pas aux programmes, le moment est à affronter ENSEMBLE un adversaire que nous avons en commun, de FI au PS, quoi qu'on en pense. Les grandes envolées sur les combats à venir, remettre le citoyen au centre etc, ça n'a aucun intérêt dans la perspective de la présidentielle, trop proche pour bouger les choses.

Avant de construire quelque chose de nouveau, on chasse ensemble l'ennemi avec les armes déjà disponibles et éprouvées (ça s'appelle : union), avant de se lancer dans des expériences avec des armes pas encore au point. Parce que en face, rien de novateur, rien de disruptif, les bonnes vieilles recettes ("islamo-gauchisme" remplaçant le bon vieux "socialo-bolchevisme") sont à l'œuvre. Et fonctionnent.

En gros : Hamon, Bayou, Piolle,  Autain, Jumel sont les gens de la situation pour nous sortir de l'ornière d'ici 2022. Rousseau, Mélenchon (ou mieux : Quattenens) sont ceux dont on aura besoin UNE FOIS qu'on aura chassé la droite du pouvoir.

Il n'est pas de sauveurs suprêmes,
Ni Dieu, ni César, ni tribun,
Producteurs sauvons-nous nous-mêmes!
Décrétons le salut commun!
Pour que le voleur rende gorge,
Pour tirer l'esprit du cachot,
Soufflons nous-mêmes notre forge,
Battons le fer quand il est chaud!

Educate Agitate Organise (English) © ITGLWF

Dois-je traduire ?

Ça ressemble plus à un gros délire ou à un bon gros déni de réalité.

Saccadi, je vous l'ai déjà dit, soit vous êtes un naïf, soit vous êtes complaisant.

Dans ces droites que vous parlez de jeter, il y a aussi le PS, celui de Hollande, vous savez, l'ennemi de la finance, celui là même qui nous gratifié du CICE, de la loi El Komery, celui qui nous à imposé un Cazeneuve, un le Driant, un premier ministre du nom de Manuel Valls, l'arriviste catalan raté.

Allons, il est trop tard pour l'eau à peine tiède, pour des Jadot ou des Hammon, si nous voulons sauver notre peau, il faut avoir la peau du capitalisme prédateur, destructeur de notre environnement, de notre humanité, et très bientôt et très vite, de nos vies.

  • Nouveau
  • 21/06/2021 21:58
  • Par

Message personnel aux sommités de la gauche institutionnelle qui s'imaginent (ou font mine de croire) que la vie des gens "qui ne sont rien" (#NousTou.te.s) est soluble dans l'arithmétique électorale d'un régime bonapartiste de mierda né il y a 63 ans d'un coup d'État militaire sur fond de massacres coloniaux ↓

HK - Dis-leur que l'on s'aime, dis-leur que l'on sème (Officiel) © HK saltimbank

  • Nouveau
  • 21/06/2021 22:02
  • Par

Tout cela ne date pas d hier , l'éveil des consciences ...

Déjà, dans Etatisme et Anarchie (1873), Mikhaïl Bakounine mettait en cause le recours aux institutions représentatives pour changer la société : «N'est-il pas clair que la nature populaire de ce pouvoir ne sera jamais qu'une fiction ?» La logique de la «procuration» consisterait à confier le pouvoir à quelques-uns «pour les représenter et pour les gouverner, ce qui les fera retomber sans faute dans tous les mensonges et dans toutes les servitudes du régime représentatif ou bourgeois».

Pas du tout je l'ai trouvé plutôt pertinent l'amateur (tout comme moi) de kebab...

Il porte des Nike aux pieds et une montre assez vulgaire au poignet, son rasage reste approximatif comme l'est son Revenu inconditionnel qu'il ne distribue qu'à certains quand par définition même il s'agit de le distribuer à tous, il n'est pas en vraie rupture avec le bonapartisme des soumis à un cet Hamon qui reste à faire.

Ne nous arrêtons pas aux apparences...

  • Nouveau
  • 21/06/2021 22:09
  • Par

Je préfère écouter porcher sur le média qui pour moi répond à la question de l’abstention, pas sur cette élection ou les passés mais par des éléments factuels sur l’avenir qui est en marche depuis un bon moment y compris avec les partis des gens invités. Il faut cesser d’inviter pour comprendre l’effondrement démocratique ses instruments. There is no alternative à Mediapart ?

Muselier, Mariani, c'est vrai qu'on confond les noms, les candidats et les politiques wink, mais front républicain toujours prêt cool, et toujours la gauche pour la droite ( jamais l'inverse et ça se comprend vu la porosité des idées, cf l'allocution hier soir de mme Pécresse ), et le vide dans les Conseils pendant 6 ans, ( bien vu, mme Rousseau ! ), mais à la fin c'est LaREM ( initiales EM )  qui remporte la présidentielle 20222. innocent ( D'où ont procédé et procèderont lois et casses en tous genres, pendant 5 autres ans...)

 Dommage, pas un mot sur la situation en Grand Est où le maintien de  2 listes : Aurélie Filipetti (FI, Génération S, etc) et de l'autre Eliane Romani ( EEV, PCF, PS, etc) pour un résultat Romani en 3ème position avec 14,6% derrière Rottner (LR - 31,1%) et Jacobelli (RN - 21,1%). [Filipetti (8,64 %) mais pourquoi n'ont elles pas été foutues de faire une liste commune ?]

Dommage de ne pas parler de Strasbourg et du bon score écolo...

Est ce que l'abstention dessert vraiment le RN ? Habituellement on dit le contraire. Donc est ce qu'en fait ce serait pas plutôt qu'on a été convaincu que le RN allait faire un bon score, qu'on s'attendait à encore meilleur  ? 

Pour ma part j'espère qu'Eliane Romani ne va pas céder au Front Républicain, je souscris pleinement à ce que vos 2 invités ont dit : le front contre l'extrême droite fait le jeu de l'extrême droite au final puisque ça sert la droite qui se précipite pour récupérer les thèmes de l'extrême droite. Rottner contre Jacobelli : le cauchemar.

Ce que je regrette dans ces élections c'est à tel point les médias et les politiques ont fait oublier les décisions concrètes qui sont à la clé. Merci à Médiapart d'avoir mis en lumière les programmes hors sujet. (Dans le genre celui de Philippot est une merveille).

Je suis conseillère municipale depuis peu d'une petite ville, ces élections n'étaient pas un évènement abstrait pour moi, mais vont décider des gens et des politiques avec lesquelles on pourra ou non faire quelque chose. C'est la première fois.

"  Filipetti (8,64 %) mais pourquoi n'ont elles pas été foutues de faire une liste commune ? "

 si filipetti n'a fait que 8 % on peut supposer une explication qui  est assez simple : avec 8% filipetti de peut pas se maintenir au second tour ,  romani pense récupérer ses électeurs mais qu'elle n'a donc pas à s'embeter en ménageant filipetti  et en lui laissant suffisemment de places éligibles .
 

...Filippetti... c'est pas moi qui voterai pour elle.

...j'ai toujours pas compris comment on pouvait  s'associer avec une telle personne.

Jean-Luc LUMEN de Bouzonville Moselle

ha ? quel est le problème ... ?

...police partout, justice nulle part) n'a encore rien vu...

...ERROR...gestapistes partout...

La course à l'immonde de darmanin-lepen s'accélère.

Après un premier tour révélant une abstention croissante des électeurs frontistes, des critiques commencent à s’élever contre la stratégie de «dédiabolisation» du parti.

https://www.liberation.fr/politique/elections/regionales-pour-le-rn-de-normal-en-pis-20210621_7POVWQDZMNFVHFVHT5MRCT2AJU/

Le seul représentant de la gauche c JLM ! La seule formation de gauche c LFI ! Tout le reste c du bla-bla-bla 

C’est possible mais une gauche déconnectée des classes populaires et des abstentionnistes.

Dans ce contexte, quelles perspectives pour celles et ceux qui trinquent?

Une gauche qui, il y a peu de temps était pour « l’ordre républicain ». Il a retourné sa veste parce qu’il n’y avait aucun politicien pour récupérer les voix de la population qui se fait matraquer, tirer dessus, mutiler, éborgner et qui n’a plus qu’un seul droit, celui de ne jamais rien contester, ne jamais profiter de sa liberté. 

D’ailleurs il est toujours très frileux à l’idée de critiquer les fascistes en roue libre, ça ne va pas attirer les abstentionnistes.

Visiblement ce sont les classes supérieures qui ont déserté le vote LFI, leur électorat de classe populaire serai resté a peu  près stable voir 1 ou 2 points de plus qui aurait pu être pris au RN qui en a perdu de ce coté là.

C'est assez compliqué de parler au "peuple" surtout que chacun attend à être "séduit" par une personne ou un discours.

Nous sommes aussi dans cette société de la "séduction" qui s'exerce quasiment partout. La rationalité intellectuelle n'a pas sa place.

Après suffit que les médias fassent la pluie et le beau temps pour faire ou défaire ceux qui plaisent ou ne plaisent pas. Macron est l'archétype du vote de séduction.

Très bonne prestation de Rousseau, qui réussit à camoufler son opportunisme et sa soumission à la direction réelle de son parti, c'est à dire Jadot. Au point qu'Hamon a réussi à l'embarquer dans son salut au front républicain. Et d'ailleurs, sur le fond, elle défend un accord allant de Hidalgo à LFI. Autrement dit, un remake de la gauche plurielle qu'on a déjà copieusement bouffé les dernières décennies. Alors, bon, elle agite des perspectives proches de celles de la gauche réelle, sociales-démocrates, proches même parfois de celles de LFI. Mais elle ne peut pas dire que les Verts sont d'accord, au contraire, elle ne peut que constater que Jadot est dans les faits, hégémonique.

Ensuite, très peu de choses réelles qui permettent de tracer une perspective

Pour le coup, en effet, les gens de LFI n'ont pas tort, sur le fond, il n'y a de gauche réelle que LFI et l'extrême gauche.

Sur le fond, on est dans l'illusion électoraliste, à savoir que les élections peuvent changer la nature de classe de l'Etat Français, et qu'il peut y avoir une révolution politique en élisant un candidat social-démocrate, porteur d'un projet social-démocrate. D'abord, dans les faits, cela n'a aucune chance d'arriver, au vu des rapports de force électoraux. Pour simplement gouverner, il faut avoir une coalition sur un projet minimal. Et cette coalition simplement n'aura pas lieu, aussi bien les Verts que le PC ou les PS n'en voudront pas. Si accord il y a il se fera sur une version encore plus droitière que l'AEC, déjà en retrait par rapport au Programme Commun. Si, à la limite, LFI et extrême gauche avaient fait la preuve qu'ils pouvaient mobiliser les classes populaires et la jeunesse, avec au moins des succès d'estime. Là, clairement, ce n'est pas le cas. Et on peut se marrer en regardant les scores réels de la droite, de LREM et du RN, mais à cette aune, que dire des résultats des diverses listes de gauche ? Et de gauche radicale ? Clairement, même avec des scores limités du RN, l'hégémonie de la droite et l'extrpme droite est patente, Hamon a raison de le souligner.

Alors, bien sûr que Hamon et le PS, EELV, le PCF ont une responsabilité, chacun la sienne, mais une fois qu'on a dit cela, on ne change pas le constat pour autant.

Continuer à fonctionner en fonction des calendriers électoraux de la République bourgeoise est clairement suicidaire. Après ce scrutin, on va entrer direct dans le débat des présidentielles, et la course des écuries perdantes. Pendant ce temps, la séparation de la jeunesse et des travailleurs de toutes ces gauches continuera à grandir.

C'est vrai que sur le plan électoral, LFI est la seule force de gauche significative, si par gauche on entend le lien avec le mouvement ouvrier. Le problème, c'est que la démarche de LFI dans sa totalité est une impasse. L'électoralisme est une impasse, personne en France, à part quelques milliers de militants, ne croit une seconde qu'en envoyant une gauche au pouvoir, on va changer la vie. On a donné, avec des partis autrement plus implantés dans la classe ouvrière et porteurs d'un capital de confiance que n'a aucun parti aujourd'hui, pas même LFI ou l'extrême gauche. On a vu l'involution de ces partis au pouvoir, comme tous les partis réformistes de l'Histoire. Tant que n'émergera pas un front d'organisations révolutionnaires, dont je ne doute pas qu'il engloberait une majorité de gens aujourd'hui dans LFI, dans le PC, voire dans EELV, des gens des mouvements antiracistes politiques, des gens venus à la politique par les Gilets Jaunes, des militants associatifs des quartiers populaires, tant que ne se construira pas une telle alternative, l'impasse restera totale.

L'électoralisme consiste à devoir séduire un électorat, si les gens ne votent pas c'est par ce qu'il ne sont pas séduit car tout ce que l'on peut être dans cette société mercantiliste c'est être séducteur. Si tu ne séduit pas tu passes inaperçu et tu ne vaut rien.

Macron à "gagné" sur la séduction.

Si la possibilité de parler avec de la rationalité intellectuelle il y aurait beaucoup plus d'intérêt de la part de l'électorat, si on s'adresse plus à son intelligence qu'a ses affects, il y aurait plus d'intérêt encore de cet électorat.

Que font les médias autre que d'orchestrer ceux qui doivent plaire ou ne pas plaire, ils organisent le casting de la future présidentielle par la séduction. Pourquoi la question de LFI est toujours sur la tronche de Mélenchon, il ne doit pas plaire et ça marche, si c'était un autre ça serait pareil, MLP elle doit plaire mais pas trop ou pendant un moment et après elle ne doit plus plaire pour que Macron plaise un peu plus. J'espère au moins que l'abstentionnisme soit un symptôme du décrochage de ce jeu mortifère.

Non l'électivité n'est pas un problème en soi, sa forme et ses intentions manipulatoires oui sont un problème. Des dérives sont toujours possible mais si on parle avec rationalité et honnèteté intellectuelle en principe de réalité les dérives ne tiennent pas.

Rien n'est expliqué, mis en comparaison, mis en abyme on ne parle pas à l'intelligence des gens, du peuple, on manipule ses affects et on le confine dans le j'aime/j'aime pas, j'ai envie/j'ai pas envie.

Le système électoral serait critiquable, amendable, transformable, annulable si il était honnêtement pratiqué pour ce à quoi il est destiné, éclairer les populations pour faire un choix conscient responsable et critiquable et peut-être alors il pourrait disparaître s'il s'avérait uniquement inutile.

L'histoire n'a pas pu accoucher d'autre chose que de l'électoralisme qui à assis la république, on peut être insatisfait de ce résultat face à d'autres points de vue mais continuer avec des vous avez tort/j'ai raison c'est prêcher dans le désert.

Sur quoi on butté les gilets jaunes ? réunir des personnes qui contestent ok, arrivé en nombre et au considération collectives alors blocage, on ne sait pas faire et pour finir rentrée à la maison. 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

" LFI a été exclue du scrutin par le PS. "   ... pour préciser : en paca lfi a été exclu sur demande d' eelv au départ , et exclusion acceptée par le ps , gs , et pc .

"" J'aurais voté LFI,mais je ne voterai pas Mariani. ""   si vous votez lfi , le vote mariani devrait être exclu et la question ne même pas se poser , par contre c'est la question de voter muselier qui se pose ...
 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
probablement .

une culotte pour la maçonnerie LREM à prévoir 

Les abstentionnistes sont des con·ne·s, un exemple concret : Gardanne aux départementales premier tour, trois listes significatives, droite extrême : 34 % - extrême droite : 33 % - gauche unie : 32 %.

Deuxième tour : les deux premières !  car aucune n'a dépassé le seuil des 12,5 % d'inscrits. 

gardanne

  Les abstentionnistes emmerdent les abrutis qui les traitent de cons et de connes. Vous n'êtes plus qu'une petite minorité à soutenir ce régime à bout de bras, à votre place j'éviterais de plastronner et je commencerais à me poser des questions au lieu d'insulter mes compatriotes...

L'insoumission

Praud 2

Médias : 55 % de Français méfiants , 35 % en colère ou dégoûtés

                                             21 juin 2021

"  La méfiance , la colère et le dégoût.

Ce sont les trois premiers sentiments que procurent les médias à une large majorité de Français.

C’est l’enseignement d’une étude de l’Ifop intitulée « Le regard des Français sur les médias et l’information » publiée ce vendredi 18 juin 2021.

                                      Le constat est sans appel.

Les macronistes les plus confiants , les insoumis les plus critiques

À la question « quand vous pensez aujourd’hui aux médias et à l’information en général, quels sentiments éprouvez-vous ? » , 55 % des Français répondent en premier : de la méfiance.

La colère ( 18 % ) et le dégoût ( 17 % ) complètent le podium.

La confiance ( 6 % ) et l’enthousiasme ( 1 % ) arrivent ( très ) loin derrière. La critique des médias est largement répandue au sein de la société , 82 % des Français ont ainsi le sentiment de voir passer trop d’informations inutiles.

Il est intéressant de relever la différence de rapport aux médias selon la proximité partisane. Ainsi les électeurs de Jean-Luc Mélenchon en 2017 sont les plus méfiants à l’égard des médias ( 61 % ) , à l’inverse des électeurs d’Emmanuel Macron qui sont les moins méfiants ( 41 % ). Intéressant de noter également que les électeurs de Marine Le Pen sont ceux qui citent le plus souvent la colère ( 31 % ). Notons également l’écart de méfiance entre les habitants de communes rurales ( 58 % ) et les Franciliens ( 47 % ) , ainsi qu’une méfiance plus marquée chez les ouvriers et les 25/34 ans ( 58 % ).

Plus de 3 Français sur 4 estiment que la diversité des points de vue dans les médias s’est réduite

La critique du champ médiatique est immensément majoritaire au sein de la société.

89 % des Français ont ainsi le sentiment « de voir passer toujours les mêmes informations ». 82 % des Français considèrent qu’ils voient passer « trop d’informations inutiles ». Plus de la moitié des Français estiment ne pas « pouvoir se forger ( leur ) propre opinion à cause des médias et à l’information ».

Peut-être encore plus parlant : plus de 3 Français sur 4  ( 76 % ) considèrent que les « médias ont de plus en plus tendance à tous dire la même chose et la diversité des points de vue et des opinions dans les médias s’est réduite ces dernières années ».

Cette critique des médias est politique. Ainsi près de 70 % des électeurs d’Emmanuel Macron considèrent pouvoir se forger une opinion grâce aux médias , quand ce chiffre chute à 40 % chez les électeurs insoumis.  "

                                                 Par Pierre Joigneaux.

En Provence la liste de gauche de Felizia saveit qu'elle arriverait troisième, et sous la pression des bobos des partis elle se retire laissant un message clair "ça ne sert à rien de voter à gauche pour EELV ou le PS le candidat se retirera". Ils se sont tiré une balle dans le pied, le Jadot qui se voit candidat à la présidentielle fera ici un score minable. La gauche absente de la région pour la deuxième fois s'est suicidée. Ses électeurs ne voteront pas Muselier dont les projets sont catastrophiques pour l'écologie et la vie des provençaux, ils voteront soit Mariani soit iront à la plage ou à la pêche

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Tous les partis ont compris qu'il feront un score minable à la présidentielle. Je pense que le seul que ça arrange c'est Macron, il peut encore gagner, il n'a pas besoin de peuple avec lui et le parlement empli d'arrivistes politiquement incultes "les fiers amateurs" est facile à recruter pour lui servir la soupe. Macron n'a pas besoin de démocratie, ni de légitimité. Les autres issus de la "tradition" encore un peu.

Le massacre médiatique du peuple électif va continuer, le vider encore plus de sa substance par l'absurde et la manipulation des affects j'aime/j'aime pas, j'ai envie/pas envie pour qu'a la fin celui qui est en place y reste. Le TINA n'a pas besoin de démocratie, de peuple, d'idée, ni d'humanité. Seule les affaires décident.

Les abstentionnistes sont autant manipulés affectivement que les électeurs. C'est le constat qu'il faut faire, l'absence de rationalité intellectuelle et factuelle.

Chouette débat organisé par Mediapart !

impressionné par Sandrine qui propose une relation politique sincère avec les gens et notamment les jeunes. J'espère que cette Dame aura les moyens de poursuivre le combat politique au sein de son parti trop accaparé sur une ligne moins sociale. J'espère la revoir à la rédaction contre des élus par exemple de LFI si c'est possible.

Hamon m'a moins convaincu malgré son revirement sur ces constats concernant le PS et son système à bout de souffle. Il oubli un peu vite son rôle dans tout ça ! notamment l'abandon des Urnes car la parole des politiques socialistes à consister à humilier les gens avec les réformes sur les retraites, la règles d'or pour les banques , l'abandon des Grecs fassent aux financiers Allemands et FMI, sur "la loi de grosse connerie", sur son ami Valls devenu plus raciste que MLP, etc.

Comme dirait l'autre , "pour monter à l'arbre , encore faut-il avoir la culotte propre ! "

J'espère que M Eric Coquerel pourra venir à Mediapart exposer ces vues sur l'abstention et le futur de ce parti vis à vis des autres élections à venir.

En tout cas la liste d'union de la gauche du Nord n'a pas été à la hauteur ! faudra s'interroger car finalement les gens ne veulent pas de l'union , mais des partis qui convergent sur un programme au moins clair comme la 6eme république.

Cordialement

l’attitude de Valentine Oberti est très pénible... je croyais qu’il n’y avait que des journalistes à Mediapart. C’est quoi son vrai métier ?

Journaliste, pas lèche-bottes.

Sandrine Rousseau est plutôt l'aile gauche d'EELV qui ne doit être pas franchement pro capitaliste. Mais l'anticapitalisme n'est pas fédérateur pour le moment, pour y venir en le démontrant mortifère il faut passer par des étapes pour le faire reconnaître par le "peuple". Le NPA fait 5% ça n'émeut pas les foules.

Après j'entend le discours qui dit "si on n'abandonne pas le capitalisme rien ne peut se faire" avec lequel je suis d'accord mais dans les faits ce n'est pas si simple. Combien de boursicotteurs et de petit spéculateurs dans la population des "presque rien". Moi j'en connais dans mon entourage social/amical et pour qui la question ne se pose même pas et qui peuvent se dire de gauche.

  • Nouveau
  • 22/06/2021 12:05
  • Par

Merci à ces  2 journalistes mordantes qui ont posé des questions;HAMON toujours le cacique PS si sûr de lui même qui ne se remet pas en cause et ne fait aucun état des lieux de ce que la PS a fait depuis 40 ans avec sa petite caste dirigeante dont beaucoup ont filé chez LREM merci les convictions.Il devrait un peu changer de langage , le revenu universel n'est pas la panacée trappe à bas revenus comme le RMI !

Madame ROUSSEAU l'écolo dans toute sa splendeur mais au moins elle dit des choses , mais elle ne doit pas encore connaître vraiment la société française sa composition et son malaise profond seule une minorité dans le jeunesse fait dans l'&écolo les autres sont littéralement paumés, perdus dans un profond malaise comme leurs parents depuis 30 ans

  Mais bien sûr, nous sommes paumés, perdus. En bonnes brebis égarées ils faut nous ramener vers le peu qu'il reste du troupeau pour participer à nouveau à ce système qui nous lamine et qui a laminé nos parents...
Ce genre de discours n'a plus lieu d'être, vous n'êtes plus que 30% des inscrits à participer à cette mascarade et la tendance est à la baisse. Finalement, ne seriez-vous pas les paumés et les perdus dont vous parlez?
N'êtes-vous pas l'obstacle à l'établissement d'une démocratie plus juste et respectueuse de tous les citoyens de ce pays?

J'ai assez vite arrêté de regarder, c'était convenu et sans intérêt.

Pour Hamon, sans conteste, rien de nouveau, de vif, d'entraînant, et une auto-satisfaction "baba"-cool ( née de la liste de Bayou fusionnée avec les gauches, à Paris, on suppose ... ), ce qui d'ailleurs est une bonne chose.

Sandrine Rousseau mord davantage sur la perte et sur le réel ( écoutez-la dans la deuxième partie que vous avez donc zappée ;-)

Et le binôme médiapartien qui questionnaient a été bien.


  • Nouveau
  • 22/06/2021 13:04
  • Par

Que du vent dans cet « air libre »!
Un journal d’investigation ne devrait-il pas s’intéresser directement à ces inscrits qui se sont abstenus à 67% plutôt que de convoquer ce genre de has been et d’opportuniste racoleuse venus nous expliquer pourquoi ils échouent à rassembler? Cela sent fort le réchauffé.
Un peu de courage, donnez la parole à cette majorité, c’est un défi journalistique. Ce genre d’investigation pourrait avoir un effet pédagogique salutaire sur les analyses politiques du café du commerce de Mdp et des groupies des improbables sauveurs suprêmes et autres intermittents du spectacle quinquennal. 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
  • Nouveau
  • 22/06/2021 15:52
  • Par

Que de poncifs éculés sans jamais remettre en cause le mode de scrutin ! Alors quoi, c'est une loi universelle de "voter" avec un bout de papier avec un nom dessus ? Et de compter bêtement le nombre ? Rien de qualitatif dans une opinion ????

C'est hallucinant ce conditionnment à la méconnaissance des outils de synthèse des opinions d'un grand nombre pour en tirer une information décisionnelle (une élection par exemple, la désignation d'une personne en particulier, un classement de plusieurs personnes etc.)

Il faut changer de mode de scrutin, c'est un début : https://votedevaleur.org

Je me demande parfois si l'électoralisme ne rendrait pas 100% con...

  • Nouveau
  • 22/06/2021 17:53
  • Par

Hier après-midi à Paris, place de la République, la racaille assermentée du faf antisémite darmanin a violemment dispersé à coup de lacrymos, matraques et canons à eau un rassemblement de jeunes qui dansaient pour fêter la fête de la musique, et mêmes violences policières partout en macronie... ↓

capture-d-ecran-2021-06-22-a-14-43-56

https://www.facebook.com/cerveauxnondisponibles/posts/4117693654996155

Même jour à Nantes, grande manifestation pacifique en hommage à Steve Maia Caniço, 24 ans, assassiné par la police de macron-darmanin dans la nuit du 21 au 22 juin 2019 ↓↓

capture-d-ecran-2021-06-22-a-14-10-15

https://www.facebook.com/tra.cy.758399/videos/511361430013499

→ Dans l'après-midi, les racailles assermentées des fafs macron-darmanin arrosent le cortège de lacrymos, plus violentes charges, matraquages, etc. 

capture-d-ecran-2021-06-22-a-14-24-59

https://www.facebook.com/cerveauxnondisponibles/posts/4117416455023875

Ainsi est le régime fasciste de macron : il cogne sur tout ce qui bouge, et parfois, TUE... Il cogne sur les ouvriers en grève, il cogne sur les populations racisées ("bicots", "négros" et "jaunâtres" selon l"expression en usage dans les casernes et commissariats), il cogne sur les jeunes.

"Et en même temps", les sommités du "personnel politique" et leurs psyttacidé.e.s font mine de s'étonner que la jeunesse BOYCOTTE EN MASSE les mascarades électorales du régime...

images

  Ils ont même empêché les parents, la famille de Steve et ses proches, de venir rendre hommage à leur fils à l'endroit ou la police l'a tué.

...par ils...entendez vous les flics honnêtes ou les gestapistes...

Je dirais que les gestapistes ne peuvent tolérer que l'on rende hommage et encore moins que la famille de Steve ou d'autre victimes, puisse se rendre et ou se recueillir sur les lieux des crimes.

Ils appliquent la doctrine hitlérienne en vogue depuis les années 30, remise au goût du jour par macron.

Pour s'en convaincre il suffit de revoir les exactions et destructions commises par les SA.

Le flic honnête c'est un peu comme le dahu, on en entend souvent parler mais on ne le voit jamais.

...J'en connais que quelques uns, mais des gestapistes j'en connais des masses.

Tous ceux du secteur et d'ailleurs qui viennent en renfort ou qui passent par Bouzonville, me connaissent et connaissent mon opinion sur les gestapistes.

Car sur la façade de ma grange au 36 rue D'Eller 57320 Bouzonville, il y a toujours les panneaux ( certains à restaurer)  de ...comme du temps de la gestapo,le 14 sept 2019,  le procureur de Metz ( protecteur des criminels) m'a envoyé sa force publique...qui m'a crachée à la figure... ON A RIEN À FOUTRE DU DROIT...ON A DES ORDRES...

...Y aussi le panneau...vous les flics honnêtes qui respectez les lois et le droit d'un Etat de Droit, j'attends votre soutien.

Soyez sur que Les gestapistes se reconnaitront

Pour rappel :

img-20191221-152143
img-20191218-155640

Un policier qui s'écrase devant les agissements illégaux de ses collègues et de ses supérieurs hiérarchiques peut-il être considéré comme honnête?

Un policier qui s'écrase participe en tant que complice...

Ma réponse...c'est non.

  Le problème c'est que les policiers honnêtes sont acculés au suicide quand ils veulent briser l'omerta, les plus combatifs et résistants se font jeter de l'institution après des années de harcèlement.

...acculés au suicide...ne devraient ils pas faire savoir qu'ils partiraient pour le grand voyage qu' accompagné de ceux qui les y acculent...

Harcèlement... encore faut il se laisser harceler...mais avant d'en arriver là, ne devraient ils pas prendrent leurs précautions, entre autres en copiant et mettant à l'abri des dossiers en triple exemplaires ...

Au fait...le procureur de Metz, protecteur de criminels,  pense pouvoir me harceler...dernièrement il a eu sa claque...par ses paires

Bref aux ordures...faut leurs appliquer ce qu'ils vous feront...

Faut dire que j'ai de qui tenir...faite une petite enquête sur un certain Luzian (Lucien) LUMEN.

Jean Luc LUMEN de Bouzonville Moselle

La journaliste qui présente à l'air libre est allergique a Benoit Hamon et ça se voit

Il est absolument urgent de réformer le système électoral. Cette vidéo l'explique très bien (applicable aux autres élections que la présidentielle) : https://www.youtube.com/watch?v=ZoGH7d51bvc

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous