Philippe Vardon, l'embarrassant aiguillon du FN en Paca

Par

Alors que Jean-Marie Le Pen réfléchit à une candidature dissidente aux régionales en Paca, Marion Maréchal-Le Pen devrait officialiser dans les prochains jours l'arrivée sur sa liste du cofondateur du Bloc identitaire Philippe Vardon. Si ses voix peuvent être un atout important pour la députée, son passé sulfureux et sa ligne radicale risquent de nuire à la stratégie de « dédiabolisation » de Marine Le Pen.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les identitaires font un pas de plus au Front national. Après l’arrivée de cadres dans les cabinets de villes FN, puis l’investiture de militants sur les listes frontistes aux municipales et départementales, c’est au tour du cofondateur du Bloc identitaire, groupuscule d'extrême droite régionaliste, de rejoindre la campagne de Marion Maréchal-Le Pen en Paca. L'ancien dirigeant de la branche niçoise, Philippe Vardon, devrait figurer à la cinquième place de la liste FN dans les Alpes-Maritimes. « Il fera partie du dispositif, Marion (Maréchal-Le Pen) l'officialisera dans quelques jours », indique à Mediapart l'entourage de la députée, alors que Jean-Marie Le Pen réfléchit lui à une candidature dissidente contre sa petite-fille.