G7: Idlib ne doit pas être passé sous silence à Biarritz, dit Macron

Par
La situation dans la province syrienne d'Idlib, soumise depuis trois mois à des bombardements de l'armée syrienne avec l'appui de son allié russe, ne doit pas "être tue" lors du sommet du G7 qui s'ouvre samedi à Biarritz pour trois jours, a déclaré mercredi Emmanuel Macron.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La situation dans la province syrienne d'Idlib, soumise depuis trois mois à des bombardements de l'armée syrienne avec l'appui de son allié russe, ne doit pas "être tue" lors du sommet du G7 qui s'ouvre samedi à Biarritz pour trois jours, a déclaré mercredi Emmanuel Macron.