Jacques Servier et cinq sociétés de son groupe mis en examen

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Entendu ce mercredi 21 septembre par un juge d'instruction, Jacques Servier, président du groupe qui porte son nom, a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire. Selon son avocat, maître Hervé Temime, les chefs retenus sont "obtention indue d'autorisation, tromperie sur les qualités substantielles [pour la période 1976-1995], tromperie sur les qualités substantielles avec mise en danger de l'homme [de 1995 à 2009] et escroquerie". Cinq sociétés du groupe sont également mises en examen et placées sous contrôle judiciaire: les laboratoires Servier, Laboratoire Servier industries, Biopharma, Oril industrie et SAS Servier. Maître Temime a indiqué que Jacques Servier devra verser une caution de 4 millions d'euros et fournir des garanties d'un montant de 6 millions d'euros avant le 15 décembre prochain. De plus, une caution totale de 65 millions d'euros a été fixée pour les cinq sociétés.