MediapartLive: il faut sauver la presse, mais faut-il sauver le PS?

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
Dans le genre "j'en fais des tonnes pour pas grand chose"...

Sur Twitter, #MediapartLive

  • Nouveau
  • 21/09/2016 18:50
  • Par

Qu'en est-il de la loi organique de communication votée en Equateur en 2013, et pas mal critiquée par RSF ?

C'est toujours quand il y a censure Que l'on a envie de se battre.....la gauche nulle au pouvoir l'opposition toujours plus efficace. Pour la presse et l'info c'est comme ça et c'est pour ça que Mediapart m'intéresse.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Le plus curieux c'est tout de même l'état de l'information publique (Radio, TV) parce qu'au niveau médiocrité , bourrage de crâne, soumission à , etc elle se pose là .

Alors d'accord , on fait une constatation évidente sur les journaux les TV aux mains des capitaines d'industrie , des financiers etc, etc ... mais à côté , ou en face , ce qui est de la responsabilité de l'état  c'est pas mieux .

De plus toujours les mêmes guignols , les mêmes discours.

Un peu tard pour se réveiller non ?

Un peu tard pour se réveiller

Lol c'est leur fondation même. Ils pouvaient difficilement "se réveiller" avant la création du journal, qui est ce "réveil" même (quoique Plenel, Mauduit, et leur équipe, n'étaient déjà pas des endormis). Ca fait 8 ans, qu'ils enfoncent ces clous.

Bonsoir,

Le son et les problèmes techniques sont un véritable problème pour la qualité d'écoute...

Bouche cousue

Pas grave, y a que du vide quand ils causent. Je baille déjà au bout de 5 mn d'écoute du PS.

On ne parle effectivement pas des vrais problèmes, mais néanmoins, les propos (même oripilants) sont intéressants.

Et si, le son pourri, c'est énervant, ça distrait du propos...

C'est normal que Valentine Oberti porte un Tee-shirt où il est écrit en arabe Allah Akbar?Cool

Vous êtes parvenu à lire?

Moi non, car le t-shirt n'apparaissait jamais en entier sur l'écran.

Si vous avez une capture d'écrain je suis preneur...

 

.. Je n'ose pas imaginer que vous avez juste vu quelque chose d'écrit en arabe, et que vous avez déduit immédiatement que ça ne pouvait être que "Allah Akbar"?!

Si c'est le cas, c'est tout de même grave! (et vous me décevriez!)

 

En fait je suis parvenu à lire, en consultant le REPLAY. 

J'ai fait une capture d'écran, mais bizarrement j'ai un message d'erreur quand je tente de l'intégrer à mon commentaire!

..Enfin bref en tous cas il est écrit sur son T-Shirt "Cinéma El Rif" , d'ailleurs c'est écrit aussi en Français.

Donc à priori il s'agit du Tshirt d'un cinéma ou d'un festival.

Curieux que certains, à la vue de trois lettres en alphabet arabe, imaginent tout de suite "Allah Akbar". 

Sans doute que Cacochyme plaisantait mais je trouve ça vraiment moyen comme plaisanterie. ça ressemble plutôt.. à un préjugé!

 

merci Clin d'œil

on peut comparer avec "allah akbar" pour ceux qui ont encore des doutes En fait il y a des tas de façon de l'écrire (et les racistes ne se privent pas d'utiliser cette particularité) Mais il n'empéche qu'on peut tester l'ensemble des possibilités, jamais on ne tombe sur celle là : personnellement ça me convainc. Mais bon, il suffit de dire à ceux (et celles) que cela ne convainc pas de nous dire pourquoi : on entendra leurs arguments...  :

Afficher l'image d'origine

 

 

 

Afficher l'image d'origine

 

الله أكبر

allah akbar

سينما الريف

Cinéma "el rif"

Rien à voir, en effet! Mais, après tout, comme dirait l'autre "ils se ressemblent tous"!!!

Ca a duré 2 mn, le problème du HF (je suppose).

***********

Bonne idée peut être, le transfert de modèle du CNC. Mais arrêtons de parler d' "aide", ça n'est pas de la charité. Une fois posé des groupes d'intérets propriétaires dont c'est le public qui gère à travers sa représentation et ses institutions une partie des bénéfices en retour à la production, ce sont des investissements d'état.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

C'est la City qui rentabilise l'argent levé par M.Macron. Il fallait bien un "bamby" sur le plateau pour faire passer l'annonce. Si jamais M. Rothschild de l'entreprise "En marche" frappe soudain à votre porte et qu'il vous demande ce qui ne va pas, dites lui qu'il y a une fuite d'eau quelque part, mais que vous ne savez pas où ?

AVEC LE TEMPS, VA, TOUT S'EN VA ...

Il fut un temps où où Henri WEBER déclarait " le PS est mort".

Combien d'invités à son mariage ?

ÉVOLUTION ou TRAHISON [regrets et remords, c'est à la mode].

aucun intérêt. Je méprise autant qu'ils nous trahissent

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
  • Nouveau
  • 21/09/2016 20:50
  • Par

C''est trop facile de mettre sur le dos de Hollande et du goouvernement tous les ratés et le gâchis.

Les députés PS à la gauche du PS n'ont fait que critiquer, ces personnes n'ont jamais travaillé dans le privé ni dans des entreprises ni crée ou dirigé des entreprises... beaucoup sont des professeurs qui n’enseignent plus ...avec pas mal de temps libre pour des débats intellectuels.

Quid de la mise en œuvre de la loi sur le non cumul pendant le quinquennat

Quid de la situation des prisons, c'est à la fin du quinquennat que les socialistes proposent d'augmenter les cellules,

Quid de la surimposition des catégories intermédiaires : pour certains socialistes « on est riche dès qu'on gagne 3000 € ». Ils nivellent tous par le bas.

Vraiment ils ne manquent pas de souffle,  allez au boulot au vrai en usine ou dans les champs, c'est cela qui leur fera le plus grand bien à la génération Thévenoux ....

Quelle confusion mentale !!! Et Hollande c'est sur qu'il a travaillé dans le privé lui!!! Et pouquoi donc faudrait il travailler dans le privé pour mieux comprendre, les services publics créent autant de valeur ajoutée que le privé !!

  • Nouveau
  • 21/09/2016 20:52
  • Par

Je me disais que la 2ème partie sera "vive la langue de bois !" J'ai bien peur qu'on y arrive !

Salut Marie

J'ai eu exactement la même réaction Sourire Sacha Houlié manie bien la langue de bois, mais le pire c'est de dire que son mouvement fait du porte à porte : Ça veut dire que Macron, à son poste de responsabilité, était déconnecté du réel. Il faudrait une étude sociologique de ce mouvement, car j'ai du mal à m'imaginer des personnes des classes populaires là-dedans.....

Au passage, Mélenchon a réussit à mettre sur la "table médiatique" la question des institutions, même si ce sont des réponses "molles"que propose les intervenants.

Mais dans ce débat, il me semble qu'ils s'imaginent (à part Sarah Haddi) que l'on va oublier qu'ils ont été au pouvoir : La chute va devenir crash. 

Rigolant

Moi j'ai eu l'impression que Mathieu Magnaudeix avait envie de pouffer de rire en se retenant. Il doit avoir une oreillette pour tater le pouls des commentairesRigolant

Evidemment, il à même du s'emmerder car il a du halluciner comme nous des échanges Sourire Au moins, et je tiens à le souligner, il a été honnête en disant que les commentaires sur les débats sont un rejet

PSychose

Rue de Solférino

Afficher l'image d'origine

 

Le PS est mort depuis longtemps

Afficher l'image d'origine

Macron a fini le travail...

Afficher l'image d'origine

nouveau

Bon recyclage "up to date" d'un incontournable ! Mais ne l'oublions pas : le crime ne paie pas ! (Encore que ...). 

P.S. : Pas Sérieux

P.S. : Pas Stable

P.S. : Pas Sensé

P.S. : Pas Sûr

P.S. : Pas Socialiste

P.S. : Pas Sauvable

P.S. : Papier Shiotte

Nous faire prendre Macron pour un partisan de la démocratie participative. A quoi rêvent ces gens ?

Faut il sauver le PS ?

richard-bonobo-28

  • Nouveau
  • 21/09/2016 21:01
  • Par

Aucun intérêt. J'ai un bon bouquin à finir....

 

Incertain bon ben,.. un suppo et au lit, ciao

  • Nouveau
  • 21/09/2016 21:04
  • Par

Ces deux jeunes du mouvement Macron je les trouve authentiques et pédagogues, au moins ils s'appliquent les règles (ex pour le député : le non cumul), ils sont nettement plus sensés que les frondeurs, etc...

Raguet est du NPA, on retrouve ici la logique habituelle des faux-cul de ce parti boutiquier qui ne sait que baver gratuitement sur les autres sans avoir peur de manipuler l'opinion, un tissu de conneries pour qui suit vraiment JLM et les insoumis, le tout pour le NPA étant de n'avoir comme programme que d'appeler au Grand Soir. Bon, c'est bien, moi je bouge avec les syndicats systématiquement, pas besoin du NPA pour ça. Ah le Grand Soir du NPA! Rendez-vous dans 2000 ansRigolant Ils attendent surtout un retour sur investissement pour remboursement de frais de campagne, ça va être chaud avec leur 1% :). à part ça, du vide habituel, pas peur de la manip. De grands discours grandiloquents de petits révolutionnaires de salon, aucun pragmatisme, un côté stal (tout ce qui n'est pas eux sont des agents du grand Capital)...bref, rien de nouveau en terre du "nouveau" NPA..

  • Nouveau
  • 21/09/2016 21:08
  • Par

Voilà la BONNE question que Mathieu Magnaudeix : Que faites vous encore dans le PS !? Vous semblez suaves mais ASSUMEZ : QUITTER LE PARTI bougre de nom !!!!!

la soupe doit être encore bonne ou alors z'ont sûrement peur de se retrouver aux minima sociaux en 2017 s'il quittent le PS. Attendons-nous peut-être à ce qu'ils le réhaussent de quelques centimes ces minima juste en fin de mandat, pas pour nous bien sûr, c'est pas des philanthropes, faut pas charrier non plus, mais pour leur gueule.

On joue?

Citation - Qui suis-je?

Les salariés doivent pouvoir travailler plus sans être payés plus.

Il ne vient pas de la banque Rotschild  par un hasard bien intentionné ? Rigolant

Plus dur:

"Le Parti socialiste est en pleine mue idéologique. Moi je l’ai effectuée depuis longtemps."

Qui suis-je?

Bingo !! Voilà que le "prêtre" Henri Weber et son cathéchisme social-libéral à la manoeuvre, alors qu'auparavant Fréderic Sawiski a démontré par statistiques que le PS va sur les récifs pour se saborder.

Cette phrase pourrait être attribué à plusieurs : Je me lance allez : Valls ? Rocard ? Weber ? Fabius ?

Je sais, j'écoute d'une oreille. c'est vraiment toujours pareil. Même Besancenot, il ne nous fait comme toujours que des généralités théoriques qu'on connait déjà par coeur, mais bon. Les questions pragmatiques et concrètes là-dedans sont toujours absentes. Du blabla habituel.

Mélenchon te l'aurait tourné en deux trois tours de mains ce Weber européiste. Et tu vois que Besancenot se fait rouler par le Weber qui le tutoie pour montrer la proximité.

Ouais et sur Mélenchon, Besancenot vient encore de manipuler l'opinion en sous-entendant que pour Mélenchon, les réfugiés auraient le choix. C'est plus simple comme ça non pour Besancenot? ça doit le rassurer dans son "humanisme internationalisme"? Il se dispense à bon compte comme ça de penser les raisons et les souffrances de l'exil. Plenel n'a sûrement pas voulu inviter Mélenchon pour qu'il lui rétorque. Si pour Besancenot l'exil s'est le top, faut qu'il nous explique en quoi ce petit révolutionnaire de salon. Besancenot est un vrai faux-cul, pas mieux que Weber finalement.

Ça aussi m'a fait bondir alors que JLM précise de régler les causes du départ, je trouvais Besancenot sympathique mais il utilise les mêmes ficelles que le système, Ruffin ne s'était pas trompé concernant le NPA.

Et la je rejoins pour la première et dernière fois Weber quand il dit que le NPA ne convainc quasiment personne

Ah ben tiens, il vient de comprendre qu'il y a un rapport entre les guerres et l'exil maintenant. ça avance, c'est laborieux quand-même.

Weber est une horreur mais Besancenot, c'est pas nouveau son côté faux-cul. Les manip du NPA, je les ai connues plus qu'il n'en faut lorsque j'y étais adhérente.

Il va se mélenchoniser, qu'il y prend garde ! Rigolant

Putain, Besancenot nous fait que de la rhétorique : Il parle il parle mais ne précise jamais la méthode....

PerduRigolant

Rebsamen le faux-cul, dans un océan de faux-cul (j'avais dit que c'était dur tellement il y a de faux-cul :))

F. Rebsamen source capture

Ah mince ! Au moins il faut reconnaître au PS qu'il produit des faux-culs de qualité supérieure (avec Weber, la qualité baisse néanmoins)Clin d'œil

On est toujours le faux-cul d'un autre (!?) :-)

faut qu'il nous explique en quoi ce petit révolutionnaire de salon. Besancenot est un vrai faux-cul, pas mieux que Weber finalement.

Besancenot n'a pas été à la soupe avec le ps pendant 30 ans et n'a rien d'un politicien carriériste Mélenchon par contre.... Parce que Weber était dans le meme parti que Mélenchon pendant une quarantaine d'année, vous avez l'air de l'oublier...

Sur la question des "réfugiés", Mélenchon a bien une position crapuleuse et démagogique. Besancenot fait trés bien de le lui rappeler Il n'est d'ailleurs pas du tout le seul : pas mal de mes camarades du front de gauche pensent exactement la même chose Il faut dire qu'ils ne font pas preuve d'un sectarisme exacerbé comme certain(e)s mélenchonien(ne)s ici...

A force de vous répéter en boucle dans votre entre-soi les mêmes éléments de langage, ça fini évidemment par vous conforter tout en vous lobotomisant. Vous produisez l'exact inverse de ce que vous voulez. Une répulsion plus qu'autre chose. Vous me faite penser aux hypocrites du POI. Même topo, même façon de penser. Pour vous avoir testé et fréquenté comme d'autres, je sais qui sont les sectaires, les hypocrites et les autres. Remballez vos petites musiques, elles ne prennent pas sur moi. Je vous connais trop.

Et c'est réciproque : il n'y a qu'a faire défiler le fil de vos intervention pour voir que le "sectarisme" n'est pas de mon fait, mais bien du votre...

 

nouveau      MARIE FAB, 

Ok ... Vous avez VOS raisons, et souvent raison. Mais les invectives sont un piège. 

NE PAS ÊTRE CONTRE-PRODUCTIF DEVIENT AUJOURD'HUI VITAL !

Après, il sera trop tard (voir éventuellement tous mes autres posts, ici et ailleurs). Bien à vous.  Clin d'œil

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
Bon merci ça va on a compris que vous étiez une groupie de Jean- Luc

Ecoeurant!je quitte,je vais regarder un film,c'est moins stressant!Je crois que médiapart a changé,mais je ne pensais pas qu'il allait faire de la pub. pour Macron!j'ai envie de vomir!!!

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Aujourd hui,

richard-bonobo-29
le PS c 'est CUIT ..........Qui l' eût CRU en 2012 ?

Rigolant

Ils osent encore se prétendre de gauche ???  Quand est-ce que quelqu'un - faisant par là oeuvre de compassion - va se décider à les achever !?

Gregory Blanc, en Maine et Loire l'état du PS est le même que partout : plus de militants, ils sont partis, faut pas raconter des bobards. Dans ma ville du 49, le PS ramait aux dernières élections pour trouver des noms à mettre sur leur liste, ils ont fini par faire liste commune avec le Modem. Il ne passe plus à la permanence que les quelques piliers qui ont oeuvré à sa perte.

Lunaire. Effectivement. C'est le mot.

Si vous voulez gôuter plus "corsé", je vous conseille vivement la lecture de cette ancienne sympathisante "PS" qui vient d'écrire à son ancien parti.

Article :  "Cher Parti Socialiste, je ne voterai plus pour toi".

http://madamesourire.fr/ps-je-ne-voterai-plus-pour-toi/

 

C'est excellent, j'aurais pu l'écrire en étant encore beaucoup plus méchante. Je viens du secteur social et la misère que l'on côtoie actuellement est effrayante. Merci le PS et ceux d'avant.

Merci pour ce lien

1984 : le PS vit ce qui deviendra l'Union Européenne libérale comme projet de substitution au changement de société.

2016 : faut-il sauver l'UE et la mondialisation capitaliste (dont elle est un outil en vue d'"insécuriser" le salariat), pour sauver le PS ???

La seule qui essaye vaguement de contester ne sait pas parler... nous voilà bien !

Ont-ils reconnu à un seul moment qu'il y avait un problème?

D'où le terme "sauver" dans la question de départ.

Se sont-ils éloignés un seul instant de leur ligne de com', de leurs "éléments de langage"?

Cette première partie = rien de nouveau

                                   = PS traditionnel et pas intéressant

 

Question saugrenue faut- il sauver le parti socialiste dans tous les pays du monde démocratique il y a une gauche et une droite l

La France es le pays de Mitterrand  et de Chirac parfaitement menteur sur le fond et la forme si on trouve cela acceptable on n'à AUCUNE chance de comprendre ce qui se passe une gauche qui ne comprend que c est le libéralisme qui fait fonctionner le monde en dehors de la Corée du Nord et de la France est handicapée 

Le mensonge intellectuel non seulement abouti fatalement à l erreur mais empêche de comprendre ce qui se passe , espérant dans des illusions totales 

Vive le déclin francais avec Juppe et Sarkozy PAUVRE PAYS 

faut-il sauver le PS ? ce débat es nul sans aucune idée les participants socialiste ne ce rendre même pas compte qu'il vont prendre une défaite en 2017 comme il ne l'on jamais et ses très bien 

Le chiffon rouge de l'extrême-droite ne m'a guère surpris, car à défaut de défendre un bilan il ne reste que la menace du "Grand méchant loup".....

Même feeling. Quant à savoir si solférino doit disparaître, il n'en a pas vraiment été question, chacun s'étant contenté de présenter son petit cas perso qui ne s'attaque jamais vraiment au monstre.

D'accord sur Blanc. Le bon petit soldat du solférinisme de base : "on peut s'entendre avec tout le monde, pourvu que ce soit autour de nous.".

Pas question bien sûr de la Gauche et de Mélenchon. On a contourné, c'était plus simple.

Maintenant c'est la parlotte à Weber ouverte par un très long et très contourné préambule de Plenel. J'éteins : j'ai ma dose  pour ce jour. Moi la philo maintenant, vous savez.....

Ces salons sont toujours aussi ennuyeux et figés.

PS : "On peut s'entendre avec tout le monde, pourvu que ce soit autour de nous"...

Rigolant

Perso, si j'avais les rènes du pouvoir, je ne me contenterai pas de faire disparaître Solférino, je changerai carrément le nom de la rue: rue des suppositoires. Un effacement en bonne et due forme tout en gardant une petite trace historique de leur passage au pouvoir.

ON NE POURRA PAS S'EN SORTIR SI :

ON NE RÉPOND PAS À CES QUESTIONS:

La Gauche, c'est quoi ? Quels en sont les fondements ?

Le Pouvoir c'est quoi, celui d'une minorité sur l'ensemble de la population, ou celui des citoyens pour eux même ?

La Démocratie c'est quoi, quels en sont les fondements et les moyens de son action ? Est-ce l'utilisation des élections pour désigner des élus qui ont été préalablement désignés ailleurs par les tenants de l'héritage, et pour renvoyer les citoyens à la niche entre deux échéances électorales et donner l'initiative du débat à des usurpateurs que sont les médias et leurs agents (au service des puissances d'argent) ?

Une fois cela défini, on pourra peut-être commencer construire

FAUTE de QUOI on ne sait pas qui on est, où on est, et qui on sert.

 

Ah enfin quelque chose se passe... ça commence à me chatouiller un peu les oreilles ! Il était temps (Frédéric Sawicki...) dommage qu'il n'aille pas jusqu'au bout et ne dise pas que la "stratégie" néolibérale ne peut pas fonctionner par définition... ne pouvant qu'apporter misère au plus grand nombre : cela a été démontré mille fois : tous ces tièdes m'ennuient au plus haut point ! 

Ce sont les crapules trotskystes, bien représentées ce soir, qui tuent la gauche! Staline revient vite... 

 

Il ne manque que les pires: les lambertistes (Le Guen, Cambadelis etc...)

Bouche cousue

L'âge utopique et révolutionnaire présenté comme adolescence et le réformisme comme la maturité !! Au secours ! Donc, comme on a largement dépassé cet âge, on est sur le déclin... putain de déclin Monsieur Henri Weber... une société, un socialisme à peu près aussi décrépie que vous : vite retournez dans votre maison de retraite, une bonne soupe et au lit ! 

Et apprenez qu'il existe des intermédiaires entre le totalitarisme et votre position qui n'est pas du tout une position de compromis, mais bien d'adhésion totale au néolibéralisme !! Vieux chnoc ! 

La démonstration est faite : le PS est mort, mort, mort !

  • Nouveau
  • 21/09/2016 22:08
  • Par

Je n'ai pas reconnu Madame Aubry à l'image, dans la vidéo d'archive. Je sais, c'est pas très gentil, mais j'ai vraiment cru que c'était une poupée de chiffon ou une baudruche qui se dégonflait en direct. La dame chevrotait, tremblait au micro, elle tentait par les mots et plutôt péniblement, de recoller les morceaux du vase de Soisson cassé par Manuel Vals. Par contre, dans la vidéo, j'ai parfaitement reconnu le teint hâlé aux U.V de M.Cambadélis qui buvait son petit lait au vu de la capitulation pathétique de la mairesse de Lille qui était venu faire allégeance au premier secrétaire du Parti Scélérat. J'ai presque eu un peu de peine de voir tant de déchéance politique individuelle et collective. J'avoue que les applaudissements du public après le discours de Madame Aubry furent pour moi une grande énigme. Et maintenant, il faut supporter les tics et le discours fier & assumé sur la lâcheté et le déshonneur de M.Weber...

J'ai cru voir Guérini dans ce marigot

Ah Besancenot... comme un bol de fraîcheur tout à coup  :-)

Oui !

Weber et Besançenot sont assez proches, au fond...

Pour Weber, le mouvement ouvrier français a été national ! On voit bien qu'il méprise l'histoire du mouvement communiste.

C'est vrai que besancenot est assez loin des idoles souverainistes habituelles de xipetotec : Dupont aignant, Asselineau, les vieux staliniens à moitié liquide du "Comité Valmy"...

Et en fait, c'est plutot à son avantage....

Vous êtes un pitoyable menteur. Le quatrième trotskyste dans ce débat.

Je préfére être un ex trotskyste qu'un ex stalinien en voie de décomposition souverainiste avancée comme vous....

Le trotskysme, courant du communisme autoritaire qui ne s'est jamais embarrassé d'alliances contre nature, c'est comme l'OTAN ; c'est une survivance anachronique de la guerre froide, dont les acteurs ont du mal à se détacher, parce que leur position acquise leur donne une raison d'exister et parfois des pouvoirs. Mais même en s'étant reniés, il est rare qu'on ne retrouve pas chez ces anciens militants de fortes tendances autoritaires et des pratiques intellectuellement douteuses.

Je n'ai jamais été "stalinien". Ce n'est pas de mon époque. Vous ne faites pas de la politique mais de la paléontologie ! Votre tour de force c'est à la fois d'ignorer et de mépriser l'histoire, les sciences sociales, le sens profond de Marx en fait - et d'être un fossile.

  • Nouveau
  • 21/09/2016 22:19
  • Par

(Fiction)

- Olivier Besancenot : L'Internationalisme c'est quoi ?

- Henri Weber : L' OTAN

  • Nouveau
  • 21/09/2016 22:20
  • Par

Weber,Besancenot,un débat d'idéologues qui montre la rupture  entre la classe politique,ses idéologies  passéistes et les citoyens.

je ne vois pas en quoi Besancenot est idéologue, weber peut-être mais tellement dans le compromis qu'il s'emmêle les crayons (je me demande s'il n'est pas malhonnête ou peut-être gâteux) Besancenot est proche des réalités, ce qu'il dit est intelligent, ça fait beaucoup de bien, merci médiapart.

Bien sûr qu'il faut sauver la liberté de la presse la nôtre! Quant au parti socialiste qui s'est embourbé pour faire plaisir aux patrons, qu'il se désembourbe tout seul sans notre aide !  

WEBER VIENT D'ASSASSINER EN DIRECT,

le jeune homme qui portait le même nom.

DÉSASTRE MÉDIATIQUE...

Assez comme le criait Nougaro ! J'arrête ce direct car Monsieur Weber me donne envie de vomir ... Tant pis, je lâche prise face à un tel personnage ! BEURK BEURK BEURK et des arguments j'en ai ... C'est que cette " mauvaise foi " me rend malade, Je ne dois Pas être le seul ... Que ce PS crève, hélas, car nous allons reprendre pour des années de sa jumelle, en pire encore, droite de MERDE
Assez comme le criait Nougaro ! J'arrête ce direct car Monsieur Weber me donne envie de vomir ... Tant pis, je lâche prise face à un tel personnage ! BEURK BEURK BEURK et des arguments j'en ai ... C'est que cette " mauvaise foi " me rend malade, Je ne dois Pas être le seul ... Que ce PS crève, hélas, car nous allons reprendre pour des années de sa jumelle, en pire encore, droite de MERDE

Langue tirée On en crève !

Medipart s'associe à RSF...N'est-ce pas cette organisation financée par la NED (organe de la CIA)  à laquelle l'unesco a par deux fois (2008 et 2012) refusé le statut d'ONG en raison de ses méthodes, de ses sources de financement, et de ses partis pris idéologiques ?

N'est-ce pas cette organisation dont l'ancien président Robert Menard  n'a eu de cesse depuis 30 ans de se faire le porte voix (et flingue) de l'extrême droite cubaino américaine installée à Miami et est aujourd'hui un haut lieutenant de l'extrême droite francaise?

D'ordinaire je ne suis pas fan des raccourcis de type marabou - bout de ficelle mais là  même en cherchant bien j'ai du mal à comprendre le choix "d'association" de mediapart.

Mediapart n'était déjà pas bien rouge mais là le rose pâle tourne au brun !

 

Vous faites bien de donner cette information.

Quelles sont les relations de RSF et de Médiapart avec M.Menard et avec les sujets dont il pouvait traiter, depuis 2008?

Qu'il ne soit plus président de RSF depuis ce moment, qui correspond à celui de la fondation solidaire de Médiapart comme le rappelle Plenel, est bien une victoire de la presse indépendante.

  • Nouveau
  • 21/09/2016 22:41
  • Par

M.Henri Weber aime bien "le taux d'exploitation" des êtres humains. Il propose même au vu de la baisse de celui-ci non pas de l'abolir... mais de le redresser !!!

Capitulard ! Arrête de chialer comme ton bon maitre Hollande ! Arrêtez de pleurer les saules solistes.

  • Nouveau
  • 21/09/2016 22:42
  • Par

On vous regarde !

( Merci Olivier, Merci Médiapart )

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
  • Nouveau
  • 21/09/2016 22:45
  • Par

 

Bof ...

Sauver qui ? Sauver quoi ? Un peu de "tabula rasa" ne nous nuirait point ! Presse et partis suivront... Or la LUTTE IDÉOLOGIQUE est quasiment perdue. Mais pas totalement. Aussi l'heure est-elle à une urgence absolue. Si on la rate : rendez-vous en enfer.

D'où petit message corrélatif absolument pas hors sujet. On a reçu ce sympathique post :   """ Je suis heureux de retrouver le Comité de Soutien Critique (à JLM et autres Insoumis) avec Arrue en action. """    En toute courtoisie et sympathie. 

D'où une petite mise au point. Plusieurs médiapartiens m'ont interrogé sur cela. Soyons clair : il ne s'agit pour l'heure que d'une "signature" ayant une force symbolique de communication Cool 

Mais aussi de POSITIONNEMENT, actif mais critique, critique mais actif.

Aussi, si d'autres, plus en pointe et actifs, souhaitent ériger solidement la chose, j'en suis ! Cela peut avoir son petit impact. Et de toutes façons, au point où en sont les choses en Freeeence, nous n'avons vraiment plus rien à perdre. 

Qu'en pensent les ex-pro-PS en errance, et plus largement, les médiapartiens de base tentés à juste titre par notre grand insoumis et ses soutiens ? 

 

Merci Mediapart pour cette belle soirée, et ce magnifique débat Oliveir Besancenot / henri weber, qui a tellement perdu son calme, qu'il était pitoyable, car il n'avait rien à dire ce que lui a fait remarquer Olivier besancennot mais aussi Edwy Plenel.

 

les modèles allemands, suédois, finlandais, danois sont dépassés, rejetés par les peuples, l'extrême droite monte partout comme pour bien souligner, que ce sont  les politiques anti sociales et probusiness du social libéralisme qui désespèrent le peuple de gauche et tout simplement le peuple. 

 

"Attendez, attendez encore un peu ! " hurle Weber le prêcheur.

"Vous verrez dans dix mille ans ...vous verrez !"

Weber : et dire que l'on est gouverné par de tels gâteux !! Effrayant ! 

Le dernier débat entre Weber et Besancenot était vraiment très intéressant dans la confrontation d' idées conçues et exprimées clairement, avec la conviction d'hommes intelligents, respectueux et passionnés. Merci Médiapart pour la qualité de ces débats.

Merci Médiapart, exercice fort utile.

Après avoir quitté le monde Plenel et sa clique font dans l'immonde...

Ecoutez donc Gaël Giraud, M. Weber... il vous expliquera ce qu'il faut comprendre de l'économie : hélas les hommes politiques n'écoutent jamais les économistes vraiment éclairés, ne lisent pas, et appliquent ce que l'ENA leur a appris à la lettre, comme des idiots qu'ils sont... et celui-là fait bien la preuve de l'idiotie définitive de nos gouvernants... à un point rare ! https://www.youtube.com/watch?v=0FZoCK4nRPM

On a eu un apéritif de la campagne de 2017 en écoutant weber nous enfumer .ça promet , ils sont forts en bonimenteurs ces solfériniens.

Soyons vigilants , ne tombez pas dans le panneau du sacré vote utile .Qu ils se démerdent !!!

Manquaient Filoche et Mélenchon.

Aïe !

Oui, moi aussi, ça m'a fait mal de le voir se renier ainsi. Et j'ai regardé jusqu'au bout pour les mêmes raisons que vous. Il faut savoir regarder la trahison en face.

Il est loin, le temps où il théorisait le "juste-échange". En fait non : 2011...

Langue tirée

Henri Weber, né le 23 juin 1944 à Leninabad (URSS), est un homme politique français, membre du Parti socialiste, sénateur de la Seine-Maritime puis député européen.

Sommaire

Jeunesse

Les parents de Weber, horlogers juifs, vivaient en 1938 à Chrzanów, en Haute-Silésie, à quelques kilomètres d'Auschwitz1, avant de fuir en URSS. Ils émigrèrent ensuite en France. Enfant, Henri Weber fut membre du Hachomer Hatzaïr, l'organisation sioniste de gauche. Étudiant, il devient membre de l'UEC (Union des étudiants communistes) et du PCF, organisations dont il est exclu en 1965 avec plusieurs autres étudiants, dont notamment Alain Krivine et Alain Michaloux, qui fondent alors la Jeunesse communiste révolutionnaire (JCR). Mais c'est en 1968 et avec le même Krivine qu'il accède à une forme de notoriété politique, en étant l'un des leaders du mouvement de Mai 68, et l'un des cofondateurs de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) avec Krivine et Daniel Bensaïd. Il fut de 1968 à 1976 directeur de son hebdomadaire Rouge et de sa revue Critique communiste.

Par ailleurs, au début des années 1970, il siégeait avec Michel Recanati à la Commission Très Spéciale (CTS) de la Ligue communiste, chargée des « opérations spéciales », avant d'être remplacé par Pierre Rousset (fils de David Rousset)2. Avec Krivine et Bensaïd, il est alors à la tête de la Tendance T2 de la Ligue, rivale de la T1 de Gérard Filoche, Denis Pingaud et Daniel Gluckstein, et de la T3 de Michel Lequenne et de Jean-René Chauvin3.

Entre 1981 et 1986, il cesse toute activité politique pour se consacrer à ses activités de chercheur (ses travaux portent notamment sur la social-démocratie allemande, l'eurocommunisme puis sur le CNPF) et de père de famille. Il est docteur en philosophie et en science politique, et épouse Fabienne Servan-Schreiber le 15 septembre 2007 qu'il avait connue en 1973 dans les locaux parisiens de la Ligue communiste, impasse Guéménée, alors qu'elle était l'épouse du dessinateur Wiaz qui prêtait sa plume à l'hebdomadaire puis au quotidien Rouge.

Henri Weber : la triste fin d'un traître raté | Le Club de Mediapart

https://blogs.mediapart.fr/johann-elbory/.../henri-weber-la-triste-fin-dun-traitre-rate

27 mai 2015 - Pour les plus jeunes, le nom d'Henri Weber n'évoquera probablement rien. Pour les plus vieux, tout juste un souvenir lointain d'une époque ...

Ah, je n'avais pas suivi cet épisode. C'est consternant...

Odieux, oui c'est le bon môt.

Le vieux bonhomme m'a effrayé. A la fois par la violence de ses propos contre toutes les valeurs de gauche et contre ses combats historiques, mais aussi et surtout par son plaidoyer aggressif et fanatique en faveur du néolibéralisme.

Il nous a vraiment fait du Gattaz hier, l'ancien "révolutionnaire".

Les anciennes têtes d'affiche de ce mouvement sans lendemain que fut 68 tournent toutes vieux cons. Quelle ironie !

 

@Danyves Merci pour la mise en perspective.

C'est vrai qu'il vaut le coup d'oeil, en robe de Chambre (d'antichambre, plutôt -"lobby" en Anglais-) :

hollande-decore

Mai-Juin 1968 est la plus grande grève de l'Histoire. Dans le Monde. Ce n'est pas parce que les médias disent que Weber, kohn-bendit, etc étaient des révolutionnaires à cette époque qu'il faut les croire sur parole. S'ils l'avaient été un tant soit peu, ils n'auraient pas milité avec les staliniens et les socialos de l'époque contre la centralisation des comités de grève, contre la mise en place d'un gouvernement ouvrier issu de la grève. L'Histoire officielle de Mai 68 n'est qu'un écran de de fumée. Mais en France encore aujourd'hui il n'est pas interdit de chercher la vérité. Les documents ne manquent pas si on les cherche sous la poussière de l'intoxication. Un masque n'est pas de trop !

Oui je  suis d'accord. Je parle de "têtes d'affiche" concernant ces individus, je ne pense pas une seconde qu'ils soient représentatifs de cet épisode.

J'ai eu la chance d'étudier sous la direction d'universitaires qui étudient ou ont étudié cette période sous des aspects qui n'ont rien à voir avec le récit mythicomédiatique dominant.

Il n'y a pas vraiment à dépoussièrer, il suffit de fréquenter les bibliothèques (virtuelles ou réelles) et d'y lire les nombreux ouvrages sérieux sur la période.

Je regrette comme vous que personne ne le fasse et que chacun s'y entende pour faire de cette période quelque chose qu'elle ne fut pas.

 

Weber sortait de table ou il était plus intelligent avant ?

C'est que maintenant, avec le temps, Henri a appris à manger avec une longue cuillère, une très longue cuillère...une très très longue cuillère...une trop longue cuillère.... même le diable ne l'aperçoit plus.

Il est beaucoup trop loin, maintenant, monsieur Weber. A perte de vue.

s'il y a un truc qui me dégoûte au plus haut point c'est la mauvaise foi ! Et Besancenot parlant de Mélenchon sur le problème de l'immigration c'est carrément écoeurant !! jaloux va !

Gardons raison. M.Besancenot a tenu ce soir fièrement, posément, le fanal de la Gauche. Celle qui est debout et qui se souvient encore.

Bah c'est pas trop dur face à un branque comme Weber, mais ça n'empêche pas Besancenot d'avoir son tic à la Joffrin pour glisser sa bouse d'intox au passage.

Il doit saliver et être envieux de constater que le PS a liquidé son ascendant sur la gauche par son bilan présidentiel et que c'est aujourd'hui J-L.Mélenchon et les insoumis-es qui sont en mesure de s'imposer comme débouché "naturel" du vote de gauche.

C'est le rôle qu'il révait pour le "NPA" qui est une construction politique qui a échoué...

Il a bien défendu les idées de gauche hier soir, et je trouve qu'il a été bon face à Weber, mais durant ce bref passage il s'est fait en effet très "politicard".

Weber : j'avais tort hier et j'étais sur d'avoir raison mais aujourd'hui je suis sur d'avoir raison !

Pourquoi Besancenot ne se re/présente-t-il pas pour la Ligue Communiste Révolutionnaire ? Innocent

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
Parce que la LCR s'est sabordé "au profit du NPA qui n'est pas dans ses textes fondamentaux une organisation marxiste.( trotskiste )

Oui, et c'est parce que je préférais la LCR au NPA ( sigle et msg ) que je proposais un sorte de "Retour vers le futur "...

retour-vers-le-futur-affiche-anglais

  • Nouveau
  • 21/09/2016 23:09
  • Par

D'habitude j'aime bien les soirées spéciales de Médiapart, mais là il faut reconnaître que c'était franchement soporifique...

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
  • Nouveau
  • 21/09/2016 23:14
  • Par

Ironisons ...

Dans le fond, ne tendent-ils pas à faire moins bien  et surtout moins percutant que TV-Nuit debout ... ?  C'est une question, s'pas ...  Qui n'était pas pris de boisson sur ce merveilleux plateau ?  Langue tirée

Par ailleurs, qui a proclamé cette forte pensée : """ le trotskisme mène à TOUT à condition d'en sortir """ ?   Vérification faite ici-même ce soir  Avare

 

En tout cas il faut sauver le plateau 2 en particulier les journalistes Aude Lancelin de l'Obs, et Isabelle Roberts des Jours !! ( et leurs collégues présents et absents au débat... )

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Bon, j'ai tout regardé jusqu'au bout. Rapide check-up : pas de vomissement, tension normale, pas de maux de tête ni d’hallucinations, pas d'envie de meurtre, légère impression "cotonneuse" à la limite de la somnolence. 

Allez, promis, je me lance, demain j'essaye avec le son ...

 

Rigolant

Et sans le son, ça faisait l'effet des moutons sur Arte pour s'endormir? Je vous rassure, avec le son, c'est pareil, vous n'aurez pas de crise de tachyardie. Faudra juste prendre du café bien fort si vous voulez aller jusqu'au bout.

  • Nouveau
  • 21/09/2016 23:30
  • Par

M. Weber symbolise a lui seul l'arrogance et la malhonnêteté de ce pouvoir "socialiste", il ne fait que reproduire cette idée "il n'y avait pas d'alternative" à la politique menée par ce gouvernement, en énumérant des indices et valeurs économiques (marges d'exploitation...)

Il aura éludé avec mépris la question centrale du débat, sur le désespoir et de la résignation du peuple de gauche à l'égard de ce parti qui était mandaté  sur son programme électoral pour le représenter.

Cette crise de confiance est la conséquence du profond décalage entre les promesses du candidat Hollande et la politique qu'il aura effectivement choisi de méner.

Dans le système que vous défendez et plus précisemment dans le modèle d'entreprise que vous idéalisez, le culte du résultat fait qu'un salarié qui n'atteindrait pas ses objectifs se retrouve licencié.

De façon cohérente, M. Wéber, si vous étiez un tant soit peu honnête, il faudrait que vous admettiez que cela sera votre tour en 2017, le peuple de gauche vous poussera vers la sortie  et ni votre livre propagandiste, ni la petite histoire habituelle du vote utile  n'y changeront rien  !

 

 

 

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
  • Nouveau
  • 22/09/2016 00:18
  • Par

 

Bof ... Pourquoi s'exciter autant sur Riton ? On connaît le personnage de longue date. Comme toute la brochette bien connue ...

Beaucoup trop connue, d'ailleurs. Mais c'est logique : le système adore et béatifie les chastes renégats qui le rejoignent quand le goût des lambris, du fric et du fenestron les titille.

Quelle petitesse là-dedans ...  Avare

 

Le rôle qu'ont tenu les gouvernants sous ce sigle dans l'histoire de ce pauvre pays en fait un symbole de la nuisance politique encore plus grave que les initiales F et N à mon sens, car infiniment plus trompeur sur sa marchandise.

La marchandise politique du PS n'existe tout simplement pas hors du paquet fantasmatique de signification censément zippé sous le concept de "socialisme" entendu comme "social-libéralisme". Ce concept est un oxymore historique complet. Dans cet amalgame "social" est une case vide qui ne s'est jamais remplie que de la praxis des dominants libéraux, au service desquels ce parti a invariablement affilié, et avec zèle, son exercice du pouvoir chaque fois qu'il en a obtenu une parcelle quelque part en Europe depuis sa fondation. Pour moi le PS c'est la vaseline d'un pouvoir dont le FN est le forceps. Il doit d'abord purement et simplement disparaître du paysage politique.

Comme le dit quelqu'un plus haut il n'y a qu'une seule offre politique dont le récit se présente comme alternatif à celui de la perspective géopolitique ultra-libérale sous domination militaire Etats-Unienne. La validation de cette potentialité alternative dépend encore de signatures municipales.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous