Le gouvernement veut éviter les tensions autour de la PMA

Par
Le gouvernement a appelé vendredi à un "débat apaisé" sur la procréation médicalement assistée (PMA), au lendemain de la publication d'une déclaration solennelle des évêques de France contre la "fabrication" de l'enfant.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le gouvernement a appelé vendredi à un "débat apaisé" sur la procréation médicalement assistée (PMA), au lendemain de la publication d'une déclaration solennelle des évêques de France contre la "fabrication" de l'enfant.