La vie en réanimation (1/5). «Soigner rend malade»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Chocs cardiogéniques, détresses respiratoires, insuffisances rénales, empoisonnements en tout genre ou défaillances cardiaques… Atterrissent dans le service de réanimation de l’hôpital Saint-Louis des jeunes et des vieux, des SDF jamais soignés et des étudiants atteints de méningite, des patients souffrant de lymphome et d’autres greffés d’un rein, des malades atteints du Sida ou du SARS-CoV-2.