La Société générale demande au FN de fermer ses comptes

Par

Banque historique du FN, la Société générale a demandé au parti de fermer tous ses comptes – ceux du siège comme ceux des fédérations –, d’après des informations recueillies par Mediapart et France Inter. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Elle était la banque historique du Front national. La Société générale a demandé au parti frontiste de fermer tous ses comptes bancaires ouverts dans son établissement, d’après des informations recueillies par Mediapart et France inter. Depuis une trentaine d'années, les comptes du siège comme de plusieurs fédérations étaient détenus par l’établissement.