France, Japon veulent consolider l'alliance Renault-Nissan, dit Le Maire

Par
La nouvelle gouvernance mise en place provisoirement à la tête de Renault en raison de l'arrestation au Japon de Carlos Ghosn garantit le bon fonctionnement du groupe, a déclaré mercredi Bruno Le Maire aux côtés des deux dirigeants désignés la veille au soir par le constructeur français pour assumer à titre temporaire les fonctions de son PDG.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La nouvelle gouvernance mise en place provisoirement à la tête de Renault en raison de l'arrestation au Japon de Carlos Ghosn garantit le bon fonctionnement du groupe, a déclaré mercredi Bruno Le Maire aux côtés des deux dirigeants désignés la veille au soir par le constructeur français pour assumer à titre temporaire les fonctions de son PDG.