MediapartLive: les «gilets jaunes», le prix Goncourt et #NousToutes

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Les Gilets Jaunes et la colère des masses populaires, par Jacques Sapir

Cette révolte a été largement inorganisée, ou plus exactement auto-organisée. Elle a commencé par des individus, s’est amplifiée sur les réseaux sociaux. De très nombreux manifestants du 17 novembre faisaient leur première expérience de la manifestation, de la lutte collective. Cette expérience là, cette forme spécifique de socialisation, est d’une extrême importance. Car, en apprenant à se coordonner, en se parlant ensemble, ces individus cessent justement d’être des personnes isolées. Elles prennent conscience de leur force. C’est pour cela que ce mouvement, aussi hétéroclite en soit l’idéologie, aussi mélangés aient pu en être les participants, représentait fondamentalement un mouvement social progressiste. Car, toute expérience sociale qui sort les individus de leur isolement aujourd’hui a un caractère progressiste.

Pour reprendre une expression de mon excellent collègue Bruno Amable, verra-t-on se constituer sur cette base un « bloc anti-bourgeois » capable de faire pièce au « bloc bourgeois » qui est aujourd’hui aux commandes est bien la question qui se pose.

Une seule solution pour dénoncer cette politique fiscale pour les riches, participer et amplifier le mouvement des gilets jaunes.

Le rendez-vous est fixé, samedi prochain, aux «gilets jaunes», à Paris. «Le 24 novembre, c'est Paris bloqué, le 24 novembre, c'est Paris ville morte!»,

Gilets jaunes : Pour Olivier Besancenot (NPA) ce mouvement "est une fronde sociale qui ne fait que commencer"

François Ruffin : OPÉRATION "RENDS L'ISF D'ABORD !"

François Ruffin en direct sur BFMTV, souhaite que le mouvement s'amplifie, pour lui la cause essentielle de ce mouvement est le sentiment d'injustice fiscale, on demande à des personnes qui galèrent au quotidien de faire des efforts alors qu'au sommet une minorité se gave. Il y a un sentiment d'humiliation qui explose à la face des dirigeants.

Bon je décroche les ami(e)s c'est totalement insipide ce Live que du bla, bla, bla.

Bonne soirée , si je regarde 5mn de plus je passe la nuit sur le canapé zzzzzz  zzzzzzzzzz cool

L’image contient peut-être : textePioché ici.

Comment font les autres ?

Quelques chiffres :

France : 643.000 km2 (territoires d'outre mer inclus) : 67 millions d'habitants

Royaume Uni : 242.000 km2 pour 66.millions d'habitants

Allemagne : 357.000 km2 pour 83 millions d'habitants

Pour les infrastructures cela est incomparable y compris en coût: plus d'écoles, plus de routes etc.. et des distances plus longues à parcourir.

Dommage que ces chiffres ne viennent jamais à l'esprit y compris des spécialistes et des journalistes.

Absolument, vous avez raison de le signaler : le territoire français est plus étendu et la densité de population moindre que ses voisins, qui par ailleurs ont fait des choix d'urbanisation différents – je veux dire meilleurs.

Hors territoires d'outre Mer c'est encore plus du double du Royaume Uni avec une population équivalente en terme d'aménagement du territoire les coûts sont incomparables. De plus seule avec l'Angleterre la  France assure une défense, là ou les autres pays n'ont des coûts insignifiants.

Les Anglais sont toujours étonnés que l'on puisse avoir encore des jardins, des espaces de respiration. là où chez eux c'est l'urbanisation sans fin.

Lorsque je rappelle ces chiffres, la plupart des gens sont étonnés croyant toujours que l'Allemagne est bien plus grande. Comme quoi on se forge souvent des idées à partir de données inconnues et pourtant essentielles.

> De plus seule avec l'Angleterre la France assure une défense, là ou les autres pays n'ont des coûts insignifiants.

Aussi, en effet.

 

Près de Lons-le-Saunier aujourd'hui. Il y avait énormément de monde à ce rond-point (environ 50 personnes) et presqu'autant au rond-point suivant, accès à la A39.

img-3825

img-3824

  • Nouveau
  • 21/11/2018 20:28
  • Par

chouette émission (je sais toujours pas si ce qui me fatigue le plus c'est les pro ou les antis inconditionnels)

Comment se fait-il que "gilets jaunes" ait disparu de l'accroche de ce fil sur la Une ?

parce que c'est du direct, plus tard les thèmes seront remis en ligne séparément avec un risque de disparition de commentaires. Ce qui permettra à certain·e·s d'hurler à la censure.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous