A Toulouse, des milliers de manifestants aux multiples revendications

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Incroyable !!! Vous vous attendez encore à quelque chose qui puisse ressembler à un minimum information plurielle, objective de la part du service public???

Je vous rassure, je suis sans la moindre illusion. Il n'en faut pas moins que les choses soient dites pour ceux qui en auraient.

Merci à MAI14 et JEAN AMY aux moins deux personnes qui suivent l'actualité.

en corse la majorite nationaliste apres le premier deconfinement en vue de la courte saison touristique avait reclame a paris un greenpass dans les ports et aeroprts.le monarque sur de lui comme a son habitude a fait la sourde oreille et sa vision s est flouttee ,resultat l ile aurait pu en partie echapper a ce second confinement :resultat mecontentement presque general,macronet n attire que de l antipathie

Petite erreur (volontaire?) : le PCF31 appelait à cette manifestation!!!

À Toulouse le cauchemar social n’est pas que dans l’aéronautique 

Bravo les toulousains. Je note que la PS et le PC n'ont pas signé l'appel à manifester. Du PS c'est dans l'ordre des choses mais le PC, ne serait il plus intéressé que par de petits plats de lentilles??

Pour une information qui a du sens , on est obligé de regardé RT .fr  sur free 362 ,on en est là sous la France de Macron Le service public est couché ,ne parlons pas des autres chaines tv ! Procès Daval + Covid 19 en boucle !La colère gronde mais il ne se passe rien! Révélateur du climat d une droite autoritaire qui s'installe ! La liberté d'expression que pour les commémorations !La Répression En Marche si vous l'ouvrez ou si vous filmez!

 

 

Est-ce que vous pourriez avoir l'obligeance de vous dispenser d'utiliser l'écriture inclusive? Elle n'apporte rien, et fait sauter le lecteur audio des malvoyants. Cela a déjà été dit à de nombreuses reprises sur Mediapart et ailleurs. Vous donnez l'impression de vous moquer des handicapés visuels. Cessez votre violence contre les handicapés. Si vous voulez écrire avec des barbarismes, trouvez un autre endroit. On a besoin ici de vrais journalistes et de lire des articles écrits en français normal. C'est aussi simple que cela. Vous trouverez certainement sur internet des torchons acceptant l'écriture inclusive et adorant agresser les handicapés. 

 

Je pense effectivement que Médiapart (Comme tous les médias d’ailleurs) aurait intérêt à utiliser les recommandations permettant de faire de l’écriture inclusive vraiment inclusive. Utilisant moi même l’écriture inclusive j’utilise systématiquement ces recommandations 

ci dessous la recommandations pour le secrétariat de rédaction :

Représenter les femmes… et inclure les handicapé·es

Oui, il y a une solution. Plusieurs même. La « commission Légothèque de l’Association des bibliothécaires de France » les présente avec clarté et précision.

D’abord, utiliser l’écriture dite « épicène », c’est-à-dire neutre. Autrement dit : non genrée. Par exemple, plutôt que d’écrire « les directeurs de bibliothèques » ce qui pose un problème de (non) représentation des femmes, on peut écrire : « les responsables de bibliothèques. » Un langage non genré, qui ne pose pas de difficulté de lecture aux handicapés comme les dyslexiques et qui inclut les femmes.

Messieurs, ces personnes sont ce qu’on appelle des femmes. D’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), elles sont humaines comme vous. Et méritent à ce titre d’être représentées, partout, au même titre que vous.

L’écriture épicène n’est cependant pas toujours possible. Dans ce cas, autre bonne pratique : le « doublet ». Concrètement, cela revient à citer les hommes ET les femmes à chaque fois. Par exemple : « les auteurs et les autrices » ou « les « infirmières et les infirmiers. » C’est la méthode privilégiée par Le bureau de Ganesh, même si nous utilisons parfois le point médian (« les handicapé·es »).

La commission Légothèque présente d’autres solutions, dont « l’accord de proximité« , qui a pour principe d’accorder avec le dernier sujet de la phrase et non plus de considérer que le masculin l’emporte. Par exemple : « les directeurs et directrices sont compétentEs pour traiter ce sujet. »

Merci j'aime beaucoup votre texte

 Il faut le voir et le vivre pour le croire, merci pour votre témoignage.

A-t-on encore besoin des criminels ?

A Toulouse, des milliers de manifestants

aux multiples revendications

merci à tous ces manifestant.e.s pour leur mouvement? J'espère que cette démarche va se multiplier à travers le pays. Merci encore.

Ça a fait un bien fou de nous retrouver à nouveau, de chanter et revendiquer tous ensemble, et de nous rappeler au bon souvenir de Macron. Les réseaux sociaux ont bien rendu compte des manifs, éteignez BFM et compagnie. 

  • Nouveau
  • 22/11/2020 17:03
  • Par

Enfin des manifs le samedi.

Jusqu'à présent les syndicats se sont ingéniés à faire des manifs en semaine et corporatistes.

Au cas ou l'on risquerait une convergence...?

Si on voulait vraiment une participation importante aux manifestations il serait grand temps de les organiser les samedis et même les dimanche.

 

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous